Edition du 16-06-2019

Dermatite Atopique Sévère : Genzyme lance une action nationale de sensibilisation

Publié le mardi 4 juillet 2017

Dermatite Atopique Sévère : Genzyme lance une action nationale de sensibilisationSanofi Genzyme et l’Association Française de l’Eczéma viennent de lancer la 1ère action nationale de sensibilisation sur la Dermatite Atopique Sévère, une « maladie méconnue et invalidante, qui isole et fait souffrir ». Aujourd’hui, près de 100 000 patients adultes souffrent en France de cette maladie trop souvent assimilée à « un problème de peau banal » ou « à un simple eczéma ».

La Dermatite Atopique Sévère est une maladie inflammatoire chronique de la peau caractérisée par une anomalie de la réponse immunitaire et une déficience de la barrière cutanée. C’est une forme sévère d’eczéma, à ne pas confondre avec un eczéma de contact ou un eczéma des mains. Elle se manifeste par des démangeaisons intenses, des rougeurs et lésions cutanées récurrentes pouvant se compliquer de surinfections2. Elle touche généralement le visage et les mains, mais peut s’étendre à tout le corps.

Cette maladie évolue par poussées (11 poussées en moyenne dans l’année pour les patients souffrant de dermatite atopique sévère, chaque poussée durant environ 17 jours soit 192 jours par an). Près d’1 patient adulte sur 2 souffrant de dermatite atopique modérée à sévère présente des comorbidités atopiques (40% asthme, 50% rhinite allergique).

Cette maladie n’a évidemment aucun lien avec un défaut d’hygiène ou le mode de vie, contrairement à certains préjugés. Il faut également la distinguer du psoriasis, par ses mécanismes, ses manifestations et ses traitements. La Dermatite Atopique Sévère touche près de 100 000 adultes en France. La maladie débute généralement dans la petite enfance, mais chez 20% des patients cette maladie se déclare après l’âge de 20 ans. La prévalence diminue après 50 ans.

Sortir cette maladie de l’ombre 

Cette action nationale de sensibilisation repose sur 2 initiatives permettant de sortir cette maladie de l’ombre : l’étude eclA, menée en vie réelle auprès de patients souffrant de Dermatite Atopique, et la 1ère campagne nationale de sensibilisation #MaPeauEstUnePrison (www.mapeauestuneprison.fr), révélant le vécu douloureux, physique et psychologique, des patients adultes.

Ces deux initiatives permettent de mieux connaître et comprendre cette maladie chronique entourée d’interrogations et de préjugés.

Pour plus d’informations : Association Française de l’Eczéma

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Bone Therapeutics : ALLOB valide les principaux critères d’évaluation de son étude de phase IIa dans la fusion vertébrale

Publié le 13 juin 2019
Bone Therapeutics : ALLOB valide les principaux critères d'évaluation de son étude de phase IIa dans la fusion vertébrale

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans les domaines de l’orthopédie et des maladies osseuses, a annoncé aujourd’hui qu’à l’issue d’une période de suivi de 12 mois, son produit de thérapie cellulaire allogénique, ALLOB, a complété avec succès l’essai de phase IIa mené chez des patients ayant subi une opération de fusion vertébrale.

Servier : la Commission européenne approuve la conversion de l’AMM conditionnelle de Pixuvri® en une AMM standard

Publié le 13 juin 2019
Servier : la Commission européenne approuve la conversion de l'AMM conditionnelle de Pixuvri® en une AMM standard

Servier a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne (CE) a approuvé la conversion de l’autorisation conditionnelle de PIXUVRI® (pixantrone) en une autorisation de mise sur le marché standard pour le traitement en monothérapie des patients adultes atteints d’un lymphome non hodgkinien à cellules B agressif, multirécidivant ou réfractaire.

Domain Therapeutics : Sylvie Ryckebusch nommée au sein du conseil d’administration

Publié le 12 juin 2019
Domain Therapeutics : Sylvie Ryckebusch nommée au sein du conseil d’administration

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la découverte et le développement de nouvelles molécules thérapeutiques ciblant les récepteurs membranaires pour des besoins médicaux non satisfaits en neurologie, en oncologie et dans les maladies rares, a annoncé aujourd’hui la nomination de Sylvie Ryckebusch au sein de son conseil d’administration.

Lysogene : traitement du 1er patient en Europe de l’essai de phase II/III dans la maladie de Sanfilippo de Type A

Publié le 12 juin 2019
Lysogene : traitement du 1er patient en Europe de l’essai de phase II/III dans la maladie de Sanfilippo de Type A

Lysogene a annoncé aujourd’hui le traitement d’un premier patient en Europe dans le cadre de l’essai de phase II/III AAVance avec LYS-SAF302, traitement de thérapie génique de la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA). Lysogene et son partenaire commercial pour LYS-SAF302, Sarepta Therapeutics, avaient annoncé en début d’année le traitement du premier patient de cet essai clinique aux Etats-Unis.

Debiopharm et Ipsen prolongent de 15 années leur partenariat stratégique pour le Decapeptyl®

Publié le 12 juin 2019
Debiopharm et Ipsen prolongent de 15 années leur partenariat stratégique pour le Decapeptyl®

Debiopharm et Ipsen ont annoncé le renouvellement de leur accord Decapeptyl® qui prolonge et renforce leur collaboration stratégique jusqu’en 2034 pour le développement, la fabrication et la distribution du Decapeptyl® pour le traitement de certaines maladies urologiques, gynécologiques et pédiatriques sur les marchés européens et dans certains pays asiatiques et africains.

Sanofi : résultats positifs de phase III de Soliqua® dans le diabète de type 2

Publié le 11 juin 2019
Sanofi : résultats positifs de phase III de Soliqua® dans le diabète de type 2

Sanofi a annoncé que dans le cadre d’une étude de phase III[1] évaluant des adultes atteints de diabète de type 2 inadéquatement contrôlé par des agonistes des récepteurs GLP-1, Soliqua®/Suliqua®[2] (insuline glargine 100 unités/ml et lixisénatide) a atteint l’objectif principal de l’étude en permettant aux patients d’obtenir une réduction statistiquement supérieure du taux de glycémie moyen (HbA1c) après 26 semaines, comparativement aux patients maintenus sous agoniste des récepteurs GLP-1.

Christophe Hézode rejoint Gilead au poste de Directeur Médical Hépatologie

Publié le 11 juin 2019
Christophe Hézode rejoint Gilead au poste de Directeur Médical Hépatologie

Christophe Hézode, ancien chef du service d’Hépatologie à l’hôpital Henri Mondor (Créteil) rejoint Gilead au poste de Directeur Médical Hépatologie. Dans sa nouvelle fonction, il managera une équipe de 9 collaborateurs et reportera au Dr Cécile Rabian, directeur médical France du laboratoire Gilead.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents