Edition du 24-09-2021

Adocia lance une étude clinique de sa combinaison d’insuline lente Glargine et d’une insuline analogue rapide

Publié le jeudi 14 novembre 2013

Adocia lance une étude clinique de sa combinaison d’insuline lente Glargine et d’une insuline analogue rapideAdocia, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments «best-in-class» à partir de protéines thérapeutiques déjà approuvées, vient de démarrer la première étude clinique d’une formulation innovante associant l’insuline Glargine (Lantus®, Sanofi), l’insuline lente de référence, à une insuline analogue rapide, Lispro (Humalog, Eli Lilly).

Cette combinaison unique est rendue possible grâce à la technologie BioChaperone®, développée par Adocia, qui rend l’insuline Glargine compatible avec les insulines analogues prandiales.

Cette étude a pour but de démontrer que cette combinaison permettrait d’offrir aux patients diabétiques un meilleur contrôle glycémique qu’avec un Premix d’insuline analogue tel que HumalogMix à base d’insuline Lispro (Eli Lilly) ou NovoMix® à base d’insuline Aspart (Novo Nordisk). Pour cela, les profils pharmacodynamique et pharmacocinétique de la combinaison BioChaperone Glargine Lispro, seront comparés à ceux d’HumalogMix, en étude croisée (cross-over) chez 20 patients diabétiques de type 1, sous clamp euglycémique. Les premiers patients de cette étude en double aveugle, réalisée en Allemagne, ont déjà été traités.

Aujourd’hui, les patients diabétiques de type 1 et de type 2 requérant une insulinothérapie intensive ont deux options de traitement, soit un Premix, formulation d’une insuline ayant une action rapide et lente, soit l’association de deux produits, une insuline lente et une insuline rapide. L’insuline lente de référence est aujourd’hui Lantus dont le chiffre d’affaires était de 6,5 milliards de dollars en 2012.

Les Premix, NovoMix (Novo Nordisk) et HumalogMix (Eli Lilly), simplifient la vie des patients diabétiques qui peuvent ainsi réguler leur glycémie avec un seul produit administré deux fois par jour. Ces Premix, commercialisés depuis plus de dix ans, représentent un chiffre d’affaires annuel supérieur à 2,3 milliards de dollars et connaissent un succès croissant dans les pays émergents. Néanmoins, ces produits présentent un risque accru d’hypoglycémie par rapport aux injections séparées de Lantus et d’une insuline analogue rapide.

« Il y a un vrai besoin d’offrir aux patients qui utilisent Lantus et une insuline rapide la simplicité du traitement des Premix, et aux patients qui utilisent les Premix, la grande efficacité médicale de Lantus, véritable ‘gold standard’ », commente Gérard Soula, PDG d’Adocia. « Notre combinaison permettrait ainsi d’étendre le marché potentiel de Glargine à celui des Premix. Ce Combo à base d’insuline Glargine, insuline libre de droits en 2015, a fait l’objet d’un dépôt de brevet international en 2012. »

« La technologie BioChaperone permet d’obtenir une solution limpide et stable d’insuline Glargine et d’une insuline analogue rapide, deux produits naturellement incompatibles », précise Olivier Soula, Directeur Général Délégué et Directeur de la R&D d’Adocia. « Dans cette étude clinique, nous testons une des combinaisons possibles mais les autres combinaisons avec l’insuline Glulisine (Apidra®, Sanofi) et l’insuline Aspart (NovoLog®, Novo Nordisk) ont également été validées en préclinique. »

Les résultats de cette étude sont attendus au cours du premier trimestre 2014.

Source : Adocia








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents