Edition du 22-05-2022

Transgene présente de nouvelles données préliminaires de Phase I confirmant le potentiel de TG4050 au congrès de l’AACR 2022

Publié le lundi 11 avril 2022

Transgene présente de nouvelles données préliminaires de Phase I confirmant le potentiel de TG4050 au congrès de l’AACR 2022Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, présentera de nouvelles données positives portant sur l’avancée des essais cliniques et l’immunogénicité de TG4050, son vaccin individualisé contre le cancer ciblant une sélection de néoantigènes. TG4050 est actuellement évalué dans deux essais multicentriques de Phase I chez des patients atteints de cancer de l’ovaire et de cancer de la tête et du cou. Lors de la présentation du poster, Transgene expliquera en quoi ces nouvelles données confirment la capacité de ce vaccin néoantigénique à induire des réponses immunitaires fortes, ciblant les mutations propres à chaque patient et pouvant se traduire par un bénéfice clinique pour les patients.

Ces résultats seront présentés lors d’une session de posters « late-breaking » au congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research) le 12 avril 2022, à La Nouvelle-Orléans (États-Unis).

Des nouvelles données sur les réponses cellulaires confirment la capacité du vaccin à stimuler efficacement le système immunitaire

Les données immunologiques présentées par Transgene sont particulièrement détaillées. Elles comprennent la quantification de cellules immunitaires circulantes (en particulier monocytes, cellules dendritiques, cellules NK, sous-populations de CD8 et CD4, Treg) et l’expression de points de contrôle immunitaires (ICOS et PD1). Ces données suggèrent que le vaccin est capable d’induire efficacement des réponses immunitaires à la fois innées et adaptatives chez les patients.

Tous les patients évaluables ont développé une réponse cellulaire T robuste contre plusieurs néoantigènes ciblés (médiane de 10 réponses positives par patient). Des réponses cellulaires T ont été observées pour des épitopes de classe I et de classe II, il s’agit de réponses de novo et d’amplifications de réponses préexistantes.

Point d’étape positif pour les deux essais cliniques en cours avec TG4050

Dans l’essai tête et cou, les patients ont été randomisés pour recevoir immédiatement TG4050 (bras de traitement précoce, bras A), ou lors de la rechute (bras de vaccination différée, bras B). Tous les patients randomisés dans le bras A (n=7) sont stables à mi-mars 2022. Dans le bras B (n=6), deux patients ont récemment rechuté.

Dans l’essai sur le cancer de l’ovaire (n=4), chez une patiente traitée avec TG4050 après une élévation du niveau de CA-125, une normalisation de ce marqueur a été observée, ainsi qu’une absence de progression clinique pendant 9 mois, jusqu’au décès de la patiente dû à une maladie chronique non liée. Une autre patiente a été traitée dès l’apparition de signes radiologiques de rechute et est restée stable pendant 11,4 mois.

À ce jour, le vaccin a été bien toléré et aucun effet indésirable grave n’a été signalé dans les deux études.

Dans les deux études cliniques, le recrutement et le traitement des patients progressent conformément aux attentes. Au total, Transgene prévoit de traiter 13 patients dans l’essai sur le cancer de l’ovaire et 30 patients dans l’essai tête et cou.

Titre du poster : Phase I trials of personalized cancer vaccine TG4050 in surgically treated high-risk head and neck squamous cell carcinoma (HNSCC) and relapsing ovarian cancer (OvC) patients (Essais de Phase I avec le vaccin personnalisé TG4050 chez des patients à risque atteints de cancer épidermoïde de la tête et du cou et chez des patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire en rechute)

· Titre de la session : Phase I Clinical Trials 2
·  Numéro du poster et de l’abstract : CT182
· Date, horaire, localisation : Mardi 12 avril, de 9 h 00 à 12 h 30 CDT, Board 7, Section 33
· Auteurs : M. Block, JP Delord, C. Ottensmeier, C. Le Tourneau, A. Lalanne, O. Lantz, K. Knutson, G. Lacoste, A. Tavernaro, M. Brandely, N. Silvestre, B. Grellier, Y. Yamashita, O. Kousuke, N. Yamagata, E. Quemeneur, K. Bendjama

L’abstract et le poster sont disponibles sur les sites internet de l’AACR et de la Société.

Les premières données cliniques préliminaires positives obtenues chez les premiers patients traités avec TG4050 ont été annoncées en novembre 2021 et peuvent être consultées ici.

Source et visuel : Transgene








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents