Edition du 19-08-2018

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Servier obtient la licence de GLPG1972 dans l’arthrose auprès de Galapagos

Publié le vendredi 28 juillet 2017

Servier obtient la licence de GLPG1972 dans l’arthrose auprès de GalapagosDans le cadre de leur collaboration de recherche, Servier a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option sur le développement de la nouvelle molécule contre l’arthrose GLPG1972/S201086 de Galapagos, obtenant ainsi les droits commerciaux de cette molécule dans le monde entier hors Etats-Unis.

L’arthrose est une pathologie à forte prévalence et très invalidante, considérée comme prioritaire par l’Organisation mondiale de la santé. A ce jour, aucun traitement n’existe pour freiner la progression de cette maladie et les patients ne disposent que de traitements symptomatiques. L’arthrose représente donc un important besoin médical non satisfait. Depuis juin 2010, Servier et Galapagos ont associé leur expertise pour s’attaquer à ce problème, permettant la découverte de GLPG1972/S201086, candidat médicament premier de sa génération et ayant le potentiel de soigner la maladie.

Le mécanisme d’action du GLPG1972/S201086, qui cible une enzyme responsable de la dégradation du cartilage appelée ADAMTS-5, a été confirmé dans deux modèles animaux. Conduit par Galapagos, l’essai de phase I a répondu à tous ses objectifs en termes de pharmacocinétique et de tolérance. Cet essai de Phase I chez des volontaires sains a également démontré que GLPG1972/S201086 réduisait de plus de 50% en moins de 2 semaines le neoépitope ARGS, un marqueur important de la dégradation du cartilage. Un essai de Phase Ib mené actuellement par Galapagos étudie la tolérance et la pharmacocinétique de G1972/S201086 chez des patients arthrosiques aux Etats-Unis. Un essai de Phase 2 est en cours de préparation avec ce candidat médicament.

« Nous sommes convaincus que la combinaison de notre connaissance en matière d’arthrose et de l’expertise reconnue de Galapagos en matière de découverte de petites molécules avec de nouveaux modes d’action peut augmenter les chances d’apporter aux patients des traitements qui changeront leur qualité de vie », a affirmé le Dr Patricia Belissa-Mathiot, directrice de la Recherche et du Développement des maladies immuno-inflammatoires chez Servier.

« Nous avons hâte d’étudier ensemble comment GLPG1972/S201086 peut répondre aux besoins urgents des patients souffrant d’arthrose. L’engagement de Servier dans l’arthrose s’accorde parfaitement avec notre forte volonté de mettre au point, pour cette maladie invalidante, un médicament s’attaquant à la pathologie, » a complété le Dr Piet Wigerinck, Directeur Scientifique de Galapagos.

Galapagos recevra 6M€ de Servier en paiement de la licence. Galapagos est éligible à un total de 290M€ de paiement d’étapes basés sur des succès au cours de la collaboration. Servier et Galapagos prendront des décisions conjointement sur le développement du produit à travers un comité de pilotage mixte. Galapagos garde tous les droits commerciaux de GLPG1972/S201086 aux Etats-Unis et est éligible à des redevances sur les ventes hors USA.

Source : Servier








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions