Edition du 24-10-2020

Thérapie génique : Lysogene lève 16,5M€

Publié le jeudi 22 mai 2014

Lysogène, entreprise de biotechnologie spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies neurologiques orphelines, a levé 16,5 M€ lors de d’un tour de table de série A. Lysogène développe une thérapie contre le syndrome de Sanfilippo de Type A, une maladie neurodégénérative chez l’enfant actuellement sans traitement.

Lysogène a été créée en 2009 par Karen Aiach, PDG, et le Professeur Olivier Danos, PhD, Conseiller scientifique, qui bénéficie d’une reconnaissance internationale dans le domaine de la thérapie génique et qui, entre autres fonctions, a été le Directeur scientifique de Genethon et le Directeur du consortium de thérapie génique à l’UCL (University College of London).

Lysogène est spécialisée dans la thérapie génique intracérébrale pour le traitement de maladies neurodégénératives, telles que le syndrome de Sanfilippo de Type A, une maladie rare extrêmement sévère, mortelle dans l’enfance, qui touche près d’une naissance sur 100 000. Le syndrome de Sanfilippo est une Maladie de Surcharge Lysosomale (MSL) pour laquelle il n’y a actuellement aucun traitement. En 2013, la société a finalisé avec succès une étude phase I-II sur des patients atteints du syndrome de Sanfilippo.

La technologie de Lysogène vise à apporter directement dans le cerveau du jeune patient une version fonctionnelle du gène déficient à l’origine de la maladie. Unique et révolutionnaire, cette approche permet de cibler le système nerveux central et d’y produire l’enzyme déficitaire. Les bénéfices sont multiples : reposant sur une administration unique, et non répétée, ce traitement est moins contraignant pour les patients et leurs familles. Par ailleurs, agissant directement sur la cause, il permet d’envisager de soigner la maladie, et non uniquement de mieux gérer les symptômes.

Grâce aux fonds levés, Lysogène va accélérer le développement clinique de son produit phare ciblant les patients souffrants du syndrome de Sanfilippo de Type A, en vue d’une autorisation réglementaire de mise sur le marché en Europe et aux Etats-Unis. Le financement permettra également l’entrée en clinique d’un deuxième produit de thérapie génique intracérébrale.

« (…) Aujourd’hui, Lysogène prépare la phase clinique pivot de son premier produit et prévoit de développer rapidement un deuxième produit, toujours dans le domaine des maladies génétiques affectant le système nerveux central pour lesquelles les besoins des patients et des familles sont encore largement insatisfaits », a notamment indiqué Karen Aiach, PDG de Lysogène.

Le financement a été mené par Sofinnova Partners, qui après avoir soutenu la société en phase d’amorçage de ce tour de table, renforce sa participation et devient le premier actionnaire institutionnel. Le financement a été co-mené avec de nouveaux investisseurs, Bpifrance, via le fonds Innobio, et Novo Seeds. Rafaèle Tordjman, Chahra Louafi et Henrijette Richter, respectivement de Sofinnova Partners, Bpifrance/Innobio et Novo Seeds (Novo A/S), rejoignent le Conseil d’administration Lysogène.

Source : Lysogène








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents