Edition du 10-05-2021

Sanofi : un rapport préconise le maintien du site de Toulouse

Publié le vendredi 17 mai 2013

Un rapport sur le devenir du site du groupe pharmaceutique a été remis vendredi à Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif. Un rapport qui propose plusieurs axes de développement afin d’assurer « le maintien d’une activité de recherche & développement sous la bannière Sanofi sur le site de Langarde à Toulouse ».

Suite à l’annonce par Sanofi, le 5 juillet 2012 du plan de restructuration de ses activités de recherche et développement en France, une mission a été nommée par le Ministre du redressement productif le 6 février dernier ayant pour but de proposer, suite à une expertise du site, des pistes permettant de maintenir l’emploi et l’expertise scientifique du site Sanofi de Toulouse.

Dans ce rapport, Jean Pierre Saintouil ,directeur du pôle santé de Toulouse Tech Transfer et ex-salarié de Sanofi Diagnostics Pasteur, et François Amalric, professeur émérite à l’Université de Toulouse, proposent plusieurs axes de développement.

Le premier propose de transformer le site de Toulouse en créant un centre d’ « Open Innovation ». Il deviendrait pour Sanofi un site exploratoire pour identifier de nouveaux candidats médicaments et pour valider des molécules avant la signature de contrats de licences ou de co-développement avec des Biotechs.

Deuxième axe du rapport, la création de structures communes avec le monde académique régional sous forme de laboratoires communs, en particulier avec l’équipe Tuberculose et des équipes de l’Unité Exploratoire de Sanofi dans les domaines de la recherche de nouvelles cibles, de modes d’adressage innovants et de la recherche de biomarqueurs.

De même, le rapport propose que Sanofi crée et accueille des entreprises innovantes sur son site. Notamment une spin-off dédiée au développement de solutions thérapeutiques innovantes pour le traitement des patients atteints de cancer en ciblant le microenvironnement tumoral, en interaction étroite avec les équipes de l’Oncopole de Toulouse

Des start-up proposées par des salariés du site actuel (endogènes) s’installeraient sur le site et seraient soutenues par Sanofi dans leur création et leur financement initial.

Des start-up exogènes, souhaitant s’installer sur l’Oncopole de Toulouse, pourraient également être accueillies, avec les start-up endogènes, dans les 3.000 m2 de laboratoires et de bureaux des anciens bâtiments du site.

Les services supports Sanofi seraient en soutien de cet ensemble tourné vers l’innovation

Enfin des pistes pour la valorisation du foncier sont également proposées pour accueillir les facultés de Pharmacie et d’Odontologie, par exemple, qui souhaitent rejoindre l’Oncopole.

Environ 500 emplois seraient maintenus
Selon les auteurs du rapport, ces propositions ne devraient pas engendrer de perte d’emplois. Sur les 612 emplois actuels, environ 500 seraient maintenus sur le site réorganisé, en tenant compte des près de 80 départs anticipés à la retraite et des différents employés qui rejoindraient les sites dédiés du groupe (Lyon, Vitry…).

Arnaud Montebourg, s’est félicité vendredi « que ce rapport ait été accepté par la Direction de Sanofi et devienne la feuille de route soumise aux partenaires sociaux ». Le ministre estime ainsi que « l’application de cette feuille de route donnera toutes les chances au maintien de la présence du groupe Sanofi sur Toulouse, si décisif pour l’avenir de l’éco système de santé Toulousain ».

Source : Ministre du Redressement productif








MyPharma Editions

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents