Edition du 22-09-2018

Tourisme médical : des mesures pour développer le marché français

Publié le mercredi 4 novembre 2015

Le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius et la ministre de la santé, Marisol Touraine, ont annoncé début août 2015 plusieurs mesures, dont la création d’une « task force », dans l’objectif de développer l’accueil des patients étrangers. Le marché mondial du tourisme médical est estimé à 60 milliards d’euros.

Soins dentaires, chirurgie esthétique et même traitements du cancer… Le  marché mondial du tourisme médical connait aujourd’hui une forte croissance estimée à près de 20% par an. En effet, le nombre de patients se rendant à l’étranger pour recevoir des soins de santé programmés aurait doublé en cinq ans pour culminer à environ seize millions de patients.

Aujourd’hui, de nombreux pays ont développé leur offre de soins en direction de ces patients voyageurs. C’est notamment le cas de la Thaïlande, de la Pologne, d’Israël, de la Turquie,  de l’Inde mais également des États-Unis, de l’Angleterre ou bien encore de l’Allemagne où chaque année près de deux cents mille patients étrangers viendraient se faire soigner.

Si un Français sur dix se déclare prêt à se faire soigner à l’étranger, la France semble encore à la traîne et accueillerait moins de 1% des malades étrangers. Selon un rapport remis en juin dernier par l’économiste de la santé Jean de Kervasdoué, le tourisme médical pourrait pourtant ramener 2 milliards d’euros sur le territoire français créant par la même occasion jusqu’à 30 000 emplois en cinq ans. En France, certaines entreprises, à l’instar de Novacorpus, se sont positionnées sur ce marché en pleine expansion.

Une étude réalisée en mars dernier par France stratégie soulignait les nombreux atouts de la France sur le marché international : soins de qualité, techniques de pointe, professionnels reconnus, des temps d’accès aux soins assez courts et des tarifs compétitifs. La France bénéficie par ailleurs d’une solide réputation pour la qualité de ses soins (en 2000, un classement de l’Organisation mondiale de la santé positionnait la France comme le meilleur système au monde)

C’est pourquoi le Ministre des Affaires étrangères et du tourisme, Laurent Fabius et la Ministre de la Santé Marisol Touraine ont annoncé en août dernier leur intention de « développer l’attractivité médicale des établissements de santé français ». Première mesure présentée: la création d’une « task force » regroupant les fédérations et les principaux établissements de santé « afin de partager les bonnes pratiques et définir les principes encadrant leurs actions ». Les deux ministres ont également annoncé la création d’une brochure et d’un portail Internet présentant l’offre de soins française à destination des patients étrangers, des allègements administratifs pour l’accueil de médecins et de patients étrangers, ainsi que l’accompagnement des métiers touchant à la conciergerie médicale et à l’hôtellerie à proximité des zones de soins. Ces mesures devraient être mise en œuvre d’ici la fin de l’année.








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions