Edition du 27-09-2021

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : publication dans le NEJM des résultats finaux positifs de phase I/II sur BIVV001 dans l’hémophilie

Publié le jeudi 10 septembre 2020

Sanofi : publication dans le NEJM des résultats finaux positifs de phase I/II sur BIVV001 dans l'hémophilie  Sanofi a annoncé la publication par le New England Journal of Medicine des résultats finaux positifs de l’étude de phase I/IIa ayant évalué les profils de sécurité, de tolérance et pharmacocinétique du BIVV001 (rFVIIIFc-VWF-XTEN) chez des adultes atteints d’hémophilie A sévère. BIVV001 est un facteur VIII de remplacement expérimental conçu pour prolonger la protection contre les saignements à raison d’une dose prophylactique hebdomadaire. Son développement et sa commercialisation font l’objet d’une collaboration entre Sanofi et Sobi™.

« BIVV001 incarne une nouvelle classe potentielle de facteur VIII de remplacement.  L’activité soutenue du facteur, de même que l’augmentation de sa demi-vie d’un facteur de trois à quatre que nous avons observée, montrent qu’il a le potentiel de fournir une protection quasi-normale contre le saignements tout en ramenant la fréquence de son administration à une dose prophylactique par semaine », a précisé le docteur Barbara A. Konkle, investigateur principale, Directeur scientifique de Bloodworks Northwest et professeur de médecine et d’hématologie à l’Université de Washington. « Ces résultats permettent de conclure que le BIVV001 pourrait représenter une avancée significative pour les patients et nous sommes impatients de poursuivre l’évaluation de son potentiel dans le cadre de l’étude de phase III en cours. »

Résultats de l’étude de phase I/IIa
EXTEN-A est une étude multicentrique en ouvert qui a évalué les profils de sécurité, de tolérance et pharmacocinétique du BIVV001 à des doses respectivement de 25 UI/kg (n=6) et de 65 UI/kg (n=8), administrées à des participants atteints d’hémophilie A sévère âgés de 19 à 63 ans (NCT03205163). Dans le cadre de cet essai, les participants ont reçu une dose unique d’un facteur VIII recombinant (rFVIII) conventionnel, suivie après une période sans traitement, de l’administration d’une dose unique de 25 UI/kg ou de 65 UI/kg de BIVV001. Les critères d’évaluation principaux incluaient la survenue d’événements indésirables et le développement d’inhibiteurs. Ses principaux résultats sont les suivants :

. BIVV001 a été généralement bien toléré et aucun anticorps inhibiteur n’a été détecté pendant les 28 jours ayant suivi l’administration de la dose. Aucun événement indésirable de type réaction allergique, choc anaphylactique ou événement indésirable d’importance clinique lié au traitement n’a été rapporté pendant l’étude.

. Dans la cohorte ayant reçu une dose de 65 UI/kg, l’administration d’une dose unique de BIVV001 a permis au FVIII d’atteindre une demi-vie de 43 heures, soit plus de trois fois supérieure à la demi-vie de 13 heures observée avec le rFVIII. L’activité moyenne du facteur VIII était supérieure ou égale à 51 %, s’est située dans la fourchette normale pendant quatre jours et s’établissait à 17 % sept jours après la perfusion de BIVV001.

. Dans la cohorte ayant reçu une dose de 25 UI/kg, l’administration d’une dose unique de BIVV001 a permis au FVIII d’atteindre une demi-vie de 38 heures, soit quatre fois supérieure à la demi-vie de 9 heures observée avec le rFVIII. L’activité moyenne du facteur VIII s’établissait à 5 % sept jours après la perfusion de BIVV001.

L’activité du facteur s’entend des taux de facteur VIII dans le sang de la personne considérée et elle est utilisée pour préciser la sévérité de la maladie. Les participants inclus dans l’essai EXTEN-A présentaient une forme sévère d’hémophilie A (taux de facteur <1 %). Un taux de facteur VIII compris entre 1 % et 5 % correspond à la forme modérée d’hémophilie A et un taux compris entre 5 % et 40 %, à la forme bénigne.

Un médicament ayant le potentiel de transformer le traitement par facteur de remplacement pour l’hémophilie A
La demi-vie du traitement conventionnel par remplacement du facteur VIII est limité par le rôle que joue le facteur von Willebrand (VWF), la protéine chaperonne qui porte le facteur VIII dans la circulation et qui, selon toute hypothèse, limite la durée de la présence du facteur dans l’organisme. BIVV001 est le premier facteur VIII de remplacement en développement ayant montré qu’il surmontait l’effet-plafond du VWF et permettait ce faisant aux personnes atteintes d’hémophilie A d’obtenir une activité quasi normale du facteur pendant la majeure partie de la semaine.

« Le développement de BIVV001 s’inscrit dans le cadre de notre engagement global aux côtés de la communauté de l’hémophilie ; nous sommes enthousiasmés par son potentiel clinique et sa capacité à surmonter les limites des traitements actuels par facteur de remplacement VIII », a souligné Dietmar Berger, Responsable Monde du Développement et Chief Medical Officer de Sanofi. « La publication de ces résultats préliminaires dans le New England Journal of Medicine témoigne du potentiel de BIVV001 à protéger plus longtemps les patients atteints d’hémophilie A, ce qui pourrait leur permettre de mener une vie plus active. Nous sommes impatients de faire connaître les futurs résultats de phase III applicables à ce médicament. »

« Le traitement par remplacement du facteur VIII reste la pierre angulaire du traitement de l’hémophilie A et peut être appliqué à différents cas de figure, comme la prophylaxie, le contrôle des hémorragies aiguës et la prise en charge per-opératoire », a précisé Ravi Rao, Responsable de la R&D et Chief Medical Officer de Sobi. « BIVV001 a le potentiel de faire avancer le traitement par remplacement de facteur en offrant aux patients et aux médecins la possibilité d’obtenir un taux quasi normal de facteur pendant la majeure partie de la semaine, tout en allégeant le traitement. Nous sommes impatients d’approfondir son étude dans le cadre de notre étude de phase III. »

Source :  Sanofi








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents