Edition du 15-09-2019

Onxeo : 1ers résultats positifs de Phase 1 de belinostat en combinaison avec CHOP dans le PTCL

Publié le lundi 9 novembre 2015

Onxeo : 1ers résultats positifs de l’essai de Phase 1 de belinostat en combinaison avec CHOP dans le PTCLOnxeo, société spécialisée dans le développement de médicaments orphelins en oncologie, a annoncé les premiers résultats de son essai de Phase I de belinostat, son inhibiteur d’HDAC (histone déacétylase), en combinaison avec le protocole de chimiothérapie « CHOP » chez des patients atteints de lymphome à cellules T périphérique (PTCL) en 1ère intention.

« L’étude démontre que l’association de belinostat avec CHOP a été bien tolérée aux doses thérapeutiques autorisées et les résultats d’efficacité confirment l’intérêt de cette association pour le traitement du PTCL. », indique la société dans un communiqué. Pour la suite du développement, une étude randomisée de Phase III en 1ère ligne de traitement est prévue par Onxeo et son partenaire Spectrum Pharmaceuticals afin de confirmer ces résultats. Celle-ci devrait démarrer en 2016

L’abstract fera l’objet d’une présentation orale lors du 57ème congrès de l’American Society of Hematology (ASH), qui se tiendra du 5 au 8 décembre à Orlando (Floride, Etats-Unis).

L’étude de Phase I ouverte, randomisée, a porté sur un total de 23 patients. Dans un premier sous-groupe (groupe A), 11 patients ont été traités à dose croissante pour déterminer le critère d’évaluation principal, la dose maximale tolérée (DMT) de la combinaison BelCHOP. Dans un second sous-groupe (groupe B), 12 patients supplémentaires ont été traités à cette DMT, qui s’établit à 1000 mg/m2 en perfusion IV, administrée les 1er et 5ème jours de traitement.

Les critères d’évaluation secondaires incluaient la tolérance, le taux de réponse objective (ORR : réponse complète et réponse partielle) ainsi que le profil de pharmacocinétique.

Ces résultats, publiés dans l’abstract (#253), mettent en évidence un taux de réponse objective de 89 % sur 18 patients évaluables (16/18), dont une grande majorité (72%) était des réponses complètes (13/18) et 17% des réponses partielles (3/18). Le bon profil de tolérance de la combinaison thérapeutique a été par ailleurs établi, avec un taux d’événements indésirables similaire à celui habituellement constaté lors des traitements avec le protocole CHOP.

« Le protocole de chimiothérapie CHOP est habituellement recommandé comme traitement de première intention du PTCL. De meilleures options thérapeutiques sont toutefois nécessaires, compte tenu du pronostic qui demeure mauvais dans cette maladie avec un nombre important de patients en rechute dans les 5 années suivant le traitement initial. L’étude confirme le fort effet synergique de la combinaison Bel-CHOP et ces premiers résultats, avec 72% des patients présentant une disparition de tout signe tumoral, sont très prometteurs. », commente Graham Dixon, PhD, Directeur R&D d’Onxeo.

Judith Greciet, Directeur Général d’Onxeo, ajoute : « Le belinostat est actuellement autorisé aux Etats-Unis dans le traitement des patients atteint de PTCL en rechute ou réfractaire (2nde ligne). L’enregistrement a été obtenu sur la base des résultats d’une étude de Phase II BELIEF, qui a montré que belinostat en monothérapie présentait un bon profil de tolérance et offrait un bénéfice clinique durable. Les nouveaux résultats qui seront présentés à la conférence annuelle de l’ASH, démontrent le fort potentiel d’efficacité de notre produit en association avec CHOP, par rapport au traitement par CHOP seul. Au-delà de démontrer le potentiel d’extension de belinostat de la seconde à la première ligne de traitement dans le PTCL, cette étude valide également l’intérêt de le combiner avec d’autres thérapies. »

1. Johnston, P. “Safe and Effective Treatment of Patients with Peripheral T-cell Lymphoma (PTCL) with the Novel HDAC Inhibitor, belinostat, in Combination with CHOP: Results of the BelCHOP Phase 1 Trial.” Abstract #253 accepté pour une présentation orale lors de la réunion annuelle de l’ASH (2015 ASH Annual Meeting) du 5 au 8 décembre 2015.

Source : Onxeo








MyPharma Editions

Noxxon : recrutement des patients dans l’essai de phase I/II combinant NOX-A12 et radiothérapie dans le cancer du cerveau

Publié le 13 septembre 2019
Noxxon : recrutement des patients dans l'essai de phase I/II combinant NOX-A12 et radiothérapie dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral, a annoncé le début du recrutement de patients nouvellement diagnostiqués d’un cancer du cerveau dans un essai clinique de phase I/II associant le NOX-A12, un inhibiteur du CXCL12, à la radiothérapie.

VBI Vaccines : phase 2a de l’évaluation clinique de son candidat-vaccin contre le cancer associé au système d’adjuvants AS01B de GSK

Publié le 13 septembre 2019
VBI Vaccines : phase 2a de l'évaluation clinique de son candidat-vaccin contre le cancer associé au système d'adjuvants AS01B de GSK

VBI Vaccines, une société biopharmaceutique qui développe des vaccins de nouvelle génération en immuno-oncologie et contre les maladies infectieuses, a annoncé qu’elle allait collaborer avec GlaxoSmithKline (GSK) pour évaluer cliniquement l’association du VBI-1901, vaccin immunothérapeutique de VBI contre le cancer, et du système d’adjuvants AS01B, propriété exclusive de GSK.

Invectys conclut un accord de recherche avec Personalis

Publié le 12 septembre 2019
Invectys conclut un accord de recherche avec Personalis

Personalis, société spécialisée en génomique du cancer, vient de signer un accord de recherche avec Invectys, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies innovantes en immuno-oncologie. Selon les termes de cet accord, Personalis va fournir de nouvelles signatures d’immunogénétique tumorale afin de faciliter la découverte de biomarqueurs chez des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC), inclus dans un essai clinique de phase II.

Inotrem lève 39 M€ pour développer des traitements innovants dans l’immunothérapie

Publié le 12 septembre 2019
Inotrem lève 39 M€ pour développer des traitements innovants dans l’immunothérapie

Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües et chroniques, vient d’annoncer avoir levé 39 millions d’euros lors d’un tour de financement de série B, mené par l’investisseur de renommée mondiale Morningside Venture, rejoint par Invus avec la participation des investisseurs historiques Andera Partners, Sofinnova Partners et BiomedInvest.

Daiichi Sankyo : recrutement de patients terminé pour l’essai mondial CLEAR Cardiovascular Outcomes portant sur l’acide bempédoïque

Publié le 12 septembre 2019
Daiichi Sankyo : recrutement de patients terminé pour l'essai mondial CLEAR Cardiovascular Outcomes portant sur l'acide bempédoïque

Daiichi Sankyo vient d’annoncer la finalisation du recrutement des patients participant à l’essai CLEAR Cardiovascular Outcomes. Cet essai sert à évaluer si le traitement par acide bempédoïque réduit le risque d’événements cardiovasculaires chez les patients atteints – ou présentant un risque élevé – de maladie cardiovasculaire, et possédant des antécédents d’événements indésirables avec les statines limitant l’utilisation ou la dose d’une thérapie par statines.

Co-Immune : l’intelligence collective face aux enjeux contemporains de la vaccination

Publié le 12 septembre 2019
Co-Immune : l’intelligence collective face aux enjeux contemporains de la vaccination

L’ONG Just One Giant Lab (JOGL), nouvelle plateforme de recherche et d’innovation ouverte et participative, lancera officiellement le programme « Co-Immune », le 14 septembre 2019, avec le soutien de Sanofi. Ce programme vise à relever les défis contemporains liés à la vaccination en s’appuyant sur l’intelligence collective, le numérique et l’open data. La soirée de lancement officiel sera ouverte au public et se déroulera au Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI), à Paris, de 18h à 21h.

Maladies auto-immunes : Domain Therapeutics investit dans Ermium Therapeutics

Publié le 11 septembre 2019
Maladies auto-immunes : Domain Therapeutics investit dans Ermium Therapeutics

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la découverte et le développement de nouvelles molécules thérapeutiques ciblant les récepteurs transmembranaires pour des indications en neurologie, oncologie et maladies rares, a annoncé aujourd’hui qu’elle investira jusqu’à 3 millions d’euros dans Ermium Therapeutics.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents