Edition du 21-02-2018

Accueil » Industrie » Stratégie

Sanofi et le centre franco-allemand Ksilink collaborent dans la maladie de Parkinson

Publié le mercredi 8 juin 2016

Sanofi et le centre franco-allemand Ksilink collaborent dans la maladie de ParkinsonSanofi et le centre franco-allemand Ksilink ont annoncé une collaboration de recherche visant à accélérer la découverte de futurs traitements capables de répondre aux besoins médicaux non satisfaits des patients souffrant de la maladie de Parkinson. Dans ce projet, Life & Brain GmbH va apporter à Ksilink ses dernières technologies en matière de cellules souches.

Ksilink va visualiser de manière directe les effets thérapeutiques potentiels de molécules, en utilisant des modèles provenant de cellules souches de patients, combinés avec une  technologie de criblage de médicaments basée sur l’imagerie et agnostique concernant la cible. Cette méthode augmente la probabilité de succès d’identifier des composés innovants capables de modifier le processus neurodégénératif dans la maladie de Parkinson.

Sanofi va utiliser cette collaboration avec le centre franco-allemand Ksilink pour renforcer la validation, sur un plan translationnel, de ses projets visant à modifier le cours de la maladie de Parkinson. En plus de fournir un accès à sa chimiothèque, Sanofi va apporter sa large expertise et son savoir-faire pour identifier de nouvelles séries chimiques et des cibles thérapeutiques qui pourraient être utilisées pour développer des thérapies innovantes  dans le traitement de la maladie de Parkinson.

“Nous sommes très heureux de collaborer à ce projet de grande valeur. Avec l’expertise des équipes de Sanofi à Strasbourg, nous pouvons combiner efficacement nos capacités translationnelles et nos connaissances, pour le bénéfice des patients atteints de la maladie de Parkinson”, indique Ulf Nehrbass, Directeur de Ksilink.

“Cette collaboration dans le domaine des maladies neurodégénératives illustre le fait que nous progressons ensemble avec Ksilink et que nous voulons accélérer la recherche pour proposer des médicaments innovants et potentiellement de rupture aux patients dont le  besoin médical non satisfait est croissant”, affirme Marc Bonnefoi, Vice-Président R&D France, Sanofi.

Life & Brain, partenaire clé de Ksilink, va apporter ses dernières technologies en matière de cellules souches permettant d’obtenir une modélisation de la maladie directement des patients. Les cellules souches pluripotentes induites (iPSC) de patients parkinsoniens sont différenciées en neurones dopaminergiques du mésencéphale, la principale cible de la perte neuronale dans la maladie de Parkinson. Conjointement aux technologies de criblage de Ksilink, il est attendu de cette approche une pertinence clinique et une prévisibilité plus élevées que celles des systèmes  impliquant des cellules animales ou des lignées cellulaires transformées auparavant disponibles.

La maladie de Parkinson est un trouble neurologique progressif qui affecte 7 à 10 millions de personnes dans le monde. Le taux d’apparition de nouveaux cas diagnostiqués chaque année est prévu en augmentation dans les sociétés vieillissantes. En Europe plus de 2,4 millions de personnes en seront atteintes d’ici à 2030.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance

Publié le 21 février 2018
France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation santé, vient d’annoncer la nomination de Christian Pierret, ancien ministre délégué à l’Industrie, en tant que conseiller spécial de Maryvonne Hiance, présidente de France Biotech.

Sophia Genetics dans le top 10 des biotech les plus innovantes en 2018

Publié le 21 février 2018
Sophia Genetics dans le top 10 des biotech les plus innovantes en 2018

Sophia Genetics, la société suisse spécialisée dans la médecine basée sur les données (Data-Driven Medicine) a été classé à la 5ème place de la prestigieuse liste des 10 compagnies les plus innovantes dans l’industrie biotech par le media américain Fast Company.

Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes

Publié le 21 février 2018
Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes

Arix Bioscience, une entreprise de santé et des sciences de la vie basée à Londres, et le groupe biopharmaceutique Ipsen ont annoncé aujourd’hui un accord stratégique pour développer et commercialiser des thérapies innovantes. Partager la publication « Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes » FacebookTwitterGoogle+E-mail

Bone Therapeutics : Jean Stéphenne nommé Président du Conseil d’administration

Publié le 21 février 2018
Bone Therapeutics : Jean Stéphenne nommé Président du Conseil d’administration

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la nomination de Jean Stéphenne en qualité de Président du Conseil d’administration, avec effet immédiat. Il remplace Steve Swinson qui a informé le Conseil d’administration de son intention de quitter ses fonctions.

Takeda accède au groupe des Global Top Employers® pour 2018

Publié le 20 février 2018
Takeda accède au groupe des Global Top Employers® pour 2018

Takeda vient d’annoncer avoir accédé au prestigieux groupe de seulement treize entreprises qui vont recevoir le titre de Global Top Employer® (Meilleurs employeurs internationaux) pour 2018. Créé il y a plus de 25 ans, le prix est remis chaque année par le Top Employers Institute à des entreprises qui proposent à leurs employés des conditions optimales pour le développement professionnel et personnel.

ElsaLys Biotech et l’Institut Curie signent un accord de licence pour développer un anticorps thérapeutique anti-TYRO3

Publié le 20 février 2018
ElsaLys Biotech et l'Institut Curie signent un accord de licence pour développer un anticorps thérapeutique anti-TYRO3

ElsaLys Biotech, la société d’immuno-oncologie française qui développe une nouvelle génération d’anticorps thérapeutiques, poursuit sa collaboration avec l’Institut Curie pour développer un anticorps thérapeutique first-in-class anti-TYRO3 dans différents cancers.

Biosimilaires : résultats positifs pour CT-P13 de Celltrion Healthcare dans la maladie de Crohn

Publié le 20 février 2018
Biosimilaires : résultats positifs pour CT-P13 de Celltrion Healthcare dans la maladie de Crohn

Douze mois de données provenant de l’étude de thérapie anti-TNF personnalisée dans la maladie de Crohn (PANTS) ont été présentées lors du 13e congrès de l’Organisation Européenne de la Maladie de Crohn et de la Colite (ECCO). Les résultats indiquent que l’efficacité clinique, l’innocuité et l’immunogénicité du CT-P13 (infliximab biosimilaire) de Celltrion Healthcare sont similaires à celles d’un traitement avec l’infliximab de référence et l’adalimumab chez les patients atteints de la maladie de Crohn (MC).1

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions