Edition du 29-07-2021

Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Publié le mercredi 17 octobre 2018

Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302Sarepta Therapeutics, une société américaine leader dans la médecine de précision génétique pour traiter des maladies rares, a annoncé la signature d’un accord de licence avec Lysogene, une société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), pour développer LYS-SAF302, une thérapie génique visant à traiter la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

L’accord signé le lundi 16 octobre confère en outre à Sarepta une option sur un autre candidat de thérapie génique ciblant le SNC de la société Lysogene.

Conformément aux termes de l’accord de licence, Lysogene sera en charge de la conduite de l’étude pivot qui devrait débuter au quatrième trimestre 2018. Sarepta acquiert des droits commerciaux exclusifs sur LYS-SAF302 aux États-Unis et sur les marchés en dehors de l’Europe, et Lysogene conserve l’exclusivité commerciale de LYS-SAF302 en Europe. Sarepta prendra en charge la fabrication mondiale de LYS-SAF302 et approvisionnera Lysogene sur ses marchés.

En 2018, Sarepta versera à Lysogene un total de 26 M$ (22 M€) en numéraire, en sus d’un investissement au capital de Lysogene de 2,5 M$ (2,2 M€). En 2019, Sarepta versera à Lysogene un montant supplémentaire pouvant aller jusqu’à 19 M$ (16 M€).

Au total, Sarepta pourrait verser à Lysogene un montant de 125 M$ (108 M€) au titre de l’ensemble des versements et paiements d’étapes, auquel s’ajouteront des royalties. Les modalités financières de l’accord renforcent considérablement la position de trésorerie de Lysogene, pour également poursuivre le développement de ses autres actifs.

« Nous sommes aujourd’hui aux côtés de la communauté MPS et de Lysogene pour servir notre objectif commun de développer un traitement potentiellement révolutionnaire contre cette maladie cruelle », déclare Doug Ingram, Président Directeur Général de Sarepta. « Nous partageons avec Lysogene un sentiment d’urgence et un engagement profond à mener à bien ce programme, à l’instar de nos autres traitements ciblant des maladies génétiques graves sévèrement débilitantes. Dans cette optique, Sarepta mettra à profit son expertise du traitement des maladies rares et des thérapies géniques pour faire bénéficier la communauté MPS de LYS-SAF302. »

« Ce partenariat avec Sarepta, un leader mondial de l’innovation dans le traitement des maladies génétiques, constitue une avancée formidable pour Lysogene et pour notre engagement d’apporter un traitement aux patients souffrant de MPS IIIA », déclare Karen Aiach, Fondatrice et Directrice Générale de Lysogene. « Nous sommes convaincus que Sarepta est le partenaire idéal pour LYS-SAF302 aux États-Unis et dans les autres pays en dehors de l’Europe. Nous sommes fiers de cette validation importante de nos travaux et nous nous réjouissons de travailler en étroite collaboration avec Sarepta. »

Dans le cadre de ce partenariat, Sarepta investit au capital de Lysogene pour un montant de 2,5 M$ (2,2 M€) à un prix représentant une prime de 30% par rapport à la moyenne pondérée des volumes des cours de bourse de ces cinq derniers jours, par le biais de l’émission de 950 606 actions ordinaires. Ces actions seront assorties des mêmes droits que les actions existantes, et ont été émises à travers une augmentation de capital avec suppression des droits préférentiels de souscription des actionnaires conformément à l’article L.225-138 du Code de Commerce et à la 22e résolution de l’Assemblée Générale Extraordinaire de Lysogene réunie en juin 2018. L’émission de ces actions aura un impact dilutif de 7,1% pour les actionnaires existants de Lysogene. Cette opération ne donne pas lieu à la publication d’un prospectus soumis au visa de l’Autorité des Marchés Financiers conformément à l’article 211-3 du Règlement Général de l’AMF. Lysogene a l’intention d’utiliser le produit de cette émission d’actions pour le financement de ses activités et notamment la poursuite du développement de LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Source : Lysogene








MyPharma Editions

Sanofi nomme deux nouveaux dirigeants au Comité Exécutif et annonce la future Présidente d’EUROAPI

Publié le 29 juillet 2021
Sanofi nomme deux nouveaux dirigeants au Comité Exécutif et annonce la future Présidente d'EUROAPI

Le groupe Sanofi vient d’annoncer que Viviane Monges rejoint Sanofi en tant que Présidente du conseil de surveillance d’EUROAPI. Roy Papatheodorou est nommé Vice-Président Exécutif, General Counsel et Responsable Legal, Ethique et Intégrité des Affaires et Brendan O’Callaghan est nommé Vice-Président Exécutif, Responsable Affaires Industrielles Globales.

Valneva : Peter Buhler nommé au poste de Directeur Financier

Publié le 29 juillet 2021
Valneva : Peter Buhler nommé au poste de Directeur Financier

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé la nomination de Peter Buhler comme directeur financier et membre du directoire.

Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Publié le 28 juillet 2021
Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Ipsen renforce son portefeuille en Oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX TherapeuticsLe groupe Ipsen et et la société américaine BAKX Therapeutics Inc. ont annoncé la signature d’un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du BKX-001 dans le traitement potentiel de la leucémie, des lymphomes et des tumeurs solides.

Abionyx Pharma : avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Publié le 28 juillet 2021
Abionyx Pharma :  avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Abionyx Pharma a annoncé que le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif sur la demande de désignation de médicament orphelin de la société pour son candidat-médicament CER-001, comme traitement potentiel de la déficience en lécithine-cholestérol acyltransférase (LCAT) caractérisée cliniquement par, d’une part, une anémie hémolytique et une insuffisance rénale, menant la plupart du temps à une transplantation rénale, et d’autre part, par des opacités cornéennes.

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents