Edition du 27-10-2020

Accueil » Industrie » Médecine » Produits » VIH

Sanofi Pasteur salue les résultats du premier essai de vaccin à montrer une efficacité partielle dans la prévention du VIH

Publié le jeudi 24 septembre 2009

Sanofi Pasteur salue les résultats du premier essai de vaccin à montrer une efficacité partielle dans la prévention du VIHDans un communiqué Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis se félicite des résultats de l’essai clinique collaboratif de phase III du vaccin VIH qui a été mené en Thaïlande au cours des 6 dernières années. Cet essai de phase III mené avec plus de 16 000 volontaires adultes, a montré que le protocole de vaccination étudié était bien toléré et partiellement efficace dans la prévention de l’infection à VIH.

D’après les résultats annoncés ce jour par le promoteur de l’essai – le Médecin Chef de l’armée américaine – la vaccination selon un schéma de primo-vaccination / rappel combinant les vaccins ALVAC® HIV et AIDSVAX® B/E a permis de réduire le taux d’infection de 31,2% par rapport au placebo. Les résultats complets seront présentés à Paris le 20 octobre prochain par l’investigateur clinique principal, lors de la conférence internationale AIDS Vaccine 2009.

« Un vaccin contre le VIH peut un jour devenir une réalité »
« Bien que modeste, la réduction du risque d’infection par le VIH est statistiquement significative. Il s’agit de la première démonstration concrète, depuis la découverte du virus en 1983, qu’un vaccin contre le VIH peut un jour devenir une réalité », a déclaré Michel DeWilde, Senior Vice-Président R&D de Sanofi Pasteur, la société qui produit le vaccin ALVAC® HIV utilisé pour la primo-injection. « Du travail reste à faire pour mettre au point et tester un vaccin qui puisse être homologué et utilisé à l’échelle mondiale », a-t-il ajouté.

Christopher Viehbacher, Directeur Général de Sanofi-aventis a quant à lui déclaré : « la mise au point d’un vaccin contre le VIH est un enjeu qui dépasse ce que peut faire une seule société ou un seul pays. Sanofi Pasteur poursuivra son engagement de longue haleine dans la recherche pour la mise au point d’un vaccin contre le VIH, aux côtés des chercheurs du secteur public, des gouvernements, des organisations non gouvernementales et des autres producteurs de vaccins, pour faire avancer la science, dans l’espoir de pouvoir un jour proposer des vaccins contre le VIH à ceux qui en ont besoin. »

Un essai collaboratif
L’essai du vaccin VIH a été réalisé par le Ministère thaïlandais de la santé publique. Il a bénéficié de la contribution d’une équipe d’éminents chercheurs thaïlandais et américains. Le Médecin Chef de l’armée américaine en était le promoteur officiel, par le biais de la Medical Materiel Development Activity de l’armée américaine. L’essai a été financé par le gouvernement américain et plus particulièrement la Division sida de l’Institut national de l’Allergie et des Maladies infectieuses (NIAID), les Instituts nationaux de la Santé (NIH), et le Medical Research and Materiel Command du ministère de la Défense. Le Ministère thaïlandais de la santé publique et Sanofi Pasteur ont fourni une aide importante sous forme de prestations en nature, de même que chacun des collaborateurs. ALVAC® HIV, le vaccin utilisé en primo-injection, a été mis au point par Sanofi Pasteur. AIDSVAX® B/E, le vaccin utilisé pour l’injection de rappel lors de l’essai a été mis au point par VaxGen.

Source : Sanofi Pasteur








MyPharma Editions

Janssen : avis favorable du CHMP pour une utilisation élargie du TREMFYA® dans l’arthrite psoriasique active dans l’UE

Publié le 26 octobre 2020
Janssen : avis favorable du CHMP pour une utilisation élargie du TREMFYA® dans l’arthrite psoriasique active dans l’UE

Janssen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable recommandant l’utilisation élargie du TREMFYA® (guselkumab) pour le traitement des patients adultes atteints d’arthrite psoriasique (AP) active dans l’UE. Actuellement, le guselkumab est autorisé dans l’UE pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère chez les adultes candidats à une thérapie systémique.1

COVID-19 : IAVI, Merck et Serum Institute of India unissent leurs forces pour développer des anticorps monoclonaux

Publié le 26 octobre 2020
COVID-19 : IAVI, Merck et Serum Institute of India unissent leurs forces pour développer des anticorps monoclonaux

IAVI, une organisation de recherche scientifique à but non lucratif, et Serum Institute of India, un chef de file de la fabrication des vaccins et agents biologiques, ont annoncé avoir signé un accord avec le groupe Merck, en vue de développer des anticorps monoclonaux neutralisants (AMN) du SARS-CoV-2 coinventés par IAVI et Scripps Research en tant qu’interventions innovantes pour riposter contre la pandémie de COVID-19.

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents