Edition du 08-05-2021

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Servier obtient la licence de GLPG1972 dans l’arthrose auprès de Galapagos

Publié le vendredi 28 juillet 2017

Servier obtient la licence de GLPG1972 dans l’arthrose auprès de GalapagosDans le cadre de leur collaboration de recherche, Servier a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option sur le développement de la nouvelle molécule contre l’arthrose GLPG1972/S201086 de Galapagos, obtenant ainsi les droits commerciaux de cette molécule dans le monde entier hors Etats-Unis.

L’arthrose est une pathologie à forte prévalence et très invalidante, considérée comme prioritaire par l’Organisation mondiale de la santé. A ce jour, aucun traitement n’existe pour freiner la progression de cette maladie et les patients ne disposent que de traitements symptomatiques. L’arthrose représente donc un important besoin médical non satisfait. Depuis juin 2010, Servier et Galapagos ont associé leur expertise pour s’attaquer à ce problème, permettant la découverte de GLPG1972/S201086, candidat médicament premier de sa génération et ayant le potentiel de soigner la maladie.

Le mécanisme d’action du GLPG1972/S201086, qui cible une enzyme responsable de la dégradation du cartilage appelée ADAMTS-5, a été confirmé dans deux modèles animaux. Conduit par Galapagos, l’essai de phase I a répondu à tous ses objectifs en termes de pharmacocinétique et de tolérance. Cet essai de Phase I chez des volontaires sains a également démontré que GLPG1972/S201086 réduisait de plus de 50% en moins de 2 semaines le neoépitope ARGS, un marqueur important de la dégradation du cartilage. Un essai de Phase Ib mené actuellement par Galapagos étudie la tolérance et la pharmacocinétique de G1972/S201086 chez des patients arthrosiques aux Etats-Unis. Un essai de Phase 2 est en cours de préparation avec ce candidat médicament.

« Nous sommes convaincus que la combinaison de notre connaissance en matière d’arthrose et de l’expertise reconnue de Galapagos en matière de découverte de petites molécules avec de nouveaux modes d’action peut augmenter les chances d’apporter aux patients des traitements qui changeront leur qualité de vie », a affirmé le Dr Patricia Belissa-Mathiot, directrice de la Recherche et du Développement des maladies immuno-inflammatoires chez Servier.

« Nous avons hâte d’étudier ensemble comment GLPG1972/S201086 peut répondre aux besoins urgents des patients souffrant d’arthrose. L’engagement de Servier dans l’arthrose s’accorde parfaitement avec notre forte volonté de mettre au point, pour cette maladie invalidante, un médicament s’attaquant à la pathologie, » a complété le Dr Piet Wigerinck, Directeur Scientifique de Galapagos.

Galapagos recevra 6M€ de Servier en paiement de la licence. Galapagos est éligible à un total de 290M€ de paiement d’étapes basés sur des succès au cours de la collaboration. Servier et Galapagos prendront des décisions conjointement sur le développement du produit à travers un comité de pilotage mixte. Galapagos garde tous les droits commerciaux de GLPG1972/S201086 aux Etats-Unis et est éligible à des redevances sur les ventes hors USA.

Source : Servier








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents