Edition du 23-03-2019

Une augmentation de la couverture vaccinale des enfants en France

Publié le vendredi 28 septembre 2018

Une augmentation de la couverture vaccinale des enfants en FranceSanté publique France, qui a observé les activités de vaccination durant la période janvier-mai 2018, a constaté une augmentation de la couverture vaccinale des enfants, avant même l’entrée en application de la loi et au-delà des 11 vaccinations concernées.

« Le recours à la vaccination augmente et pas seulement du fait de son caractère obligatoire », a souligné Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, dans son discours d’inauguration des Journées Nationales de Médecine Générale (JNMG).

« En amont et dès la promulgation de la loi, élargissant les vaccinations obligatoires de la petite enfance, les pouvoirs publics et ses partenaires se sont mobilisés et ont largement communiqué pour  rappeler aux professionnels de santé et aux parents les bénéfices individuels et collectifs des vaccinations », explique le ministère de la Santé dans un communiqué.

Dans ce contexte, Santé Publique France a évalué les activités de vaccination des premiers mois de 2018 et constate :

. une augmentation de la couverture vaccinale de +5,6 % pour la dose de vaccin contre les infections à méningocoques C recommandée à 12 mois, passée de 56,8[1] % à 62,4 %[2] en un an ;

. une augmentation de la couverture vaccinale de +2,6 % pour la première dose de vaccin rougeole-oreillons-rubéole recommandée à 12 mois, passée de 72,41 % à 75,0 %2. L’épidémie de rougeole qui a sévi durant cette période a certainement contribué à cette augmentation. Depuis novembre 2017, 2779 cas de rougeole ont été observés, parmi lesquels 3 décès sont à déplorer.

. une hausse pour le rattrapage de la vaccination contre les méningocoques C au-delà de 1 an avec un gain de couverture entre janvier et mai 2018 de 1,4 % pour les personnes âgées de 2 à 5 ans en 2017, passée de 70,8% à 72,2%.

. une hausse pour la vaccination contre les infections à Papillomavirus humains (HPV), avec un gain de couverture entre janvier et mai 2018 de 6,2 % pour les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans en 2017 soit :  + 3,5% pour la 1ère dose (de 16,1% à 19,6%) et + 2,7% pour la 2ème dose (de 8,9% à 11,6%).

Une tendance qui se confirme après l’entrée en vigueur de la loi

Des premières données concernant des enfants nés en 2018 sont disponibles pour la vaccination contre l’hépatite B. Parmi les nourrissons nés en mai 2018, 97,8 % ont reçu leur première vaccination en utilisant les vaccins hexavalents incluant l’hépatite B, contre 92,3 % en mai 2017 (+5,5 %). « Cela confirme le bénéfice de la vaccination obligatoire pour améliorer la couverture vaccinale contre l’hépatite B », estime ainsi le ministère.

Ces premiers résultats seront complétés en 2019 à l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination qui se déroulera du 22 au 28 avril 2019.

[1] Couvertures des enfants ayant eu 14 mois entre janvier et mai 2017  
[2] Couvertures des enfants ayant eu 14 mois entre janvier et mai 2018

Source : Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions