Edition du 23-04-2021

Poxel : avancée favorable concernant la stratégie de développement du PXL065 dans la NASH

Publié le vendredi 8 novembre 2019

Poxel : avancée favorable concernant la stratégie de développement du PXL065 dans la NASHPoxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé aujourd’hui une avancée favorable pour le PXL065 suite à une réunion avec la FDA (Food and Drug Administration aux États-Unis) qui s’est tenue au 4e trimestre 2019.

Sur la base des retours de la FDA, Poxel prévoit d’utiliser la voie d’enregistrement 505(b)(2) pour le PXL065, qui fera en partie référence et s’appuiera sur les informations réglementaires et la littérature publiée sur Actos® (pioglitazone). La NASH est une maladie grave et le PXL065 a le potentiel de répondre à des besoins médicaux non adressés, c’est pourquoi la Société prévoit de demander le statut Fast Track, qui permet un examen accéléré. Le PXL065, stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisée par substitution au deutérium, est un inhibiteur du transporteur mitochondrial du pyruvate (Mitochondrial Pyruvate Carrier – MPC) en cours de développement pour le traitement de la NASH.

« À ma connaissance, le PXL065 a la spécificité d’être le seul candidat clinique en développement pour le traitement de la NASH utilisant une voie réglementaire 505(b)(2) lui permettant de s’appuyer sur la quantité considérable de données de sécurité et d’efficacité issues des études sur la pioglitazone », a déclaré le docteur Stephen A. Harrison, Professeur en hépatologie, Département de Médecine de Radcliffe, University of Oxford, Royaume-Uni. « Je suis très enthousiaste quant au profil thérapeutique du PXL065, qui, sur la base d’études précliniques et cliniques, est potentiellement meilleur que celui de la pioglitazone. »

La procédure d’enregistrement 505(b)(2) d’un nouveau médicament contient à la fois les rapports complets sur la sécurité et l’efficacité du produit mais inclus également certaines informations, notamment sur la sécurité et l’efficacité du principe actif, issues d’études conduites par ou pour des tiers autres que le dépositaire du dossier. Cette voie règlementaire peut permettre une approbation moins couteuse et plus rapide qu’un processus de développement classique.

« Nous nous réjouissons de ces retours de la FDA concernant le plan de développement du PXL065. La procédure d’enregistrement 505(b)(2) devrait nous permettre de nous appuyer sur les données pertinentes d’Actos®, telles que les informations réglementaires et la littérature publiée, que nous prévoyons d’utiliser dans le cadre d’une future demande d’enregistrement de nouveau médicament (NDA) pour le PXL065, en attendant la finalisation des essais de phase II et III. Ce processus devrait ainsi garantir un plan de développement simplifié et efficace, avec un risque financier et opérationnel réduit », a déclaré Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « Nous prévoyons de lancer un essai de phase II évaluant le PXL065 pour le traitement de la NASH au 2e trimestre 2020, chez des patients dont la NASH est confirmée par biopsie. L’objectif principal sera de déterminer la ou les doses optimales à tester dans un essai d’enregistrement de phase III. »

En septembre 2019, une étude de phase Ib à doses multiples et croissantes a été initiée pour évaluer l’innocuité, la tolérabilité, le profil pharmacocinétique et contribuer à la sélection de la dose. Dans cette étude, trois doses de PXL065 (7,5 mg, 15 mg et 30 mg) comparé à 45 mg d’Actos® sont administrées chez environ 30 sujets sains. Les résultats de cette étude sont attendus au 4e trimestre 2019. Les données de cette étude devraient fournir des renseignements importants sur la proportionnalité des doses, afin de soutenir les essais de phase II et de phase III.

Plan de l’étude de phase II du PXL065

Suite à la réunion avec la FDA et la revue des résultats des essais de phase Ib à doses multiples croissantes, Poxel prévoit de lancer un essai de phase II au 2e trimestre 2020, dont l’objectif principal sera de déterminer la ou les doses optimales à tester dans un essai d’enregistrement de phase III. Le plan de l’étude de phase Il prendra en compte les données cliniques disponibles sur la pioglitazone. La Société prévoit d’évaluer différentes doses de PXL065 comparé au placebo chez des patients atteints de NASH confirmée par biopsie grâce à plusieurs critères d’efficacité, et l’évaluation de la prise de poids. Le plan de développement clinique de phase II est actuellement en cours de finalisation avec la collaboration d’experts scientifiques, de conseillers et de key opinion leaders, et Poxel communiquera sur ce sujet une fois que le plan sera formalisé.

Statut d’examen accéléré Fast Track

Poxel prévoit de déposer une demande de statut Fast Track pour le PXL065. Celui-ci est destiné à faciliter le développement et à accélérer l’examen des médicaments destinés au traitement de maladies graves et qui ont le potentiel de répondre à des besoins médicaux non couverts. Un médicament qui reçoit la désignation Fast Track permet également de bénéficier de réunions et de communications plus fréquentes avec la FDA pour discuter du plan de développement du médicament.

Source : Poxel








MyPharma Editions

NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

Publié le 23 avril 2021
NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, a annoncé la nomination du Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery. Il rejoint également le comité exécutif de NovAliX. Afin de renforcer l’équipe, les Dr Laurence Mevellec et Olivier Querolle rejoignent également la société en qualité de directeurs de la chimie médicinale.

Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 avril 2021
Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que 102 patients sur un objectif de 200 ont été randomisés dans l‘étude clinique de phase 2b Mississippi pour le NCX 4251 dans la blépharite. Les premiers résultats sont actuellement attendus au quatrième trimestre 2021, dans les délais prévus.

Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Publié le 23 avril 2021
Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer la nomination de Thomas Baetz au poste de Chief Financial Officer. Il rejoint le Comité Exécutif avec Stefanie Magner, Chief Compliance Officer.

Ethypharm établit une présence directe en Italie

Publié le 23 avril 2021
Ethypharm établit une présence directe en Italie

Ethypharm vient d’annoncer l’établissement de sa filiale en Italie, lui permettant d’opérer directement dans le 3ème marché pharmaceutique d’Europe. Placée sous la direction de Bruno Rago, Ethypharm Italy renforcera la présence commerciale du Groupe en Europe, notamment dans son domaine thérapeutique principal, le système nerveux central.

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents