Edition du 23-04-2018

Accueil » Industrie » Stratégie

Sanofi et le centre franco-allemand Ksilink collaborent dans la maladie de Parkinson

Publié le mercredi 8 juin 2016

Sanofi et le centre franco-allemand Ksilink collaborent dans la maladie de ParkinsonSanofi et le centre franco-allemand Ksilink ont annoncé une collaboration de recherche visant à accélérer la découverte de futurs traitements capables de répondre aux besoins médicaux non satisfaits des patients souffrant de la maladie de Parkinson. Dans ce projet, Life & Brain GmbH va apporter à Ksilink ses dernières technologies en matière de cellules souches.

Ksilink va visualiser de manière directe les effets thérapeutiques potentiels de molécules, en utilisant des modèles provenant de cellules souches de patients, combinés avec une  technologie de criblage de médicaments basée sur l’imagerie et agnostique concernant la cible. Cette méthode augmente la probabilité de succès d’identifier des composés innovants capables de modifier le processus neurodégénératif dans la maladie de Parkinson.

Sanofi va utiliser cette collaboration avec le centre franco-allemand Ksilink pour renforcer la validation, sur un plan translationnel, de ses projets visant à modifier le cours de la maladie de Parkinson. En plus de fournir un accès à sa chimiothèque, Sanofi va apporter sa large expertise et son savoir-faire pour identifier de nouvelles séries chimiques et des cibles thérapeutiques qui pourraient être utilisées pour développer des thérapies innovantes  dans le traitement de la maladie de Parkinson.

“Nous sommes très heureux de collaborer à ce projet de grande valeur. Avec l’expertise des équipes de Sanofi à Strasbourg, nous pouvons combiner efficacement nos capacités translationnelles et nos connaissances, pour le bénéfice des patients atteints de la maladie de Parkinson”, indique Ulf Nehrbass, Directeur de Ksilink.

“Cette collaboration dans le domaine des maladies neurodégénératives illustre le fait que nous progressons ensemble avec Ksilink et que nous voulons accélérer la recherche pour proposer des médicaments innovants et potentiellement de rupture aux patients dont le  besoin médical non satisfait est croissant”, affirme Marc Bonnefoi, Vice-Président R&D France, Sanofi.

Life & Brain, partenaire clé de Ksilink, va apporter ses dernières technologies en matière de cellules souches permettant d’obtenir une modélisation de la maladie directement des patients. Les cellules souches pluripotentes induites (iPSC) de patients parkinsoniens sont différenciées en neurones dopaminergiques du mésencéphale, la principale cible de la perte neuronale dans la maladie de Parkinson. Conjointement aux technologies de criblage de Ksilink, il est attendu de cette approche une pertinence clinique et une prévisibilité plus élevées que celles des systèmes  impliquant des cellules animales ou des lignées cellulaires transformées auparavant disponibles.

La maladie de Parkinson est un trouble neurologique progressif qui affecte 7 à 10 millions de personnes dans le monde. Le taux d’apparition de nouveaux cas diagnostiqués chaque année est prévu en augmentation dans les sociétés vieillissantes. En Europe plus de 2,4 millions de personnes en seront atteintes d’ici à 2030.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions