Edition du 19-01-2021

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

Publié le lundi 30 novembre 2020

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19AB Science et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union Européenne, ont annoncé la signature d’un accord de prêt d’un montant global de 15 millions d’euros. Le Prêt Covid-19 permettra à AB Science de financer le programme de développement clinique évaluant le masitinib dans le traitement de la Covid-19.

Le masitinib pourrait être efficace dans le traitement de la Covid-19 en raison de son double mécanisme d’action anti-inflammatoire et antivirale récemment découvert. Le masitinib inhibe en effet directement la protéase 3CL, la protéase principale du SRAS-CoV-2 directement impliquée dans la réplication du virus.

Ce premier partenariat avec la BEI pourrait être appelé à se développer à l’avenir puisque des discussions ont été engagées pour un financement complémentaire relatif aux autres indications dans lesquelles le masitinib est ou pourrait être évalué, pour une enveloppe maximale de 30,0 millions d’euros.

Ce financement bénéficie du soutien du Fonds européen pour les investissements stratégiques, le cœur financier du Plan d’investissement pour l’Europe, dans le cadre duquel la BEI et la Commission européenne s’associent pour engager des investissements prioritaires dans l’Union Européenne. Il repose également sur le Mécanisme de partage des risques d’InnovFin qui cible les initiatives de recherche d’entreprises soutenues par Horizon 2020, le programme-cadre de l’Union Européenne pour la recherche et l’innovation.

L’association de l’expertise de la BEI et du soutien de la Commission européenne avec la garantie InnovFin a permis la mise en place d’un financement innovant et sur-mesure, adapté aux besoins d’AB Science.

Le Prêt Covid-19 est composé de deux tranches de six millions d’euros chacune, et d’une troisième tranche de trois millions d’euros. La première tranche devrait être libérée dans les prochaines semaines. Les deux autres tranches seront libérées ultérieurement, sous réserve de l’atteinte de certains jalons, relatifs notamment aux progrès cliniques dans l’étude d’AB Science pour le traitement de la Covid-19 et aux futurs financements en capitaux propres d’AB Science.

Le Prêt Covid-19 est complété par un accord d’émission de bons de souscription d’actions (les « BSA ») au bénéfice de la BEI. Le nombre de BSA devant être émis par AB Science à l’occasion du tirage de chacune des tranches du Prêt Covid-19 sera fonction du cours de référence d’AB Science précédant le tirage de chacune des tranches et du montant de la tranche considérée. A titre illustratif uniquement, sur la base d’un cours de référence à 10,0 euros, AB Science devrait émettre 162.162 BSA concomitamment au tirage de la première tranche. Chaque BSA donnera le droit de souscrire à une action ordinaire d’AB Science à un prix égal au cours de référence (décoté de 5,0%), pendant 15 ans.

Le cas échéant, AB Science publiera un communiqué de presse à l’occasion du tirage de chacune des tranches du Prêt Covid-19, précisant ses termes et conditions et le nombre définitif de BSA émis concomitamment.

Alain Moussy, co-fondateur et Président Directeur Général d’AB Science, déclare : « C’est un accord important car ce prêt significatif marque l’intérêt d’un acteur institutionnel européen de référence pour le développement du masitinib. Le prêt de la BEI pour soutenir le développement du masitinib dans la Covid-19 démontre que le masitinib est une option crédible grâce à son double mécanisme d’action antivirale et anti-inflammatoire. Nous espérons que ce premier financement sera le début d’un partenariat pérenne avec la Banque européenne d’investissement, notamment pour accélérer le développement de nouveaux médicaments pour des maladies où les solutions thérapeutiques sont inexistantes ou insuffisantes.

« Je suis très heureux d’annoncer ce financement avec AB Science. La lutte contre la Covid-19 est une priorité de l’action de la Banque de l’Union Européenne et le soutien au développement d’options thérapeutiques susceptibles de répondre à la situation d’urgence sanitaire s’inscrit dans cette démarche. », a déclaré Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI. Et d’ajouter : « Les PME sont une source importante d’innovations en matière médicale sur laquelle nous devons nous appuyer. C’est pourquoi il est important de les soutenir et de les accompagner. »

Dans ce contexte de crise sanitaire, ce nouveau financement reflète la forte mobilisation de la BEI pour soutenir la mise en place de solutions et thérapies nouvelles et efficaces pour le traitement de la Covid-19. Avec ce nouveau financement, ce sont au niveau européen 600 millions d’euros qui ont été investis en soutien à 19 biotechs et medtechs engagées dans la lutte contre l’épidémie.

Source : AB Science

 








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents