Edition du 03-07-2020

Sanofi et Regeneron : résultats positifs de phase 3 sur l’alirocumab dans le traitement de l’hypercholestérolémie

Publié le vendredi 9 janvier 2015

Le groupe pharmaceutique Sanofi et la société biopharmaceutique américaine Regeneron ont annoncé aujourd’hui que deux nouveaux essais ODYSSEY, les premiers de phase 3 à évaluer l’administration d’alirocumab toutes les quatre semaines, ont atteint leurs critères d’efficacité principaux.

Ces essais ont comparé la réduction du taux de cholestérol à lipoprotéines de faible densité (LDL-C ou « mauvais » cholestérol) de départ à celui obtenu après 24 semaines de traitement par alirocumab, comparativement à un placebo, dans le traitement de patients atteints d’hypercholestérolémie. L’alirocumab est un anticorps monoclonal expérimental ciblant PCSK9 (proprotéine convertase subtilisine/kexine type 9).

« Les nouveaux essais ODYSSEY CHOICE I et CHOICE II, qui ont évalué une dose mensuelle d’alirocumab, ont permis d’obtenir une réduction moyenne en pourcentage du taux de LDL-C par rapport au départ du même ordre que celle obtenue dans le cadre des essais de phase 3 antérieurs évaluant l’administration d’alirocumab toutes les deux semaines », a déclaré Bill Sasiela, Ph.D., Vice-Président, Directeur du Programme Cardiovasculaire et Métabolisme de Regeneron. « Ces résultats continuent de valider notre approche de développement clinique qui est conçue pour étudier différentes doses d’alirocumab et intervalles d’administration, afin de répondre aux besoins des patients en matière de réduction des lipides. »

ODYSSEY CHOICE I a évalué l’efficacité et la sécurité de l’alirocumab chez 803 patients atteints d’hypercholestérolémie présentant un risque cardiovasculaire modéré à élevé. Il a comparé l’alirocumab 300 mg administré toutes les quatre semaines à un placebo. Plus des deux tiers (68 %) des patients ont également été traités par statines.

ODYSSEY CHOICE II a évalué l’efficacité et la sécurité de l’alirocumab chez 233 patients atteints d’hypercholestérolémie présentant un risque cardiovasculaire élevé et/ou des antécédents d’intolérance à deux ou plusieurs statines. Il a comparé l’alirocumab 150 mg administré toutes les quatre semaines à un placebo. Aucun des patients de cet essai n’a été traité par statines.

Les effets indésirables les plus fréquents observés dans le cadre de ces études (chez au moins 5 % des patients traités par alirocumab) ont été les suivants : réactions au point d’injection, maux de tête, infection des voies respiratoires supérieures, arthralgie, nausées, sinusite, douleur dans les extrémités et fatigue. Les réactions au point d’injection ont été plus fréquentes dans le groupe alirocumab, comparativement au groupe placebo.

Dans les deux essais, les patients traités par alirocumab qui n’avaient pas atteint leurs objectifs de LDL-C pré-spécifiés, ou qui n’avaient pas obtenu une réduction d’au moins 30% de leur niveau de LDL-C par rapport au niveau de départ, ont été passés à 150 mg d’alirocumab toutes les deux semaines à partir de la semaine 12.2/3

« Malgré les traitements hypolipémiants actuels, de nombreux patients présentant un risque cardiovasculaire élevé éprouvent des difficultés à atteindre un taux de LDL-C optimal », a indiqué le Dr Jay Edelberg, Ph.D., Responsable de l’Unité Développement et Lancement PCSK9 de Sanofi. « Le programme d’essais cliniques ODYSSEY a permis de recueillir des données essentielles et d’étudier l’administration d’alirocumab toutes les quatre semaines à différentes catégories de patients, y compris à ceux qui ne parviennent pas à contrôler leur hypercholestérolémie LDL en raison d’une intolérance aux statines. »

Les deux sociétés indiquent enfin  que les données détaillées de ces essais seront présentées dans le cadre de prochains congrès médicaux.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents