Edition du 17-08-2022

Vivalis: première AMM d’un vaccin produit sur la lignée cellulaire EB66®

Publié le jeudi 11 octobre 2012

Vivalis vient d’annoncer que le Chemo-Sero-Therapeutic Research Institute (Kaketsuken) a obtenu du Ministère Japonais de l’Agriculture, de la Forêt et de la Pêche, une autorisation de mise sur le marché au Japon d’un vaccin vétérinaire prophylactique produit sur la lignée cellulaire EB66® de Vivalis pour protéger les poules contre le syndrome de chute de ponte. Il s’agit du premier vaccin produit dans les cellules EB66® approuvé par une autorité réglementaire dans le monde.

La lignée cellulaire EB66® de Vivalis est utilisée dans les applications vétérinaires depuis plus de 5 ans. Un des principaux avantages de la lignée cellulaire EB66® est de s’affranchir des systèmes de production traditionnels, notamment à base d’oeufs ou d’embryons de poule dont les faibles rendements de certains vaccins viraux rendent la production difficile techniquement et économiquement. Les caractéristiques des cellules EB66® : croissance à de hautes densités cellulaires, temps de doublement de la population cellulaire très rapide (approx. 14 heures), et capacité à être cultivée en suspension dans des bioréacteurs à usage unique ou en inox, font de la technologie de Vivalis un substrat cellulaire très convoité pour la production de vaccins viraux.

Aujourd’hui, plus de 30 licences commerciales et de recherche de la lignée cellulaire EB66® ont été signées avec pas moins de 20 industriels du vaccin à travers le monde, correspondant à plus de 70 vaccins en cours de développement sur la lignée cellulaire EB66®.

La moitié de ces entreprises sont présentes dans le domaine vétérinaire et nous anticipons au moins cinq nouvelles autorisations de mise sur le marché au cours des trois prochaines années. Le marché du vaccin vétérinaire qui s’établissait à plus de 5 milliards de dollars en 2012 représente donc un segment très important pour Vivalis.

Dans le domaine de la santé humaine, 20 vaccins humains sont en cours de développement ; le vaccin le plus avancé étant en essai clinique de phase III pour la prévention de la grippe humaine au Japon.

« Cette première autorisation de mise sur le marché, dans un environnement réglementaire exigeant, montre qu’il est actuellement possible de basculer des systèmes de production traditionnels à base d’oeufs vers un nouveau substrat cellulaire telle que la lignée cellulaire EB66®. Nous nous attendons à ce que d’autres fabricants de vaccins suivent cet exemple dans les mois à venir à la fois dans le domaine des vaccins vétérinaires et humains.», ont notamment déclarés Franck Grimaud, Président du Directoire, et Majid Mehtali, Directeur Scientifique, co-dirigeants de Vivalis

Les termes financiers de cet accord n’ont pas été divulgués.








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents