Edition du 10-07-2020

Bayer arrête la commercialisation d’Essure en France

Publié le mardi 19 septembre 2017

Bayer arrête la commercialisation d’Essure en FranceBayer a annoncé lundi sa décision de mettre fin à la commercialisation du dispositif médical de contraception définitive Essure dans tous les pays sauf aux Etats-Unis. Une décision prise pour une raison commerciale et qui vient élargir celle annoncée fin mai dernier d’arrêter la mise à disposition d’Essure dans la plupart des pays.

« Par conséquent, Bayer ne reprendra pas la commercialisation d’Essure en France et ne poursuivra pas la procédure de renouvellement du marquage CE d’Essure pour les pays européens, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège », indique le groupe dans un communiqué.

« Depuis plus de 10 ans, Essure a permis d’apporter aux femmes une solution innovante en matière de contraception définitive. Cependant, un environnement défavorable à sa prescription s’est installé depuis plusieurs mois entrainant une baisse continue de la demande en France. Par ailleurs, la suspension temporaire du marquage CE annoncée le 3 août 2017 par l’organisme notifié (le NSAI), et l’arrêt de la distribution d’Essure pour 3 mois, incluant le rappel des dispositifs ont amplifié cette situation », explique Bayer.

Par ailleurs, le groupe souhaite rassurer les patientes, notamment celles porteuses d’Essure, ainsi que les professionnels de santé sur le fait que « cette décision n’est pas liée à un problème de sécurité ou de qualité du produit ». Selon son évaluation scientifique, le profil bénéfice-risque positif d’Essure demeure inchangé. « La sécurité et l’efficacité d’Essure restent étayées par plus de dix années de recherche scientifique et d’expérience clinique en vie réelle. La sécurité, l’efficacité et un usage approprié d’Essure ont toujours été notre plus grande priorité », poursuit-il.

Ainsi, les récentes évaluations d’experts indépendants menées par différents organismes ou autorités de santé, notamment par le Comité Scientifique Spécialisé Temporaire réuni en France en avril 2017 par l’ANSM, se sont intéressées en détail à la sécurité d’Essure et ont toutes conclu à la balance bénéfice-risque favorable du dispositif médical.

Bayer indique enfin qu’il continuera à commercialiser le dispositif médical Essure aux États-Unis, où la FDA a récemment évalué ce dispositif et conclu au bénéfice-risque favorable de la méthode et que le groupe poursuit « son engagement auprès des femmes en développant des solutions en contraception et dans les pathologies féminines ».

Source : Bayer








MyPharma Editions

Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Publié le 9 juillet 2020
Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Transgene et Hypertrust Patient Data Care annoncent le lancement opérationnel de la première solution de blockchain dédiée aux essais cliniques de traitements personnalisés. Cette solution « cloud » repose sur le produit d’Hypertrust X-Chain for Clinical Trials. Elle permet de surveiller et d’orchestrer l’ensemble des processus liés à la conception et à la fabrication du vaccin thérapeutique individualisé TG4050 de Transgene.

Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Publié le 9 juillet 2020
Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Biogen et Eisai ont annoncé que Biogen a finalisé la soumission d’une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (licence de produit biologique – BLA) à la Food and Drug Administration (FDA) pour l’aducanumab, un médicament candidat dans la maladie d’Alzheimer. Cette soumission fait suite aux discussions menées par Biogen avec la FDA et inclut les données cliniques des études de phase 3 EMERGE et ENGAGE, et de l’étude de phase 1b PRIME.

Valbiotis : feu vert pour l’étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Publié le 8 juillet 2020
Valbiotis : feu vert pour l'étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé avoir reçu l’avis favorable du CPP et l’autorisation de l’ANSM de lancer l’étude clinique internationale de Phase II/III REVERSE-IT avec TOTUM-63, pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2.

Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Publié le 8 juillet 2020
Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Mardi 7 juillet, l’assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) Genopole a nommé Gilles Lasserre, nouveau directeur général de Genopole. M. Lasserre entrera en fonction le 1er septembre succédant à Anne Jouvenceau, directrice générale adjointe qui a occupé le poste en intérim depuis le départ de Jean-Marc Grognet, en février 2020.

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents