Edition du 14-11-2019

Takeda et MD Anderson collaborent pour accélérer le développement clinique de la plateforme thérapeutique par cellules CAR NK à usage standardisé

Publié le jeudi 7 novembre 2019

Takeda et MD Anderson collaborent pour accélérer le développement clinique de la plateforme thérapeutique par cellules CAR NK à usage standardiséL’Université du Texas MD Anderson Cancer Center et Takeda ont annoncé un accord de licence exclusive et un accord de recherche pour développer des thérapies par cellules tueuses naturelles dirigées vers le récepteur antigénique chimérique et dérivées du sang ombilical (CAR NK), « blindées » par IL-15, pour le traitement des affections malignes à cellules B et d’autres cancers.

Dans le cadre de cet accord, Takeda recevra l’accès à la plateforme CAR NK de MD Anderson et les droits exclusifs pour développer et commercialiser jusqu’à quatre programmes, y compris une thérapie à cellules CAR NK ciblant le CD19, et une thérapie à cellules CAR NK ciblant l’antigène de maturation des cellules B (BCMA). Takeda et MD Anderson collaboreront également sur des recherches visant à développer ces programmes CAR NK.

« Notre objectif est d’améliorer les traitements actuels en développant des cellules CAR NK blindées qui pourraient être administrées de manière standardisée dans un contexte ambulatoire, afin de traiter plus efficacement, plus rapidement et avec des toxicités minimes davantage de patients », déclare Katy Rezvani, D.M., Ph.D., professeure en greffe de cellules souches et thérapie cellulaire chez MD Anderson. « Fort de son expertise en affections malignes hématologiques et de son engagement pour le développement de thérapies cellulaires de prochaine génération, Takeda est le collaborateur idéal pour aider notre équipe à proposer des thérapies avancées de cellules CAR NK aux patients dans l’attente de traitements. »

Une approche novatrice d’administration de cellules CAR prêtes à l’emploi dans un contexte ambulatoire

La plateforme CAR NK allogénique de MD Anderson isole les cellules NK à partir du sang ombilical et les manipule pour exprimer les CAR contre des cibles cancéreuses spécifiques. Les cellules CAR NK sont modifiées par un vecteur rétroviral afin de fournir des gènes à l’efficacité accrue pour attaquer des tumeurs spécifiques. Un CD19 CAR augmente la spécificité cellulaire pour les affections malignes à cellules B, et l’immunocytokine IL-15 optimise la prolifération et la survie des cellules CAR NK dans l’organisme.

À la différence des actuelles thérapies à cellules CAR T qui utilisent les propres cellules T génétiquement modifiées du patient et nécessitent un processus de fabrication de plusieurs semaines, les cellules CAR NK sont destinées à être fabriquées à partir d’un donneur tiers et stockées pour un usage standardisé, permettant ainsi une administration plus rapide du traitement.

Il est prévu que la thérapie à cellules CD19 CAR NK puisse être administrée dans un contexte ambulatoire. Dans une étude clinique de Phase 1/2a en cours traitant des patients atteints d’affection maligne à cellules B récidivante et réfractaire, la thérapie à cellules CD19 CAR NK n’a pas été associée au syndrome grave de relargage de cytokine, ni à la neurotoxicité observée avec les thérapies CAR-T actuelles.

Le développement de la plateforme CAR NK de MD Anderson est dirigé par Dr Rezvani, et reçoit le soutien de la plateforme de thérapie cellulaire adoptive, du Chronic Lymphocytic Leukemia Moon Shot® et du B-Cell Lymphoma Moon Shot®, qui font partie du Moon Shots Program® de l’établissement, un effort collaboratif visant au développement rapide des découvertes scientifiques vers des avancées cliniques pertinentes permettant de sauver des vies.

Takeda : accélérer le développement de multiples plateformes CAR de prochaine génération

« La plateforme CAR NK de MD Anderson représente le potentiel curatif des thérapies cellulaires, c’est pour cette raison que nous faisons du CD19 CAR NK notre principal candidat de thérapie cellulaire en oncologie », déclare Andy Plump, D.M., Ph.D., président de la R&D de Takeda. « Nous devons travailler de manière rapide et pertinente. Dans cette optique, nous projetons de lancer une étude pivot sur le CD19 CAR NK en 2021. »

En plus des thérapies à cellules CAR NK, Takeda et ses partenaires étudient de multiples approches pour améliorer l’innocuité, l’efficacité et l’accessibilité des thérapies à cellules CAR T de première génération, notamment les CAR T gamma delta, les CAR T dérivées de cellules souches pluripotentes induites, les CAR T ciblant les tumeurs solides, et d’autres approches de prochaine génération. Takeda projette de faire passer cinq thérapies cellulaires anticancer en phase clinique d’ici la fin de l’exercice 2020.1 Ces plateformes sont en cours de développement avec des partenaires et en appliquant l’expertise du moteur de thérapie cellulaire translationnelle de Takeda, qui apporte des capacités de bioingénierie, chimiques, de fabrication et contrôle, cliniques et translationnelles depuis un site unique afin de relever plusieurs défis de fabrication rencontrés durant le développement de thérapies cellulaires.

Takeda est responsable du développement, de la fabrication et de la mise sur le marché des produits CAR NK issus de l’accord. MD Anderson recevra un paiement initial et est éligible pour recevoir des versements périodiques de développement et de commercialisation pour chaque cible, ainsi que des redevances échelonnées sur les ventes nettes de tout produit CAR NK.

MD Anderson et Takeda continueront leurs recherches pour des cibles additionnelles et la plateforme CAR NK, sous la direction d’un comité mixte de recherche. MD Anderson mettra en œuvre un plan institutionnel de gestion et de surveillance des conflits d’intérêt pour ces recherches.

Source : MD Anderson / Takeda








MyPharma Editions

Nanobiotix : de nouveaux résultats dans l’étude préclinique en immuno-oncologie au SITC 2019

Publié le 13 novembre 2019
Nanobiotix : de nouveaux résultats dans l'étude préclinique en immuno-oncologie au SITC 2019

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats prometteurs de sa collaboration préclinique1 avec le centre de cancérologie MD Anderson de l’Université du Texas. L’étude, qui a évalué NBTXR3, radioenhancer premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie en combinaison avec checkpoint inhibiteurs anti-PD-1 et anti-CTLA-4, a été présentée la semaine dernière au congrès annuel 2019 de la Society for Immunotherapy of Cancer (SITC).

Minoryx Therapeutics : désignation de médicament orphelin de l’UE pour le leriglitazone dans l’ataxie de Friedreich

Publié le 12 novembre 2019
Minoryx Therapeutics : désignation de médicament orphelin de l'UE pour le leriglitazone dans l’ataxie de Friedreich

Minoryx Therapeutics, une société spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies orphelines du système nerveux central (SNC), annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le leriglitazone (MIN-102), a reçu la désignation de médicament orphelin de la part de la Commission Européenne pour le traitement de l’ataxie de Friedreich.

OSE Immunotherapeutics présente de nouvelles données précliniques et cliniques à la conférence SITC

Publié le 12 novembre 2019
OSE Immunotherapeutics présente de nouvelles données précliniques et cliniques à la conférence SITC

OSE Immunotherapeutics a présenté des nouvelles données précliniques et cliniques sur ses produits en immuno-oncologie : Tedopi®, BI 765063 (OSE-172) et la plateforme BiCKI® à la conférence SITC (Society for Immunotherapy of Cancer) qui s’est tenue à National Harbor, Maryland, Etats-Unis, du 6 au 10 novembre 2019.

Urania Therapeutics lève 3,5 millions d’euros en amorçage

Publié le 8 novembre 2019
Urania Therapeutics lève 3,5 millions d'euros en amorçage

Urania Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans l’identification et le développement de composés de translecture, vient d’annoncer avoir levé 3,5 M€ pour développer de nouveaux traitements ciblant le ribosome humain.

AB Science : des résultats de phase 3 positifs du masitinib dans l’asthme sévère

Publié le 8 novembre 2019
AB Science : des résultats de phase 3 positifs du masitinib dans l’asthme sévère

AB Science a annoncé aujourd’hui que l’étude de phase 3 (AB07015) évaluant le masitinib administré par voie orale dans le traitement de l’asthme sévère non contrôlé par les corticoïdes oraux a atteint son objectif principal (p=0.0103). Le critère d’évaluation principal prédéfini dans le protocole de l’étude était le taux d’exacerbation de l’asthme sévère. Les résultats sur le critère d’évaluation principal sont confirmés par toutes les analyses de sensibilité prédéfinies, ce qui indique que ces résultats sont cohérents et robustes.

OSE Immunotherapeutics signe un accord de licence pour Tedopi® en Corée

Publié le 8 novembre 2019
OSE Immunotherapeutics signe un accord de licence pour Tedopi® en Corée

OSE Immunotherapeutics a annoncé la signature d’un accord de licence avec Chong Kun Dang (CKD) Pharmaceutical Corporation pour l’enregistrement et la commercialisation potentiels en Corée de Tedopi®, combinaison de néo-épitopes sélectionnés et optimisés à partir de 5 antigènes tumoraux, qui génère une réponse spécifique des cellules T cytotoxiques dirigées contre les cellules cancéreuses qui expriment […]

Johnson & Johnson : dépôt des demandes d’AMM européennes du vaccin expérimental anti-Ebola de Janssen

Publié le 8 novembre 2019
Johnson & Johnson : dépôt des demandes d’AMM européennes du vaccin expérimental anti-Ebola de Janssen

Johnson & Johnson a annoncé aujourd’hui que ses sociétés pharmaceutiques Janssen ont présenté à l’Agence européenne des médicaments des demandes d’autorisation de mise sur le marché européen (EMA) concernant un vaccin expérimental contre la fièvre hémorragique Ebola provoquée par le virus Ebola appartenant à l’espèce Zaïre.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents