Edition du 07-05-2021

Sensorion signe avec l’Institut Pasteur un accord cadre de partenariat sur des programmes de Thérapie Génique

Publié le lundi 27 mai 2019

Sensorion signe avec l’Institut Pasteur un accord cadre de partenariat sur des programmes de Thérapie GéniqueSensorion a annoncé aujourd’hui la signature avec l’Institut Pasteur (Paris) d’un accord cadre de partenariat de recherche octroyant une option de licences exclusives à Sensorion afin de développer et commercialiser des candidats médicaments en thérapie génique issus de projets collaboratifs pour la restauration, le traitement et la prévention des problèmes auditifs.

Conformément à la lettre d’intention annoncée le 23 novembre 2018, Sensorion et l’Institut Pasteur ont mis à profit ces six derniers mois pour négocier un accord cadre de partenariat comportant, à l’issue d’un programme de recherche, une option exclusive de licences. Les termes de la licence sont prédéfinis pour deux programmes spécifiques visant à corriger des formes monogéniques héréditaires de surdité parmi lesquelles le syndrome de Usher de type 1 et les surdités causées par une mutation du gène codant pour l’Otoferline. S’agissant des autres projets dans le domaine des formes monogéniques héréditaires de surdité, les termes de la licence seront négociés en fonction des résultats des programmes de recherche. Enfin, Sensorion dispose d’un droit de préférence concernant les programmes de recherche de l’Institut Pasteur dans le domaine des maladies génétiques de l’oreille interne en vue de mettre en place des collaborations.

En cas de changement de contrôle de Sensorion non agréé par le conseil d’administration de Sensorion, l’Institut Pasteur aura la faculté de résilier l’accord cadre.

L’unité Génétique et Physiologie de l’audition à l’Institut Pasteur, dirigée par le Professeur Christine Petit, a développé, au cours de ces 25 dernières années, une expertise mondialement reconnue autour de la physiologie et de la physiopathologie moléculaire du système auditif. De récentes avancées ont conduit à l’élaboration de programmes de thérapie génique pour soigner des maladies de l’oreille interne. Des chercheurs, dont l’équipe de l’Institut Pasteur, sont parvenus à restaurer l’audition chez un modèle murin de la surdité DFNB9 (Otoferline), un trouble auditif représentant l’un des cas les plus fréquents de surdité congénitale d’origine génétique. Ces travaux ont fait l’objet de publication dans une revue scientifique prestigieuse1.

« Je suis particuliérement satisfaite de cet accord signé entre l’Institut Pasteur et Sensorion. Il va nous permettre de franchir une nouvelle étape dans la transformation de nos avancées scientifiques en innovations au bénéfice des patients, qu’il s’agisse de contribuer à l’élaboration de nouveaux outils diagnostiques, de faire évoluer le parcours de soin des patients ou de développer des traitements curatifs des atteintes auditives », dit le Professeur Christine Petit. Le Professeur Christine Petit, MD, PhD, Présidente du Conseil Scientifique de Sensorion est une généticienne et neurobiologiste de renommée mondiale dans le domaine de l’audition et de ses atteintes.

« Nous condidérons que les travaux scientifiques des équipes dirigées par Christine Petit sont d’un intérêt majeur pour la santé publique et aux prémices d’un domaine hélas de plus en plus préoccupant. Nous sommes ravis de travailler avec Sensorion, société française très dynamique et présentant les atouts pour permettre à l’Institut Pasteur de remplir l’une des ses missions, à savoir transformer sa recherche académique d’excellence en produits bénéficiant aux patients avec des partenaires du monde socio-économique », déclare Dr Isabelle Buckle, Directrice des Applications de la Recherche et des Relations Industrielles de l’Institut Pasteur.

« Cet accord confirme la relation stratégique que Sensorion a bâti avec les scientifiques de renommée internationale de l’Institut Pasteur et je m’en réjouis. Une nouvelle étape s’ouvre pour Sensorion qui sera désormais en mesure d’offrir le pipeline le plus large permettant de développer des options thérapeutiques pour Prévenir, Traiter et Restaurer les pathologies de l’oreille interne. Aux deux candidats médicament en cours que sont le SENS 111 et le SENS 401 s’ajoutent aujourd’hui des candidats médicaments innovants en thérapie génique permettant de proposer des solutions médicales adéquates pour traiter les maladies handicapantes de l’oreille interne », commente Nawal Ouzren, Directrice Générale de Sensorion.

__________________

1 Dual AAV-mediated gene therapy restores hearing in a DFNB9 mouse model. PNAS 2019 116 (10): 4496-450 Akil O., Dyka, Calvet C., Emptoz A., Lahlou G, Nouaille S, Boutet de Monvel J., Hardelin JP., Hauswirth W., Avan P., Petit C, Safieddine S., and Lustig L. Communiqué de presse : https://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/therapie-genique-inverse-durablement-surdite-congenitale-souris

Source : Sensorion








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents