Edition du 20-04-2021

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

Publié le lundi 30 novembre 2020

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19AB Science et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union Européenne, ont annoncé la signature d’un accord de prêt d’un montant global de 15 millions d’euros. Le Prêt Covid-19 permettra à AB Science de financer le programme de développement clinique évaluant le masitinib dans le traitement de la Covid-19.

Le masitinib pourrait être efficace dans le traitement de la Covid-19 en raison de son double mécanisme d’action anti-inflammatoire et antivirale récemment découvert. Le masitinib inhibe en effet directement la protéase 3CL, la protéase principale du SRAS-CoV-2 directement impliquée dans la réplication du virus.

Ce premier partenariat avec la BEI pourrait être appelé à se développer à l’avenir puisque des discussions ont été engagées pour un financement complémentaire relatif aux autres indications dans lesquelles le masitinib est ou pourrait être évalué, pour une enveloppe maximale de 30,0 millions d’euros.

Ce financement bénéficie du soutien du Fonds européen pour les investissements stratégiques, le cœur financier du Plan d’investissement pour l’Europe, dans le cadre duquel la BEI et la Commission européenne s’associent pour engager des investissements prioritaires dans l’Union Européenne. Il repose également sur le Mécanisme de partage des risques d’InnovFin qui cible les initiatives de recherche d’entreprises soutenues par Horizon 2020, le programme-cadre de l’Union Européenne pour la recherche et l’innovation.

L’association de l’expertise de la BEI et du soutien de la Commission européenne avec la garantie InnovFin a permis la mise en place d’un financement innovant et sur-mesure, adapté aux besoins d’AB Science.

Le Prêt Covid-19 est composé de deux tranches de six millions d’euros chacune, et d’une troisième tranche de trois millions d’euros. La première tranche devrait être libérée dans les prochaines semaines. Les deux autres tranches seront libérées ultérieurement, sous réserve de l’atteinte de certains jalons, relatifs notamment aux progrès cliniques dans l’étude d’AB Science pour le traitement de la Covid-19 et aux futurs financements en capitaux propres d’AB Science.

Le Prêt Covid-19 est complété par un accord d’émission de bons de souscription d’actions (les « BSA ») au bénéfice de la BEI. Le nombre de BSA devant être émis par AB Science à l’occasion du tirage de chacune des tranches du Prêt Covid-19 sera fonction du cours de référence d’AB Science précédant le tirage de chacune des tranches et du montant de la tranche considérée. A titre illustratif uniquement, sur la base d’un cours de référence à 10,0 euros, AB Science devrait émettre 162.162 BSA concomitamment au tirage de la première tranche. Chaque BSA donnera le droit de souscrire à une action ordinaire d’AB Science à un prix égal au cours de référence (décoté de 5,0%), pendant 15 ans.

Le cas échéant, AB Science publiera un communiqué de presse à l’occasion du tirage de chacune des tranches du Prêt Covid-19, précisant ses termes et conditions et le nombre définitif de BSA émis concomitamment.

Alain Moussy, co-fondateur et Président Directeur Général d’AB Science, déclare : « C’est un accord important car ce prêt significatif marque l’intérêt d’un acteur institutionnel européen de référence pour le développement du masitinib. Le prêt de la BEI pour soutenir le développement du masitinib dans la Covid-19 démontre que le masitinib est une option crédible grâce à son double mécanisme d’action antivirale et anti-inflammatoire. Nous espérons que ce premier financement sera le début d’un partenariat pérenne avec la Banque européenne d’investissement, notamment pour accélérer le développement de nouveaux médicaments pour des maladies où les solutions thérapeutiques sont inexistantes ou insuffisantes.

« Je suis très heureux d’annoncer ce financement avec AB Science. La lutte contre la Covid-19 est une priorité de l’action de la Banque de l’Union Européenne et le soutien au développement d’options thérapeutiques susceptibles de répondre à la situation d’urgence sanitaire s’inscrit dans cette démarche. », a déclaré Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI. Et d’ajouter : « Les PME sont une source importante d’innovations en matière médicale sur laquelle nous devons nous appuyer. C’est pourquoi il est important de les soutenir et de les accompagner. »

Dans ce contexte de crise sanitaire, ce nouveau financement reflète la forte mobilisation de la BEI pour soutenir la mise en place de solutions et thérapies nouvelles et efficaces pour le traitement de la Covid-19. Avec ce nouveau financement, ce sont au niveau européen 600 millions d’euros qui ont été investis en soutien à 19 biotechs et medtechs engagées dans la lutte contre l’épidémie.

Source : AB Science

 








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents