Edition du 05-03-2021

Sanofi investit 15 millions d’euros sur son site de bioproduction de Lyon Gerland

Publié le jeudi 5 novembre 2020

Sanofi investit 15 millions d'euros sur son site de bioproduction de Lyon GerlandDans la continuité de ses annonces stratégiques récentes, Sanofi lance un investissement de 15 millions d’euros sur son site Sanofi Genzyme de Lyon Gerland afin de renforcer sa plateforme de production avec de nouvelles technologies de culture cellulaire et virale, qui lui permettront d’accueillir, à horizon 2021, la fabrication de lots cliniques de produits de thérapie génique actuellement en développement à Boston. Le site deviendra ainsi pour Sanofi le premier site au monde de production de lots cliniques de cette nouvelle classe thérapeutique.

Un investissement qui vient renforcer la filière de bioproduction française

Grâce à ce nouvel investissement à Lyon, Sanofi entend affirmer son virage biotechnologique amorcé depuis plusieurs années et consolider son leadership en bioproduction, depuis la France. C’est le sens des engagements pris aux côtés de l’État à travers la signature du contrat de filière des Industries et Technologies de Santé, visant notamment à développer une filière innovante de bioproduction par l’émergence de technologies de rupture ; un axe stratégique sur lequel Sanofi entend jouer un rôle déterminant notamment en France.

Un choix stratégique rendu possible à la fois par la richesse et le dynamisme de l’écosystème lyonnais dans les sciences du vivant et par la coexistence géographique d’équipes expertes dans le domaine sur trois sites Sanofi de la région de Lyon :
Sanofi Pasteur Neuville-sur-Saône, Sanofi Pasteur Marcy L’Étoile et Sanofi Genzyme Polyclonals à Lyon-Gerland.

« Cet investissement s’inscrit dans la stratégie de Sanofi visant à développer des thérapies innovantes, et à faire évoluer son réseau industriel. Notre site de Lyon-Gerland, qui a fêté ses 10 ans en 2018, est un exemple réussi du développement de nos capacités de bioproduction en France, pays dans lequel nous avons investi 1,5 milliard € sur nos sites industriels au cours des 5 dernières années, dont 1 milliard dans les biotechnologies », explique Philippe Luscan, Vice-Président Exécutif, Affaires Industrielles Globales de Sanofi.

La thérapie génique : une stratégie d’avenir qui devient réalité

Les premiers lots cliniques fabriqués sur le site de Lyon Gerland porteront sur des produits de thérapie génique visant à traiter certaines maladies rares d’ordre neurologique ou bien liées à des déficiences enzymatiques.
La thérapie génique consiste à introduire des gènes dans les cellules d’un individu, en utilisant un vecteur qui va permettre de transférer des gènes d’intérêt thérapeutique directement aux cellules cibles et ainsi permettre de traiter une maladie de manière ciblée.
Cette nouvelle classe de produits thérapeutiques est très prometteuse pour le traitement de maladies telles que le cancer et les maladies génétiques, et permet à certains patients de bénéficier d’une thérapie personnalisée. Le portefeuille R&D de Sanofi compte déjà une dizaine de produits de thérapie génique, à différents stades, portant sur des maladies rares ou neurodégénératives rares.

Jacques Volckmann, Vice-Président R&D France déclare « Depuis Lyon, Sanofi va ainsi pouvoir accélérer sa stratégie de développement de produits de thérapie génique, en soutien au développement du portefeuille Sanofi R&D, affirmant ainsi son engagement à offrir des avancées thérapeutiques dans le traitement des maladies rares. Au sein de la R&D de Sanofi, la France occupe également une position stratégique dans certains domaines reposant sur les biotechnologies comme l’oncologie grâce à ses équipes basées en région parisienne. »

Lyon, un territoire stratégique pour Sanofi

Avec 5500 collaborateurs, Sanofi est le 1er employeur privé de la Métropole de Lyon où il dispose de 5 sites – R&D, industriels, tertiaires – dédiés à la santé humaine. À Lyon, Sanofi est présent au travers de 3 activités majeures :

. Les vaccins, avec Sanofi Pasteur. Outre son siège à Lyon Gerland, Sanofi Pasteur dispose à Marcy-l’Étoile du plus grand site de R&D et de production de vaccins au monde, et compte également un site de bioproduction à Neuville sur Saône.

. La médecine de spécialités, avec Sanofi Genzyme. À Lyon Gerland, Sanofi Genzyme dispose d’un site spécialisé en immunologie et thérapie génique.

. Les fonctions support de Sanofi. Lyon est le second pôle tertiaire français de Sanofi avec son Campus situé au cœur du Biodistrict Lyon-Gerland.

À Lyon, Sanofi bénéficie d’un écosystème d’exception dans les sciences du vivant et, de ce fait, des conditions propices à l’innovation. C’est ce qui permet à Sanofi de pouvoir mobiliser des chercheurs, mais aussi des médecins, des start-ups afin de co-construire les solutions de santé de demain et permettre aux patients d’accéder à des thérapies innovantes et efficaces.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€ pour son lancement

Publié le 4 mars 2021
Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€  pour son lancement

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, vient d’annoncer son lancement avec une levée de fonds de 50 M€ réalisée auprès de Bpifrance, Kurma Partners, Angelini Pharma, Evotec et l’Institut Pasteur. Argobio aura pour mission l’incubation de projets hautement innovants au stade précoce de leur développement, dans des domaines thérapeutiques préalablement sélectionnés, jusqu’à la création de sociétés et leur financement par une série A.

Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Publié le 4 mars 2021
Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’examiner la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) relative à Dupixent® (dupilumab) comme traitement additionnel de l’asthme modéré à sévère non contrôlé des enfants âgés de 6 à 11 ans.

GeNeuro : approbation du DSMB pour la poursuite de son étude de Phase 2 évaluant le temelimab dans la SEP

Publié le 4 mars 2021
GeNeuro : approbation du DSMB pour la poursuite de son étude de Phase 2 évaluant le temelimab dans la SEP

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements ciblant des facteurs clés de progression des maladies neurodégénératives auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé que le Comité de surveillance et de suivi (Drug Safety Monitoring Board, ou DSMB) a autorisé la poursuite, comme prévu et sans modification, de l’étude de Phase 2 évaluant le temelimab chez des patients atteints de sclérose en plaques (SEP).

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Publié le 3 mars 2021
MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Entreprise mondiale consacrée à la recherche indépendante en cancérologie, MEDSIR a lancé l’essai clinique phase II PECATI, qui vise à explorer une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de tumeurs thymiques avancées, un cancer peu fréquent. L’étude évaluera l’efficacité et la sécurité de l’association de pembrolizumab et de lenvatinib chez des patients atteints de carcinome thymique ou de thymome B3 métastatique.

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

Publié le 3 mars 2021
CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

CVasThera, société biopharmaceutique spécialisée dans la R&D de médicaments innovants pour les pathologies cardiovasculaires et intestinales, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,3 million d’euros lors d’un tour de table d’amorçage. Cette levée vient tripler l’apport en fonds propres et le capital de la société, sécurisant ainsi le financement nécessaire à la réalisation des études précliniques pour le composé CVT120165, un candidat médicament dans le traitement de la maladie de Crohn.

VIH : les chercheurs d’Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Publié le 3 mars 2021
VIH : les chercheurs d'Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Abbott a annoncé le 2 mars qu’une équipe de scientifiques a découvert en République démocratique du Congo (RDC) un nombre inhabituellement élevé de personnes testées positives en anticorps VIH, mais dont la charge virale est faible ou non détectable et ce, sans aucun traitement antirétroviral. Ces personnes sont appelées contrôleurs d’élite du VIH.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents