Edition du 29-11-2021

Antibiotiques: le plan national 2011-2016 entend réduire de 25% les prescriptions

Publié le vendredi 18 novembre 2011

A l’occasion de la journée européenne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques, Xavier Bertrand, ministre du travail, de l’emploi et de la santé et Norra Berra, secrétaire d’Etat chargé de la santé ont lancé le « plan national 2011-2016 d’alerte sur les antibiotiques ». Un objectif chiffré de réduction des prescriptions d’antibiotiques de l’ordre de 25% a été fixé.

Si les deux premiers plans ont permis de réels progrès en France (la consommation globale d’antibiotiques a diminué entre 2000 et 2008, de 15 à 20% en ville et de 10 à 15% à l’hôpital), la France reste encore l’un des plus gros consommateurs d’antibiotiques en Europe. Cette consommation excessive risque d’entrainer la multiplication de résistances bactériennes.

L’enjeu de ce plan, qui s’inscrit dans la continuité des deux précédents plans initiés dès 2001, est de recourir aux antibiotiques (thérapie ou prophylaxie) de façon plus adaptée, en choisissant la bonne molécule, pour une durée pertinente et sous une forme adéquate, dans tous les cas où ce type de médicament est utile : il s’agit de proposer au patient le traitement le plus adapté à sa situation tout en préservant l’avenir de l’arsenal thérapeutique.

Un objectif de réduction des prescriptions de 25%
Un objectif chiffré de réduction des prescriptions d’antibiotiques de l’ordre de 25% a ainsi été fixé. Pour l’atteindre, ce plan est construit à partir de trois axes stratégiques qui se déclinent en 21 fiches actions :

Le premier axe concerne l’amélioration de la prise en charge des patients. « L’information, la formation des professionnels de santé ainsi que la sensibilisation de la population aux enjeux de l’antibiothérapie sont les leviers indispensables à la juste utilisation de cette classe thérapeutique et à l’adhésion du patient à son traitement. Le prescripteur et le patient ont un rôle essentiel dans la lutte contre l’antibiorésistance », estime le ministère.

Le deuxième axe est centré spécifiquement sur la préservation de l’efficacité des antibiotiques. A cette fin, il est indispensable de connaître précisément les menaces qui pèsent sur les antibiotiques. Cet axe vise ainsi à renforcer la surveillance des consommations et des résistances, à réduire la pression de sélection des agents antimicrobiens et à encadrer la dispensation des antibiotiques.

Le troisième axe de ce plan est complémentaire du précédent, car il porte sur la promotion de la recherche. Il est nécessaire d’assurer en permanence la disponibilité effective d’un panel d’antibiotiques efficaces, tout en freinant autant que possible la multiplication des situations pouvant conduire à des impasses de traitement. Afin que cet axe, essentiel, se concrétise rapidement, Xavier Bertrand et Norra Berra, ont souhaité que le PHRC 2012 intègre de façon explicite, et pour la première fois, la recherche sur les antibiotiques et l’antiobiorésistance. Ce PHRC a été lancé la semaine dernière.

Par ailleurs, une campagne nationale de la CNAM sensibilise actuellement les Français autour du slogan : les antibiotiques, utilisés à tort, ils deviendront moins forts.

Consulter le Plan national d’alerte sur les antibiotiques 2011-2016

Source : Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Publié le 29 novembre 2021
Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Sanofi vient d’annoncer un nouveau partenariat stratégique pluriannuel avec BioLabs Global, un réseau d’incubateurs ouvert aux start-ups à haut potentiel acteurs dans la santé et implantées dans des écosystèmes d’innovation majeurs en Europe.

Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Publié le 29 novembre 2021
Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir obtenu un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de la part de Bpifrance.

Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Publié le 29 novembre 2021
Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Link Health ont annoncé la signature d’un accord non contractuel portant sur les droits mondiaux d’ALLOB, la thérapie osseuse allogénique de Bone Therapeutics. Bone Therapeutics et Link Health entendent, sous réserve de la réalisation des conditions préalables habituelles, conclure et exécuter l’accord final d’ici la fin 2021.

Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Publié le 26 novembre 2021
Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la nomination du Dr Burkhard Blank au poste de Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement (« R&D ») à compter du 1er janvier 2022.

Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Publié le 26 novembre 2021
Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Provepharm Life Solutions, laboratoire pharmaceutique indépendant français qui réhabilite des molécules connues, a annoncé avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire ses propres ingrédients pharmaceutiques actifs (APIs), nécessaires à la fabrication de ses médicaments, à destination du territoire américain.

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Publié le 25 novembre 2021
Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active Sanofi et l’Université de Montpellier signent une convention de partenariat dans le but de contribuer à la préparation des futurs diplômés, de mieux faire connaître les métiers émergents des industries du médicament et autres produits de santé auprès des étudiants. Ce partenariat a pour objectif de développer des actions de coopération participant à la formation des étudiants et à leur préparation à l’entrée dans la vie active.

Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Publié le 25 novembre 2021
Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Galapagos vient d’annoncer que la Commission Européenne a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour JYSELECA® (filgotinib 200mg comprimés) pour le traitement des patients adultes atteints de RectoColite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents