Edition du 15-11-2018

TxCell : nouveaux résultats de preuve de concept dans la transplantation avec des CAR-Tregs propriétaires

Publié le mercredi 27 septembre 2017

TxCell : nouveaux résultats de preuve de concept dans la transplantation avec des CAR-Tregs propriétairesTxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a publié des détails sur les nouvelles données précliniques de preuve de concept présentées lors du 18ème congrès de l’European Society for Organ Transplantation (ESOT), se tenant du 24 au 27 septembre 2017 à Barcelone, en Espagne.

La présentation orale du Professeur Megan Levings décrit les résultats positifs obtenus avec des CAR-Tregs propriétaires (CAR-Tregs HLA-A2) dans un modèle de maladie du greffon contre l’hôte (graft-versus-host disease, GvHD).

Le modèle préclinique de GvHD utilisé dans cette nouvelle étude est le même que celui précédemment utilisé pour évaluer le candidat murin, comme décrit dans la publication J. Clin. Invest. de 20161. Dans ce modèle, le candidat humanisé a montré une efficacité similaire à celle du candidat murin dans la prévention de la GvHD. De manière similaire au candidat murin, le candidat humanisé a montré un effet significatif sur la survie des souris par rapport au bras contrôle (p = 0,0182).

Ces CAR-Tregs HLA-A2 propriétaires de deuxième génération possèdent un domaine scFv2 humanisé, ce qui devrait permettre de minimiser le risque d’élimination des cellules CAR-Treg par le système immunitaire du patient, un problème connu avec les cellules CAR-T portant un scFv d’origine murine.

La spécificité pour la cible antigénique du candidat humanisé s’est révélée plus élevée que celle du candidat murin. Il est également apparu que l’humanisation n’avait d’impact ni sur le phénotype Treg, ni sur les fonctions Treg, telles que l’effet suppressif ou la libération de cytokines.

« Le développement d’une version humanisée du CAR-Treg HLA-A2 était une étape majeure de la collaboration avec TxCell. Cela nous rapproche de l’entrée en clinique de ce programme, » déclare le Dr Megan Levings, Professeur au Département de Chirurgie de l’Université de Colombie-Britannique (UBC) et Chef du Département de Recherche sur les Maladies de l’Enfance à l’Hôpital pour Enfants de Colombie-Britannique, Vancouver, Canada. « Ces nouveaux résultats précliniques positifs de preuve de concept confirment le potentiel de la technologie CAR-Treg pour répondre aux besoins médicaux non satisfaits dans le rejet de greffe. UBC, tout comme TxCell, se réjouit de poursuivre cette collaboration et de continuer à présenter des données complémentaires à mesure que nous progressons. »

« Ces nouvelles données de preuve de concept illustrent les progrès réalisés depuis le démarrage de notre collaboration avec UBC, il y a moins de 12 mois, » ajoute le Dr François Meyer, Président du Conseil d’administration et Directeur de la Recherche chez TxCell. « Cette collaboration entre TxCell et UBC possède maintenant un candidat CAR-Treg propriétaire prometteur et nous sommes en bonne voie pour démarrer une première étude clinique chez des patients transplantés. »

TxCell et UBC collaborent depuis octobre 2016 au développement d’un produit d’immunothérapie cellulaire basé sur des CAR-Tregs pour la prévention du rejet de greffe dans le cadre de la transplantation d’organes solides. L’entrée en clinique de ce programme est prévue d’ici fin 2018, sous réserve d’obtenir les fonds nécessaires.

Source : TxCell








MyPharma Editions

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Médicaments : 8 Français sur 10 ont confiance

Publié le 14 novembre 2018

Ipsos vient de publier les résultats de la 8e vague de l’Observatoire sociétal du médicament* du Leem. L’enquête dresse un bilan contrasté entre, d’un côté un regain de confiance dans le médicament et dans la place qu’occupent les entreprises du médicament au sein du système de santé, et d’un autre côté une détérioration des items […]

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions