Edition du 02-07-2020

Tourisme médical : des mesures pour développer le marché français

Publié le mercredi 4 novembre 2015

Le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius et la ministre de la santé, Marisol Touraine, ont annoncé début août 2015 plusieurs mesures, dont la création d’une « task force », dans l’objectif de développer l’accueil des patients étrangers. Le marché mondial du tourisme médical est estimé à 60 milliards d’euros.

Soins dentaires, chirurgie esthétique et même traitements du cancer… Le  marché mondial du tourisme médical connait aujourd’hui une forte croissance estimée à près de 20% par an. En effet, le nombre de patients se rendant à l’étranger pour recevoir des soins de santé programmés aurait doublé en cinq ans pour culminer à environ seize millions de patients.

Aujourd’hui, de nombreux pays ont développé leur offre de soins en direction de ces patients voyageurs. C’est notamment le cas de la Thaïlande, de la Pologne, d’Israël, de la Turquie,  de l’Inde mais également des États-Unis, de l’Angleterre ou bien encore de l’Allemagne où chaque année près de deux cents mille patients étrangers viendraient se faire soigner.

Si un Français sur dix se déclare prêt à se faire soigner à l’étranger, la France semble encore à la traîne et accueillerait moins de 1% des malades étrangers. Selon un rapport remis en juin dernier par l’économiste de la santé Jean de Kervasdoué, le tourisme médical pourrait pourtant ramener 2 milliards d’euros sur le territoire français créant par la même occasion jusqu’à 30 000 emplois en cinq ans. En France, certaines entreprises, à l’instar de Novacorpus, se sont positionnées sur ce marché en pleine expansion.

Une étude réalisée en mars dernier par France stratégie soulignait les nombreux atouts de la France sur le marché international : soins de qualité, techniques de pointe, professionnels reconnus, des temps d’accès aux soins assez courts et des tarifs compétitifs. La France bénéficie par ailleurs d’une solide réputation pour la qualité de ses soins (en 2000, un classement de l’Organisation mondiale de la santé positionnait la France comme le meilleur système au monde)

C’est pourquoi le Ministre des Affaires étrangères et du tourisme, Laurent Fabius et la Ministre de la Santé Marisol Touraine ont annoncé en août dernier leur intention de « développer l’attractivité médicale des établissements de santé français ». Première mesure présentée: la création d’une « task force » regroupant les fédérations et les principaux établissements de santé « afin de partager les bonnes pratiques et définir les principes encadrant leurs actions ». Les deux ministres ont également annoncé la création d’une brochure et d’un portail Internet présentant l’offre de soins française à destination des patients étrangers, des allègements administratifs pour l’accueil de médecins et de patients étrangers, ainsi que l’accompagnement des métiers touchant à la conciergerie médicale et à l’hôtellerie à proximité des zones de soins. Ces mesures devraient être mise en œuvre d’ici la fin de l’année.








MyPharma Editions

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Publié le 1 juillet 2020
Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un partenariat de recherche avec Yeda Research and Development Co Ltd, la structure commerciale du Weizmann Institute of Science.

GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Publié le 1 juillet 2020
GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Carole Doré est nommée Vice-présidente, Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes de GSK France, à compter du 1er juin 2020. Elle succède à Jean-Yves Lecoq, qui a quitté GSK fin mai.

Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Publié le 30 juin 2020
Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Initiative phare du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain, l’appel à projets « Nouvelles frontières en oncologie et onco-hématologie » livre une sélection finale riche et diversifiée pour sa première édition. La dotation 2020 de près de 640 000 euros sera répartie entre neuf projets de recherche participant à améliorer la prise en charge du cancer et l’accompagnement des malades et de leur entourage.

Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Publié le 30 juin 2020
Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de solutions connectées dans le domaine de la santé, a annoncé la signature d’un contrat de distribution de son dispositif connecté Mallya avec Roche Diabetes Care France.

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

Publié le 29 juin 2020
Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), premier centre hospitalo-universitaire d’Europe, et Bayer ont signé un accord-cadre de partenariat de 3 ans visant à renforcer leur collaboration et le partage d’expertises en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle (IA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents