Edition du 11-12-2017

Takeda : Toshio Fujimoto nommé directeur général du Health Innovation Park du Shonan

Publié le samedi 2 décembre 2017

Takeda : Toshio Fujimoto nommé directeur général du Health Innovation Park du ShonanLe groupe pharmaceutique japonais Takeda a annoncé que Toshio Fujimoto, docteur en médecine, MBA, avait été nommé directeur général du Health Innovation Park (Parc d’innovation santé) du Shonan. Cette nomination entre en vigueur le 1er décembre 2017.

Dans ce nouveau rôle, le Dr Fujimoto, qui rejoint les rangs de Takeda après avoir quitté Eli Lilly Japan, assurera le leadership stratégique et la supervision de toutes les activités clés du Parc, notamment : l’élaboration et l’exécution de plans commerciaux et financiers, la coordination des opérations et des services sur site, le recrutement et la gestion des locataires, ainsi que les activités de marketing et de relations publiques.

Le Dr Fujimoto rendra compte de ses activités au nouveau conseil d’administration composé de dirigeants de Takeda. Ce conseil d’administration sera présidé par Seigo Izumo (directeur mondial de l’unité de médecine régénérative, directeur des affaires scientifiques, Japon), et inclura également Salvatore Alesci (directeur de la R&D, politiques mondiales scientifiques et biomédicales) et Haruhiko Hirate (mandataire social, responsable des communications d’entreprise et des affaires publiques). Le conseil d’administration prodiguera des conseils et soutiendra la prise de décision, à l’heure où Takeda continue de mettre en place l’écosystème du Parc et de déployer des efforts visant à établir des collaborations significatives avec des établissements universitaires, des entreprises de biotechnologie, des sociétés biopharmaceutiques et d’autres partenaires.

Le Dr Fujimoto apporte au Shonan une expérience variée en termes de R&D, ainsi que de solides compétences en leadership et un sens aigu des affaires. Dans son rôle le plus récent en tant que vice-président de l’Unité de développement de la médecine chez Eli Lilly Japan – poste qu’il occupait depuis 2015 – il était responsable de la gestion de la R&D au Japon. Le Dr Fujimoto a reçu son diplôme de docteur en médecine à l’université de Kyoto et son MBA à l’université de Kobe. Il a démarré sa pratique clinique en tant que médecin résident au sein du département de chirurgie thoracique de l’hôpital universitaire de Kyoto. Après avoir effectué plusieurs rotations dans des hôpitaux locaux, il a pris un poste de chirurgien adjoint dans le département de chirurgie thoracique de l’hôpital Ruhrlandklinken en Allemagne, avant de s’installer aux États-Unis pour devenir associé clinique dans le département de chirurgie thoracique générale de la Mayo Clinic.

Pour plus d’informations sur le Shonan Health Innovation Park : shonan-health-innovation-park.com

Source : Takeda








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim met à disposition nombre de ses meilleures molécules via opnMe.com

Publié le 8 décembre 2017
Boehringer Ingelheim met à disposition nombre de ses meilleures molécules via opnMe.com

Boehringer Ingelheim vient d’annoncer le lancement d’opnME.com, une nouvelle plateforme mettant à disposition gratuitement et en libre-accès des molécules précliniques pour une recherche non clinique à destination des scientifiques du monde entier.

Bpifrance lance l’accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé

Publié le 8 décembre 2017
Bpifrance lance l’accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé

Bpifrance vient de lancer son nouvel accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé (Bio-Tech, Med-Tech et e-santé), l’occasion de dévoiler les 7 startups qui rejoignent la promotion pilote.

Erytech : résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase dans le traitement de la LAM

Publié le 8 décembre 2017
Erytech : résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase dans le traitement de la LAM

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé aujourd’hui les résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase (GRASPA®) dans le traitement de la Leucémie Aigüe Myéloïde (LAM).

Heiko Schipper rejoint Bayer en tant que Directeur de la division Consumer Health

Publié le 7 décembre 2017
Heiko Schipper rejoint Bayer en tant que Directeur de la division Consumer Health

Le Conseil de Surveillance du groupe Bayer AG a nommé Heiko Schipper (48 ans) au comité de Direction de Bayer AG à compter du 1er mars 2018. Il succèdera à Erica Mann à la tête de la division Consumer Health, dont le siège social est à Bâle, en Suisse.

Troubles thyroïdiens : mise à disposition de la spécialité Thyrofix en France

Publié le 7 décembre 2017
Troubles thyroïdiens : mise à disposition de la spécialité Thyrofix en France

L’ANSM a annoncé la mise à disposition progressive à partir du 6 décembre 2017 d’un nouveau médicament contenant de la lévothyroxine dans le cadre de l’élargissement de l’offre des médicaments décidé par la Ministre de la santé pour les patients atteints de troubles thyroïdiens : Thyrofix, du laboratoire Unipharma.

Adocia : des résultats positifs pour son insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro

Publié le 7 décembre 2017
Adocia : des résultats positifs pour son insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro

Adocia a annoncé les résultats principaux positifs d’une étude clinique évaluant BioChaperone® Lispro, une formulation ultra-rapide d’insuline lispro, comparée à Novolog® (insuline aspart, Novo Nordisk), un analogue d’insuline à action rapide et Fiasp® (insuline aspart à action accélérée, Novo Nordisk), la seule formulation d’insuline « ultra-rapide » approuvée par l’EMA (Agence Européenne des Médicaments) et la FDA (Federal Drug Administration, Etats-Unis).

Transgene et BioInvent collaborent sur un programme de virus oncolytique de nouvelle génération

Publié le 7 décembre 2017
Transgene et BioInvent collaborent sur un programme de virus oncolytique de nouvelle génération

Les sociétés de biotechnologie Transgene et BioInvent ont débuté une collaboration afin de codévelopper des virus oncolytiques intégrant une séquence codant pour un anticorps anti-CTLA-41. Ces virus oncolytiques pourraient aussi intégrer des transgènes supplémentaires et sont destinés au traitement de tumeurs solides.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions