Edition du 17-08-2022

TxCell : résultats positifs pour son produit Col-Treg dans un modèle d’uvéite auto-immune

Publié le mardi 28 octobre 2014

La société de biotechnologies TxCell vient d’annoncer que ses chercheurs ont obtenu des résultats positifs pour Col-Treg, son second produit candidat issu de sa plateforme ASTrIA, dans un modèle d’uvéite auto-immune, une maladie rare parmi les principales causes de cécité et avec peu d’options thérapeutiques à ce jour.

« TxCell a clairement démontré l’efficacité et la bonne tolérance de Col-Treg pour le traitement de l’uvéite auto-immune. », indique la société dans un communiqué. Les résultats obtenus avec le modèle comprennent des données de pharmacodynamique et de pharmacocinétique, avec notamment des mesures cliniques et histologiques montrant une réduction de la sévérité de l’uvéite. TxCell a également obtenu des résultats de toxicologie BPL (Bonnes Pratiques de Laboratoire) montrant un bon profil de sécurité pour Col-Treg. TxCell a l’intention de soumettre ces résultats pour une publication dans un journal reconnu et revu par des pairs.

« Les nouvelles données obtenues confirment le potentiel de Col-Treg, le second produit candidat de TxCell issu de sa plateforme ASTrIA, comme un nouveau traitement prometteur et attendu pour la prise en charge des patients atteints d’uvéite auto-immune, » commente Arnaud Foussat, VP Recherche et Nouveaux Produits chez TxCell. « Après des résultats de phase I/IIa prometteurs dans la maladie de Crohn avec Ovasave®, ces résultats avec Col-Treg confirment la polyvalence et la robustesse de notre plateforme technologique d’immunothérapies cellulaires T personnalisées ASTrIA, une plateforme propriétaire et innovante pour le traitement des maladies inflammatoires et auto-immunes chroniques. »

L’uvéite auto-immune est une maladie dans laquelle on observe un dysfonctionnement du compartiment des cellules T régulatrices du système immunitaire. Des études scientifiques récentes ont démontré que l’administration ou l’induction de cellules T régulatrices (Treg) in vivo, pouvaient être utilisées en tant qu’outil thérapeutique pour le contrôle de l’inflammation oculaire, comme celle observée dans l’uvéite auto-immune. En conséquence, TxCell développe Col-Treg, une immunothérapie cellulaire T personnalisée basée sur les propriétés régulatrices des lymphocytes T régulateurs autologues et spécifiques du collagène de type II. Col-Treg est spécifiquement conçu pour exercer une action suppressive et anti-inflammatoire, multi-cible et multi-mécanisme, lors de la reconnaissance du collagène de type II, une protéine présente dans le corps vitré de l’œil et au niveau de la rétine.

En se basant sur son expérience avec Ovasave®, son premier produit candidat pour les maladies inflammatoires de l’intestin, TxCell fera bénéficier à Col-Treg d’un procédé de production robuste. La production de Col-Treg aura en effet lieu dans l’unité de production française de TxCell, certifiée BPF.

« TxCell souhaite avancer rapidement dans le développement de Col-Treg. Nous travaillons à l’obtention de la désignation « médicament orphelin » en Europe et aux États-Unis. Suite à cela, nous avons l’intention de lancer une étude clinique de « preuve de principe » contrôlée par un placebo pour des patients atteints d’uvéite auto-immune et réfractaires aux traitements actuels », commente Miguel Forte, Sr VP Développement Clinique et Affaires Règlementaires de TxCell. « TxCell prévoit de démarrer cette étude de phase I/II au cours du deuxième trimestre de 2015. Cet essai sera réalisé dans plusieurs centres européens spécialisés en ophtalmologie. »

« Cette démonstration du potentiel thérapeutique de Col-Treg est une nouvelle étape importante franchie par TxCell, » commente Damian Marron, Directeur général de TxCell. « Cette réussite est au cœur de la stratégie de TxCell qui est de cibler des indications orphelines ou de niche, avec peu ou pas d’options thérapeutiques à ce jour. Nous allons mener l’étude de « preuve de principe » de Col-Treg en parallèle du développement des autres produits de notre portefeuille, incluant notamment Ovasave®, notre premier produit candidat pour les maladies inflammatoires de l’intestin développé en partenariat avec Ferring International Center. Une étude de phase IIb va démarrer prochainement avec Ovasave® dans la maladie de Crohn réfractaire. »

Source : TxCell








MyPharma Editions

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents