Edition du 22-07-2017

Agnès Buzyn nommée ministre des solidarités et de la santé

Publié le mercredi 17 mai 2017

Agnès Buzyn nommée ministre des solidarités et de la santéAgnès Buzyn, présidente de la Haute autorité de santé (HAS) depuis mars 2016, a été nommée ministre des solidarités et de la santé du gouvernement d’Edouard Philippe ce mercredi 17 mai 2017, succédant ainsi à Marisol Touraine.

Professeur d’hématologie, Agnès Buzyn, 54 ans, quitte la présidence de la Haute Autorité de santé (HAS) pour prendre la tête du ministère des solidarités et de la santé. Auparavant, elle a occupé la fonction de présidente de l’Institut national du cancer (INCa) depuis mai 2011 au sein duquel elle a notamment mis en œuvre le 3e Plan cancer 2014-2019 axé sur la lutte contre les pertes de chance face à la maladie.

Ancienne interne des Hôpitaux de Paris, elle a réalisé la majeure partie de son parcours de clinicienne hématologue et d’universitaire à l’Université Paris V-Hôpital Necker où elle a été responsable de l’Unité de soins intensifs d’hématologie adulte et de greffe de moelle de 1992 à 2011. Nommée Professeur d’Université en 2004, elle a enseigné l’hématologie et l’immunologie des tumeurs et de la transplantation dans plusieurs modules universitaires.

Ses nombreux travaux dans les domaines de la greffe de moelle, de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) et de la leucémie myéloïde chronique (LMC) ont donné lieu à plus de 150 publications originales dans des revues scientifiques en langue anglaise.

Agnès Buzyn a exercé de nombreuses fonctions au sein de sociétés savantes et de conseils d’administration : membre du conseil médical et scientifique de l’Agence de la biomédecine (ABM), membre du conseil scientifique de l’Etablissement français du sang (EFS), présidente du conseil scientifique de la société française de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC).

Au sein des agences de l’Etat, elle a exercé les fonctions de présidente du conseil d’administration de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) de 2008 à 2013, et a été membre du Comité à l’énergie atomique, de 2009 à 2015. Nommée membre du conseil d’administration de l’Institut national du cancer en 2009, puis élue vice-présidente en octobre 2010, elle en est devenue présidente par décret du président de la République en date du 27 mai 2011.








MyPharma Editions

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère de l’adulte

Publié le 21 juillet 2017
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère de l'adulte

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé aujourd’hui que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis favorable concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation en Europe dans le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère de l’adulte candidat à un traitement systémique.

Ipsen : avis favorable du CHMP à l’octroi d’une AMM pour Xermelo®

Publié le 21 juillet 2017
Ipsen : avis favorable du CHMP à l’octroi d’une AMM pour Xermelo®

Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) avait émis un avis favorable pour l’octroi d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour Xermelo® (télotristat éthyl) 250 mg, trois fois par jour, dans le traitement de la diarrhée associée au syndrome carcinoïde en association avec un analogue de la somatostatine (ASS) chez les patients insuffisamment contrôlés par ASS.

France Biotech soutient la candidature de Lille comme ville d’accueil de l’Agence Européenne des Médicaments

Publié le 21 juillet 2017
France Biotech soutient la candidature de Lille comme ville d'accueil de l'Agence Européenne des Médicaments

France Biotech, association fédératrice des entrepreneurs en sciences de la vie, vient d’annoncer à son tour son soutien à la candidature de la ville de Lille, candidate officielle de la France pour l’accueil de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) dans le contexte de la sortie annoncée du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Dispositifs Médicaux : nouvelle Présidence et nouveau Bureau pour l’APIDIM

Publié le 21 juillet 2017
Dispositifs Médicaux : nouvelle Présidence et nouveau Bureau pour l'APIDIM

L’Association pour la Promotion de l’Innovation des Dispositifs Médicaux (APIDIM), qui regroupe les leaders mondiaux du secteur des dispositifs médicaux, a procédé à l’élection d’un nouveau Bureau lors de son Assemblée générale le 16 juin 2017. Karine Szwarcensztein a été élue à la présidence de l’association.

Philogen et Boehringer Ingelheim collaborent dans le domaine de la chimie encodée par ADN

Publié le 21 juillet 2017
Philogen et Boehringer Ingelheim collaborent dans le domaine de la chimie encodée par ADN

Philogen, une société de biotechnologie italienne, a annoncé une collaboration et un accord de licence avec Boehringer Ingelheim portant sur la découverte et l’optimisation d’agents thérapeutiques à base de petites molécules via la technologie ESAC (Encoded Self-Assembling Chemical Library), propriété de Philochem.

MaaT Pharma : fin du recrutement patients pour l’essai clinique Odyssée

Publié le 20 juillet 2017
MaaT Pharma : fin du recrutement patients pour l’essai clinique Odyssée

MaaT Pharma, la MicrobioTech* européenne qui développe des traitements innovants basés sur le microbiote intestinal en onco-hématologie et en infectiologie, a annoncé la finalisation du recrutement des patients traités dans le cadre de l’étude Odyssée avec MaaT 001.3, médicament issu de sa recherche interne.

Gilead : l’EMA valide la demande d’AMM pour l’association fixe bictégravir/emtricitabine/ténofovir alafénamide dans le VIH

Publié le 20 juillet 2017
Gilead : l'EMA valide la demande d'AMM pour l'association fixe bictégravir/emtricitabine/ténofovir alafénamide dans le VIH

La demande d’AMM de Gilead Sciences pour son traitement en développement à prise unique quotidienne associant en un seul comprimé le bictégravir (50 mg, BIC), un nouvel inhibiteur d’intégrase au stade de transfert de brin (INI), et l’emtricitabine/ténofovir alafénamide (200/25 mg, FTC/TAF), pour le traitement de l’infection par le VIH-1 chez l’adulte a été validée dans son intégralité et va être maintenant évalué par l’Agence Européenne du Médicament (EMA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions