Edition du 29-11-2020

Accueil » Et aussi » Industrie » Stratégie

Valérie Pécresse lance un plan en faveur des nanotechnologies

Publié le mercredi 6 mai 2009

Valérie Pécresse lance un plan en faveur des nanotechnologiesLa ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse a présenté hier Nano-Innov, le Plan « Nanotechs », visant à mettre en place une stratégie d’innovation dans les nanotechnologies et à favoriser les dépôts de brevets et leur acquisition. Dès 2009 et dans le cadre du plan de relance, 70 millions d’euros seront consacrés à ce plan.

Valérie Pécresse a rappelé au cours de la présentation de ce plan que si l’excellence de la recherche française dans le domaine est réputée, avec le 5ème rang mondial, 3 526 publications en 2006, soit 5,6% des publications mondiales, la capacité de la France à transformer ces recherches en réussites industrielles, et donc en emplois et en croissance est faible. La France n’a déposé, par exemple, que 290 brevets dans le domaine en 2005, soit moins de 2% des brevets mondiaux.

Ce plan, qui doit permettre de donner à l’industrie française les moyens de réussir le virage des nanotechnologies, repose notamment sur la création de centres d’intégration des nanotechnologies, à Grenoble, Saclay et Toulouse, où la recherche fondamentale travaillera avec les entreprises, pour mettre au point des technologies, déposer des brevets, créer des produits.

Un plan de 70 millions d’euros
Dès 2009 et dans le cadre du plan de relance, 70 millions d’euros seront consacrés à ce plan et répartis de la manière suivante : 46 millions d’euros pour la construction d’un centre d’intégration sur le site de Saclay sous la maîtrise d’ouvrage du CEA. Cette construction, qui débutera avant la fin 2009,  sera accélérée du fait de la réutilisation du concept et de l’architecture du bâtiment « Digiteo labs » pour les nouveaux bâtiments ; 7 millions d’euros pour des financements complémentaires d’équipements technologiques dans le cadre du programme RTB (réseau technologique de base), confié à l’Agence nationale de la recherche ;  et enfin17 millions d’euros pour des appels à projets technologiques ajoutés à la programmation 2009 de l’Agence nationale de la recherche.

Ces moyens s’ajoutent  aux 35 millions d’euros d’appels à projets et aux 12 millions d’euros d’équipements de recherche déjà prévus dans le budget 2009 de l’Agence nationale de la recherche ;  aux dotations de l’Opération campus, qui seront annoncées prochainement sur Grenoble, Saclay et Toulouse et aux investissements des collectivités locales et aux contrats de recherche partenariale à venir.

Un comité de pilotage
Pour assurer l’allocation des crédits du plan de relance, la ministre a également installé un comité de pilotage du plan. Composé de trois collèges d’égale représentation (nanosciences, nanotechnologies et industriels), il est chargé de la rédaction des appels à projets de l’Agence nationale de la recherche financés par le plan de relance dans le domaine des nanotechnologies.

L’Agence est pour sa part chargée de la mise en œuvre de ces appels à projets ; de la répartition des financements d’équipements de recherche en nanosciences et nanotechnologies prévus dans le plan et de la coordination des travaux de recherche technologique en nanotechnologies et de l’interface avec la communauté scientifique des nanosciences, notamment dans le cadre des centres d’intégration technologique, comme celui de Saclay.

Il aura également un rôle actif de proposition, notamment de toute initiative nationale ou européenne permettant d’assurer une coordination de l’effort national de recherche dans ce domaine (travaux des laboratoires, investissements, appels à projets…) dans la durée.








MyPharma Editions

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Publié le 27 novembre 2020
Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Le CHRU de Brest et Hemarina, entreprise de biotechnologie bretonne, ont annoncé avoir franchi la barre des 100 participants à l’étude OxyOp2 qui contribue au développement clinique du transporteur universel d’oxygène HEMO2life®.

Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Publié le 27 novembre 2020

Vous souhaitez garder le contact avec votre patientèle en dehors de l’officine et améliorer le retour en pharmacie de vos patients ? Utilisez le digital afin d’améliorer votre visibilité et mettez en avant votre officine pour rester en tête.

COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Publié le 27 novembre 2020
COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l'essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Celltrion Group a annoncé la clôture du recrutement de 327 patients atteints de symptômes légers à modérés d’infection au SARS-CoV-2 dans le cadre de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonaux. Celltrion prévoit de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès du ministère coréen de la Sécurité des produits alimentaires et médicamenteux (MFDS), sous réserve des résultats obtenus dans le cadre de l’essai pivot de Phase II.

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents