Edition du 22-10-2020

Avis favorable du CHMP pour six nouveaux médicaments et neuf extensions d’indication de produits

Publié le lundi 16 mai 2016

Avis favorable du CHMP pour l'AMM de six nouveaux médicaments et l'extension d'indication de 9 produitsL’ANSM a fait le point sur la réunion du 25 au 28 avril 2016 à Londres du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Ce dernier a rendu 6 avis favorables pour une autorisation de mise sur le marché (AMM) et 9 avis favorables pour des extensions d’indication.

Le CHMP a rendu un avis favorable pour l’octroi de l’autorisation de mise sur le marché à :

– Zavicefta (ceftazidime/avibactam) , dans le traitement des infections bactériennes multirésistantes chez l’adulte.

– Zinbryta (daclizumab) , dans le traitement des formes récurrentes de la sclérose en plaques.

– Ongentys (opicapone) , en traitement d’appoint des fluctuations motrices dans la maladie de Parkinson.

– Odefsey (emtricitabine/rilpivirine/tenofovir alafenamide) , pour le traitement des patients infectés par le VIH-1.

– Enzepi (extrait pancréatique) , dans le traitement de l’insuffisance pancréatique exocrine.

– EndolucinBeta (chlorure de lutétium (177 Lu)) , un précurseur radiopharmaceutique utilisé uniquement pour le radiomarquage de molécules vectrices avant leur administration.

Le CHMP a également rendu un avis positif pour Umbipro (chlorhexidine), un antiseptique indiqué en prévention des infections du cordon ombilical (omphalite) chez le nouveau-né. Il est destiné à être utilisé dans des pays hors Union Européenne.

Neuf avis positifs pour une extension d’indication

Le CHMP a recommandé une extension d’indication pour :
– Gazyvaro (obinutuzumab),  est indiqué en association avec la bendamustine, suivi par un traitement de maintenance par Gazyvaro, dans le traitement du lymphome folliculaire chez les patients qui n’ont pas répondu ou en progression pendant ou jusqu’à 6 mois après un traitement par rituximab ou une combinaison à base de rituximab. Ce produit a une désignation de médicament orphelin[2]  dans cette situation.

– Afinitor (everolimus) , dans le traitement des tumeurs neuroendocrines d’origine gastro-intestinale ou pulmonaire, métastatiques ou non résécables, avec progression de la maladie chez l’adulte.

– Avastin (bevacizumab) , en association avec l’erlotinib, est indiqué en traitement de première ligne, chez les patients adultes atteints de cancer bronchique non à petites cellules, avancé et non opérable, métastatique ou en rechute, non épidermoïde, avec une mutation activatrice de l’EGFR.

– Ferriprox (deferiprone) , est indiqué en monothérapie dans le traitement de la surcharge en fer chez les patients qui présentent une thalassémie majeure et pour lesquels un traitement par un autre chélateur est contre-indiqué ou inadapté. Il est également indiqué en association avec un autre chélateur chez les patients qui présentent une thalassémie majeure et pour lesquels une monothérapie par un chélateur du fer est inefficace, ou lorsque la prévention ou le traitement d’une conséquence grave de la surcharge en fer (principalement une surcharge cardiaque) justifie une correction rapide et intensive.

– HyQvia , immunoglobuline pour une utilisation pédiatrique, de 0 à 18 ans.

– Imbruvica (ibrutinib) en première ligne en monothérapie dans la leucémie lymphoïde chronique.

– Reyataz (atazanavir) sous forme de granules pour une utilisation pédiatrique chez les enfants à partir de 3 mois et dont le poids atteint au moins 5 kg; modification de la posologie des gélules chez les enfants.

– Victoza (liraglutide) dans le traitement du diabète type 2 en monothérapie.

– Zinforo (ceftaroline)  pour une utilisation pédiatrique, à partir de 2 mois, dans les infections complexes de la peau et des tissus mous et dans les pneumonies communautaires.

Réévaluation des produits dont les études cliniques ont été menées par Semler Research centre Private Ltd
Le CHMP a engagé une réévaluation des produits dont les études cliniques ont été menées par le Centre privé Semler Research de Bangalore en Inde. Cette revue fait suite à des inspections conduites par la FDA et l’OMS qui ont émis des réserves sur l’intégrité des données issues des essais menés dans ce centre.

Fin de la réévaluation du rapport bénéfice/risque des corticoïdes inhalés au regard du risque de pneumonie
A l’issue de la réévaluation du rapport bénéfice/risque des corticoïdes inhalés utilisés dans le traitement de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), le Comité a confirmé le risque de pneumonie associé à ces produits, sans mettre en évidence de différence de risque entre les différents produits de la classe. Le rapport bénéfice/risque de ces produits dans le traitement de la BPCO reste positif.

Le communiqué :  Meeting highlights from the Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP) 25-28 April 2016

Source : ANSM








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents