Edition du 25-03-2019

Télémédecine : la DGOS lance un appel à « projets pilotes »

Publié le lundi 27 février 2012

Afin d’accélérer le déploiement de la télémédecine, dans une démarche de synergie entre les niveaux national et régional, le comité de pilotage télémédecine, présidé par la direction générale de l’offre de soins (DGOS), a décidé de mettre en place un dispositif d’accompagnement de « projets pilotes ».

Cela, sur 3 priorités nationales jugées les plus abouties : la permanence des soins en imagerie médicale, la prise en charge de l’accident vasculaire cérébral (AVC) et les soins dispensés aux personnes détenues.

Outre la valorisation des bonnes pratiques, l’objectif est d’accompagner au niveau national 9 projets de télémédecine, à raison de 3 pour chacune des priorités nationales. Pour les porteurs de projets, cet accompagnement présente de réels intérêts :

– le repérage et la levée d’obstacles de tous ordres – organisationnels, techniques, économiques – liés à la conduite de leur projet ;
– un appui méthodologique pour étendre les projets à un plus grand nombre de patients, de professionnels de santé, de structures… ;
– la contribution à l’élaboration de recommandations de bonnes pratiques, diffusables à l’échelle nationale.

Les agences régionales de santé (ARS) sont pleinement associées à l’appel à projets et pourront également en tirer bénéfice, par le partage des problématiques d’organisation territoriale de la télémédecine auxquelles elles se trouvent confrontées et pour lesquelles des solutions pourraient leur être apportées. Elles contribueront aussi à l’enrichissement des travaux menés à l’échelon national afin, notamment, d’étudier le caractère soutenable des modèles économiques. De même, des recommandations et des outils de mise en œuvre émanant des projets pilotes seront élaborés pour organiser la consolidation et la diffusion progressive à d’autres projets sur l’ensemble du territoire.

La procédure de sélection des projets pilotes, de même que leurs modalités d’accompagnement, ont été diffusées par instruction aux ARS : celles-ci sont invitées à proposer, avant le 15 mars, la candidature de 3 projets par région, soit un par priorité nationale. Par nature, les projets d’ores et déjà opérationnels, disposant d’un potentiel en termes d’augmentation du nombre de patients pris en charge ou modélisables d’un point de vue organisationnel, technique ou économique, seront privilégiés.

Au niveau national, la sélection des 9 projets pilotes sera réalisée avant le 1er avril 2012, à partir des candidatures présentées par les ARS.

Le nombre relativement restreint de projets retenus permettra d’assurer leur accompagnement individualisé sur 2 ans – d’avril 2012 à avril 2014 – et leur extension. Au niveau financier, un soutien éventuel sera apporté par les ARS, en cohérence avec leurs programmes régionaux de télémédecine.

Une équipe projet nationale sera mise en place afin de répondre aux problématiques soulevées par les projets pilotes. Ainsi, l’accompagnement national sera piloté par la DGOS en collaboration avec la délégation à la stratégie des systèmes d’information en santé (DSSIS) et la direction de la sécurité sociale (DSS), en liaison avec la Haute autorité de santé (HAS) et avec l’appui opérationnel de l’agence nationale d’appui à la performance (ANAP) et de l’agence des systèmes d’information partagés (ASIP) en santé. Des experts pourront être sollicités sur chacune des priorités, en particulier des responsables de plans de santé publique.

Un séminaire de lancement de l’accompagnement des projets pilotes se déroulera au ministère le 5 avril prochain avec les référents des ARS concernées, ainsi que les membres de l’équipe projet nationale.

Plus globalement, l’appel à projets pilotes s’inscrit dans la dynamique enclenchée fin 2011 avec la diffusion du guide méthodologique pour l’élaboration des programmes régionaux de télémédecine. Prochaines étapes : la mise en place d’un observatoire des projets de télémédecine au 2nd semestre 2012, réalisé à partir des remontées des ARS, précédée en mars de la diffusion d’un guide relatif à la contractualisation et au conventionnement en télémédecine.

Source : Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions