Edition du 24-09-2018

Acticor Biotech : 1ère administration chez l’homme de son candidat médicament ACT017

Publié le mercredi 18 octobre 2017

Acticor Biotech : 1ère administration chez l’homme de son candidat médicament ACT017 Acticor Biotech, société de biotechnologie spécialisée dans la phase aigüe des maladies thromboemboliques, a reçu l’autorisation des autorités de santé néerlandaises pour initier son étude clinique de phase I chez des volontaires sains avec ACT017, un fragment d’anticorps monoclonal humanisé (Fab) inhibant la GPVI, une glycoprotéine plaquettaire impliquée dans la thrombose.

L’étude sera randomisée, en double aveugle contre placebo et en escalade de doses. Elle sera réalisée dans le centre de recherche clinique de la société QPS aux Pays-Bas. Suivant le plan de développement qui a été annoncé, la première cohorte sera incluse fin octobre 2017. L’étude clinique inclura 48 volontaires sains répartis en 6 groupes de 8 dont 2 recevront un placebo et 6 recevront une dose unique en perfusion d’ACT017 à 62,5 – 125 – 250 – 500 – 1 000 et 2 000 mg.

L’objectif principal de l’étude est d’évaluer l’innocuité et la tolérance du produit. Le temps de saignement et les paramètres de l’hémostase tout comme ceux de la coagulation seront également suivis ainsi que les paramètres de pharmacocinétique et de pharmacodynamique.

Les résultats de cette première étude clinique chez l’homme sont attendus pour le 1er trimestre 2018 et seront utilisés pour déterminer le dosage approprié d’ACT017 dans les études de phase II.

En préparation de la première phase II, une étude de pharmacologie finalisée au cours de l’été 2017 associant ACT017 avec le rtPA, le seul médicament fibrinolytique aujourd’hui utilisé dans le traitement d’urgence de l’AVC (rtPA, Actilyse®), a démontré des résultats positifs chez le primate. Cette étude a mis en évidence qu’il n’y avait pas d’interférence entre ACT017 et le rtPA lorsqu’ils sont administrés ensemble. Ces résultats permettent d’envisager de les associer dans la première étude de phase II que la société conduira en 2018 dans le traitement d’urgence de l’AVC ischémique.

La société annonce également les résultats positifs d’innocuité obtenus lors d’une étude sur un modèle d’AVC induit chez le primate. Dans le groupe traité avec ACT017, 3 heures après l’induction de la thrombose cérébrale on ne constate aucune augmentation du saignement intracérébral comparé au groupe contrôle. On observe également une réduction de la taille de l’infarctus dans le cortex cérébral dans le groupe traité 1 heure après l’induction de la thrombose.

Pr Michael Mazighi, Neurologue, Hôpital Lariboisière : « Nous considérons que ces résultats apportent suffisamment d’information pour faire l’hypothèse que ACT017 aura un effet chez l’homme sur les micro-thrombi en aval du thrombus initial et nous pouvons donc en attendre un bénéfice dans la phase aigüe de l’AVC lors de la reperfusion. »

Source : Acticor Biotech








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions