Edition du 13-05-2021

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

BioAlliance Pharma dépose le dossier d’enregistrement en Europe de Sitavir®

Publié le mercredi 5 octobre 2011

BioAlliance Pharma, la société dédiée au traitement du cancer et aux soins de support, annonce aujourd’hui le dépôt du dossier Sitavir® (Acyclovir Lauriad™) en vue de son enregistrement en Europe dans le cadre d’une procédure décentralisée*. Avec un potentiel de chiffre d’affaires global estimé entre 150 et 200 millions d’euros, Sitavir® franchit une étape importante et devient un actif de valeur pour de futurs accords de licence.

Sitavir® a été conçu et développé par BioAlliance Pharma pour la prise en charge de l’herpès orofacial récidivant chez les patients immunocompétents faisant plus de 4 épisodes par an. Sitavir®est un comprimé mucoadhésif innovant qui permet de délivrer des concentrations de principe actif très élevées directement dans la muqueuse et les lèvres, sites de l’infection herpétique. Sitavir® allie ainsi une efficacité marquée à un bon profil de tolérance.

« Le dépôt du dossier Sitavir® est une étape extrêmement importante pour la Société qui démontre à nouveau son dynamisme dans le développement de médicaments innovants grâce au savoir-faire et à l’expertise de ses équipes », commente Judith Greciet, Directeur général de BioAlliance Pharma. « Le profil d’efficacité unique de Sitavir® ainsi que sa tolérance constituent des atouts compétitifs majeurs dans une maladie où le besoin médical reste mal couvert. Avec un potentiel de chiffre d’affaires global estimé entre 150 et 200 millions d’euros, Sitavir® devient un actif de valeur pour des accords de licence, contribuant ainsi à générer des revenus pour BioAlliance au travers de futurs partenariats stratégiques».

Les résultats de l’essai pivot de phase III réalisé sur 775 patients constituent la base du dossier européen d’enregistrement déposé, ainsi que celle du dossier qui devrait être déposé auprès de la Food and Drug Administration (FDA) dans les prochains mois. Dans cet essai, une seule application de Sitavir® 50 mg réduit de manière significative l’apparition des vésicules (p=0.043), la durée de l’épisode d’herpès (p=0.0038) ainsi que la sévérité des symptômes (p=0.008). Sitavir® a également un effet sur le long terme en retardant l’apparition des récidives de poussées d’herpès (p=0.04), établi sur un suivi de 9 mois. Ces résultats uniques, à la fois sur l’épisode et à long terme, représentent une avancée majeure dans le traitement de l’herpès orofacial et un bénéfice socio-économique important.

L’herpès labial est une maladie qui touche près de 100 millions de patients dans le monde chaque année. D’après une étude conduite par l’institut Nielsen sur 2000 patients, plus d’un tiers d’entre eux souffrent d’herpès récurrent (4 épisodes et plus par an), avec une moyenne annuelle de 6,3 épisodes. Chez ces patients, le retentissement de la maladie est très important et 35 % des sujets qui consultent se sont déjà arrêtés de travailler en raison de la gêne occasionnée (douleur, malaise, fatigue, …). De plus, le nombre de récidives impacte la qualité de vie des patients et conduit 21 % de ceux souffrant d’herpès récurrent à prendre un traitement continu visant à réduire les récidives.

*Allemagne, Autriche, Danemark, Espagne, Finlande, France, Italie, Norvège, Pologne, Royaume-Uni et Suède. La Suède a été nommée comme état membre de référence.

Source : BioAlliance Pharma








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents