Edition du 05-07-2020

Servier fait le pari de Saclay pour son futur centre de recherche

Publié le mercredi 4 octobre 2017

Servier fait le pari de Saclay pour son futur centre de rechercheLe futur centre de recherche de Servier, d’environ 45 000 m2, verra le jour à horizon 2021 sur le Campus urbain de Paris Saclay. Ses centres de recherche situés actuellement à Croissy, Suresnes, et dans l’Orléanais seront réunis sur un site unique. A terme, environ 600 chercheurs Servier s’installeront sur le site, qui pourra accueillir jusqu’à environ 800 personnes.

« Avec 25% de son chiffre d’affaires (hors génériques) réinvestis chaque année en R&D, le groupe Servier a toujours accordé à la recherche une place prioritaire », explique le laboratoire pharmaceutique dans un communiqué. « Le choix d’implantation de son futur centre de recherche sur le pôle de Paris Saclay, à proximité de nombreux acteurs institutionnels de haut niveau, confirme cette volonté », poursuit-il.

La construction du site sera confiée à Wilmotte et Associés. Le bâtiment aura pour mission « d’incarner les valeurs du groupe notamment l’esprit d’équipe, la transversalité et l’ouverture, dans un environnement propice à l’expression des idées et des talents ». Cet investissement de près de 260 millions d’euros permettra ainsi aux chercheurs d’interagir avec de nombreuses autres parties prenantes du parcours de soins, afin d’assurer que le patient soit toujours au coeur des programmes de recherche.

La typologie du bâtiment comprendra notamment un cercle fédérateur, porte d’entrée pour tous, qui permettra aux collaborateurs de se croiser tout au long de la journée, afin d’échanger dans un esprit constructif et ouvert. Mais aussi des laboratoires, des salles projets et un hôtel à projets qui accueillera des startups et des projets innovants, français mais aussi internationaux. « Ce bâtiment sera conçu pour être le plus flexible et le plus modulable possible, afin d’en garantir l’adéquation avec les évolutions technologiques et scientifiques à venir, le tout dans un engagement écologique fort », indique le groupe.

« Notre futur centre de recherche s’inscrit pleinement dans l’ambition stratégique du groupe qui est d’être un acteur clé de l’innovation en santé. Nous faisons le pari de l’opération d’intérêt national Paris-Saclay car nous croyons dans le potentiel de la France à assurer le succès de cet écosystème de niveau international. », souligne notamment Olivier Laureau, Président du Groupe Servier.

Source : Servier








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents