Edition du 25-01-2022

VIH : Bristol-Myers Squibb et le Medicines Patent Pool signent un accord de licence pour améliorer l’accès à l’atazanavir

Publié le vendredi 13 décembre 2013

Le Medicines Patent Pool et le laboratoire Bristol-Myers Squibb viennent de signer un accord de licence qui permettra d’améliorer l’accès à l’atazanavir, un médicament essentiel contre le VIH, dans 110 pays en développement. La zone couverte par l’accord regroupe 88,5 % des personnes vivant avec le VIH dans les pays en développement.

« Cet accord donne aux fabricants pharmaceutiques du monde entier la possibilité de produire des versions plus abordables de l’atazanavir et de combiner l’atazanavir avec d’autres médicaments afin de rendre le traitement plus facile et plus accessible dans les pays en développement. « Ce partenariat avec Bristol-Myers Squibb garantit un meilleur accès à un antirétroviral crucial », se réjouit Greg Perry, directeur exécutif du Medicines Patent Pool.

Il s’agit du premier accord conclu par le Medicines Patent Pool relatif à un traitement de deuxième ligne recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Par ailleurs, l’OMS estime que, d’ici 2016, plus d’un million de personnes recevront un traitement de deuxième ligne, alors que le nombre de personnes nécessitant ce même traitement sera nettement supérieur.

« Le traitement de deuxième ligne est de plus en plus important à cause du développement de résistances au traitement suivi en première ligne par les personnes vivant avec le VIH », déclare Margaret Chan, directrice générale de l’OMS. « Je me félicite de cet accord qui contribuera à un plus grand accès aux médicaments les plus nécessaires et ce, à un prix abordable.»

Le Medicines Patent Pool concentre ses efforts sur les médicaments recommandés par l’OMS en négociant des licences qui permettent d’améliorer l’accès aux antirétroviraux à un prix abordable dans les pays qui en ont le plus besoin. Les accords déjà signés avec Gilead Sciences et ViiV Healthcare (partenariat entre GlaxoSmithKline, Pfizer et Shionogi) ont contribué à améliorer l’accès à des traitements de première ligne recommandés par l’OMS pour adultes et enfants.

Ce nouvel accord prévoit, entre autres, un transfert de technologie en faveur des bénéficiaires des accords de sous-licences, ce qui facilitera la production de l’atazanavir. Bien que les royalties ne s’appliquent qu’à très peu des pays et à aucune formulation pédiatrique, toute somme perçue dans le cadre de cet accord sera réinvestie au profit des organisations locales de lutte contre le VIH dans les pays concernés.

« Bristol-Myers Squibb travaille depuis longtemps en partenariat avec les communautés touchées par le VIH et contribue à répondre aux besoins des personnes vivant avec le VIH, notamment en élaborant des médicaments innovants, en soutenant les efforts de sensibilisation ou encore en encourageant la recherche clinique », précise Douglas Manion, directeur général adjoint, chargé des services développement, virologie et Japon chez Bristol- Myers Squibb. « Notre collaboration avec le Medicines Patent Pool s’inscrit dans ce cadre et reflète notre volonté d’améliorer l’accès à l’atazanavir pour les personnes vivant avec le VIH dans les pays en développement. »

Source : Medicines Patent Pool








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents