Edition du 20-05-2019

Vect-Horus et RadioMedix signent une lettre d’intention pour co-développer un agent théranostique pour le glioblastome

Publié le mercredi 6 mars 2019

Vect-Horus et RadioMedix signent une lettre d'intention pour co-développer un agent théranostique pour le glioblastomeVect-Horus et la société américaine RadioMedix viennent de signer une lettre d’intention en vue d’établir une entente pour le co-développement d’un agent théranostique de Vect-Horus pour le diagnostic et la radiothérapie du glioblastome multiforme du cerveau (GBM).

Ce partenariat associera l’expertise de Vect-Horus dans le ciblage des tumeurs avec sa technologie VECTrans® et le savoir-faire de RadioMedix dans le développement et la conduite d’évaluations pré-cliniques et d’essais cliniques avec des produits radiopharmaceutiques.

Le GBM est le type le plus courant et le plus agressif de tumeurs malignes primaires du cerveau et constitue une maladie grave et potentiellement mortelle. L’agent théranostique cible le récepteur des lipoprotéines de basse densité (LDLR), qui est fortement exprimé sur de nombreuses cellules cancéreuses, dont le glioblastome. Des études d’imagerie par tomographie par émission de positrons (TEP) et de biodistribution dans les xénogreffes de glioblastome humain et les modèles orthotopiques ont montré une accumulation significative de l’agent dans la tumeur.

« Nous sommes heureux que notre technologie, VECTrans®, associée à l’expertise de RadioMedix, serve à faire progresser une approche innovante et prometteuse du traitement du glioblastome.” a déclaré Alexandre Tokay, CEO de Vect-Horus. « Ce projet de co-développement s’inscrit parfaitement dans notre stratégie visant à étendre l’utilisation de notre technologie dans les indications anticancéreuses pour lesquelles les besoins médicaux non satisfaits sont importants. »
« Nous attendons avec impatience les résultats très prometteurs de notre projet de co-développement. Nous cherchons à créer de nouvelles technologies au profit des patients atteints de cancer, en offrant aux médecins et aux hôpitaux davantage d’options d’imagerie et de traitement. » a déclaré le Dr Jamal Temsamani, Director of Drug Development de Vect-Horus.

« Le développement d’une approche théranostique très sensible et efficace pour le GBM a toujours été l’une de nos principales priorités. Notre évaluation initiale de la technologie VECTrans® se révèle extrêmement prometteuse.” a déclaré le Dr Ebrahim Delpassand, CEO de RadioMedix. « Notre stratégie consiste à utiliser la technologie VECTrans® pour mettre au point une sonde de diagnostic moléculaire TEP/CT précise afin de cartographier avec précision l’atteinte tumorale dans le cerveau. Cela améliorera considérablement la précision de la résection chirurgicale de la tumeur. Le traitement sera ensuite suivi d’un traitement ciblé aux radionucléides émetteurs alpha ou bêta utilisant la même technologie pour éradiquer toutes les cellules malignes résiduelles au niveau moléculaire” a ajouté le Dr. Delpassand.

“RadioMedix a de solides intérêts et toute l’expertise nécessaire pour développer les agents théranostiques, issus de VECTrans®, pour le traitement du GBM », a déclaré Izabela Tworowska, PhD, CSO de RadioMedix. « Cibler le LDLR peut améliorer le passage de l’agent théranostique à travers la barrière hémato-encéphalique (BHE) et délivrer sélectivement la charge utile d’isotopes aux cellules cancéreuses. »

Source : Vect-Horus / RadioMedix








MyPharma Editions

Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Publié le 17 mai 2019
Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Servier Pharmaceuticals, la filiale américaine du laboratoire pharmaceutique Servier, a annoncé le 9 mai l’ouverture officielle de son siège américain. L’entreprise étend ainsi sa présence mondiale et franchit une étape supplémentaire pour confirmer sa place d’acteur reconnu de l’industrie pharmaceutique. Aux États-Unis, l’oncologie sera une priorité pour Servier ; d’autres aires thérapeutiques et besoins médicaux seront ciblés par la suite.

Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Publié le 17 mai 2019
Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé que toutes les conditions sont réunies pour le démarrage prochain de l’essai de Phase II testant le candidat-antibiotique DNV3837 dans le traitement des infections à Clostridioides (1) difficile.

Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

Publié le 16 mai 2019
Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’asthme, AstraZeneca a lancé une grande campagne de sensibilisation et d’information pour aider les patients à « prendre ou reprendre le contrôle de leur asthme ». Parce que l’asthme touche 6,7% de la population française et qu’il tue encore près de 900 personnes par an en France…

PEP-Therapy : résultats positifs de l’étude de toxicité réglementaire de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 16 mai 2019

PEP-Therapy, société de biotechnologie qui développe des peptides comme thérapies ciblées en oncologie, a annoncé que son candidat médicament first-in-class, PEP-010, a conclu avec succès l’étude de toxicité réglementaire (GLP toxicity study), progressant ainsi vers son essai clinique de phase I.

Ixaltis : succès de la phase 2 de son produit phare la Litoxetine dans l’incontinence urinaire

Publié le 16 mai 2019

Ixaltis, start-up pharmaceutique spécialisée dans les maladies urogénitales, vient d’annoncer les résultats positifs de la phase 2 du développement clinique pour l’incontinence urinaire de son composé principal la litoxetine.

Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

Publié le 16 mai 2019
Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

En signant l’an passé un partenariat avec l’Institut national du cancer (INCa), Roche s’est engagé pour la première fois à mettre à disposition trois molécules innovantes de son pipeline associées aux tests génomiques tumoraux de dernière génération de Foundation Medicine pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce conduits par la communauté de xacadémique en oncologie et financés par l’INCa et la Fondation ARC pour la recherche contre le cancer.

DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

Publié le 16 mai 2019
DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

DNA Script a annoncé la clôture d’un tour de table de Série B, sursouscrit, de 35 millions d’euros. Le montant ainsi levé permettra à la start-up française d’accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux, basés sur sa technologie propriétaire de synthèse d’acides nucléiques par voie enzymatique, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents