Edition du 21-08-2017

Le marquage CE de l’implant Essure suspendu pour 3 mois

Publié le mercredi 9 août 2017

Le marquage CE de l’implant Essure suspendu pour 3 moisL’ANSM vient d’annoncer qu’Essure, un dispositif médical implantable de stérilisation définitive commercialisé par Bayer Pharma AG, faisait désormais l’objet d’une suspension temporaire de son marquage CE par l’organisme notifié irlandais NSAI , dans le cadre de sa procédure de renouvellement. Cette suspension prend effet à compter du 3 août 2017 pour une période de 90 jours, soit jusqu’au 2 novembre 2017.

« Au vu de cette information, le dispositif Essure ne peut plus être mis sur le marché en France et en Europe durant la période de suspension temporaire du marquage CE », indique l’agence dans un point d’information. L’ANSM indique également avoir demandé à la société Bayer Pharma AG de procéder au rappel des produits en stock auprès de tous les établissements de santé susceptibles de les détenir. « En conséquence, il est demandé par mesure de précaution de ne plus implanter dès à présent le dispositif médical Essure », précise l’agence.

Dans ce contexte, l’ANSM invite les femmes actuellement en attente d’une implantation par cette méthode de stérilisation définitive à se rapprocher de leur gynécologue pour envisager, en concertation, l’alternative la plus appropriée, sur la base d’une information complète relative aux moyens de contraception disponibles et leurs éventuels effets indésirables.

En ce qui concerne les femmes porteuses d’un implant Essure, l’ANSM rappelle l’avis du comité d’experts qu’elle a réuni le 19 avril 2017. Ce dernier a conclu que les données de la littérature, de la surveillance et les résultats de l’étude épidémiologique, portant sur plus de 100 000 femmes, ne remettaient pas en cause la balance bénéfice/ risque de cet implant.

Le comité d’experts rappelle également que les femmes présentant des symptômes doivent consulter leur médecin pour ne pas méconnaître une pathologie sous-jacente. En l’absence d’un tel diagnostic, l’intérêt d’un retrait peut être envisagé entre la femme concernée et le médecin. Pour les femmes qui n’ont pas de symptômes, qui représentent l’immense majorité des femmes porteuses de l’implant Essure, il n’y a aucun argument à ce jour pour conseiller le retrait.

L’ANSM considère que « la décision de suspension temporaire de 3 mois du marquage CE prise par l’organisme notifié n’est pas de nature à remettre en cause à ce stade les recommandations du comité d’experts relatives à la prise en charge des femmes porteuses d’un implant Essure ». L’ANSM indique enfin qu’elle poursuit ses travaux en étroite collaboration avec les représentants associatifs, les professionnels de santé et les différents acteurs institutionnels concernés.

Source : ANSM








MyPharma Editions

Novartis et Medicines for Malaria Venture lancent une étude clinique pour un candidat-médicament contre le paludisme multirésistant

Publié le 21 août 2017
Novartis et Medicines for Malaria Venture lancent une étude clinique pour un candidat-médicament contre le paludisme multirésistant

Novartis et Medicines for Malaria Venture (MMV) ont annoncé dans un communiqué le lancement d’une étude clinique pour KAF156, un candidat-médicament antipaludéen de nouvelle génération ayant le potentiel de traiter les souches pharmacorésistantes du parasite du paludisme.

PsiOxus Therapeutics : deux nouvelles nominations au sein de sa direction

Publié le 18 août 2017
PsiOxus Therapeutics : deux nouvelles nominations au sein de sa direction

PsiOxus Therapeutics, société de biotechnologie axée sur l’immuno-oncologie, qui a son siège social à Oxford au Royaume-Uni et des bureaux dans la région de Philadelphie aux Etats-Unis, a annoncé la nomination de Charles Rowland et Duncan Higgons au Comité de direction dans le cadre de sa démarche d’expansion aux Etats-Unis.

Cellectis: 1ère administration de UCART123 dans son étude de Phase I dans la leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïdes

Publié le 18 août 2017
Cellectis: 1ère administration de UCART123 dans son étude de Phase I dans la leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïdes

Cellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T ingénierées (UCART), a annoncé que le produit candidat UCART123 contrôlé par Cellectis et ingénieré grâce à la technologie d’édition du génome TALEN® a été administré à un premier patient atteint de leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïdes (LpDC) dans le cadre de son étude clinique de Phase I menée au MD Anderson Cancer Center.

ASIT biotech : feu vert pour une étude de suivi de l’essai de Phase I/IIa dans la rhinite allergique aux acariens

Publié le 17 août 2017
ASIT biotech : feu vert pour une étude de suivi de l’essai de Phase I/IIa dans la rhinite allergique aux acariens

ASIT biotech, la biotech belge qui développe une nouvelle génération de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé avoir reçu l’autorisation des autorités de santé et du comité d’éthique de démarrer une étude de suivi de l’essai clinique de Phase I/IIa avec son produit candidat contre la rhinite allergique aux acariens.

Crown Bioscience : le Dr Yangzhou Wang nommé Vice Président senior de Global Operations

Publié le 16 août 2017
Crown Bioscience : le Dr Yangzhou Wang nommé Vice Président senior de Global Operations

Crown Bioscience, société internationale de services de découverte et de développement de médicaments, vient d’annoncer la nomination de Yangzhou Wang, Ph.D., en qualité de Vice-Président senior de Global Operations.

Inventiva : Odiparcil désigné médicament orphelin par la FDA dans le traitement de la MPS VI

Publié le 11 août 2017
Inventiva : Odiparcil désigné médicament orphelin par la FDA dans le traitement de la MPS VI

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants, notamment contre la fibrose, a annoncé que la Food and Drug Administration américaine (FDA) a rendu un avis favorable pour la désignation d’odiparcil (anciennement IVA336) comme médicament orphelin pour le traitement de la MPS VI.

Feu vert de la FDA pour l’essai clinique du Consortium WIN de trithérapie ciblée en 1ère ligne du CPNPC

Publié le 10 août 2017
Feu vert de la FDA pour l’essai clinique du Consortium WIN de trithérapie ciblée en 1ère ligne du CPNPC

Le Consortium WIN (WIN) a reçu l’approbation de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le lancement de la recherche clinique en vue d’une nouvelle approche thérapeutique utilisant une combinaison de trois thérapies ciblées pour le traitement en première ligne des patients atteints du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) au stade métastatique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions