Edition du 23-01-2022

Accueil » Industrie » Recherche » Stratégie

Bioaster, bioMérieux, ESPCI, GSK, les Hospices Civils de Lyon et Sanofi s’unissent contre le sepsis

Publié le jeudi 13 octobre 2016

Bioaster, bioMérieux, ESPCI, GSK, les Hospices Civils de Lyon et Sanofi s'unissent contre le sepsisL’institut de recherche Bioaster, bioMérieux, l’École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle de la ville de Paris (ESPCI), GSK, les Hospices Civils de Lyon (HCL) et Sanofi ont annoncé leur collaboration pour lutter contre le sepsis au sein du programme de recherche REALISM (REAnimation Low Immune Status Markers).

Mené au sein de BIOASTER et du laboratoire commun de recherche HCL-bioMérieux, cette collaboration de recherche publique-privée a pour objectif d’identifier et de valider de nouveaux biomarqueurs permettant d’améliorer la prise en charge des patients présentant un risque élevé de sepsis. Le projet REALISM représente un budget de plus de 8 millions d’euros et rassemble plus de 50 chercheurs, cliniciens, ingénieurs, techniciens et statisticiens. Au terme du projet fin 2018, les résultats permettront aux partenaires industriels de développer des solutions diagnostiques et thérapeutiques contre le sepsis.

« Le sepsis est une infection grave dans laquelle la réponse inflammatoire de l’organisme a pour conséquence des défaillances d’organes qui mettent en jeu le pronostic vital. Environ 27 millions de personnes dans le monde sont touchées chaque année par le sepsis. Dans sa forme la plus grave, le choc septique, le taux de mortalité s’élève à 30 % », rappellent le partenaires dans un communiqué. « Établir un diagnostic le plus rapidement possible et définir le profil immunitaire des patients représentent donc des besoins majeurs pour les cliniciens », poursuivent-ils.

Des avancées scientifiques récentes ont permis de comprendre qu’un grand nombre de patients hospitalisés en réanimation développent, au cours de leur séjour à l’hôpital, des altérations de leur système immunitaire, associées à un risque élevé d’infection sévère. Cela concerne notamment des patients admis pour choc septique ou suite à une intervention chirurgicale, à des lésions traumatiques multiples, ou à une brûlure grave. L’objectif du projet REALISM est de mettre au point de nouveaux tests prédictifs permettant de diagnostiquer et de suivre ces altérations du système immunitaire afin d’envisager des stratégies diagnostiques et thérapeutiques personnalisées en vue de prévenir le sepsis.

« Individualiser la prise en charge du patient permettra de réduire les risques de complications infectieuses et d’augmenter les chances de survie du patient. Cela permettra également de lutter contre la résistance bactérienne : en réduisant le nombre d’infections, la prescription d’antibiotiques sera par conséquent plus limitée », indique Bioaster dans un communiqué.

Initialement lancé en 2014, par BIOASTER, bioMérieux, l’ESPCI, les HCL et Sanofi, sur la base des travaux de recherche menés par bioMérieux et les HCL au sein de leur Laboratoire Commun de Recherche basé à l’hôpital Edouard Herriot (Lyon), ce partenariat s’enrichit en septembre 2016, avec l’arrivée de GSK et de la division vaccins de Sanofi. « L’alliance de deux leaders mondiaux de l’industrie pharmaceutique et d’un acteur majeur du diagnostic in vitro, confère à ce programme de recherche une dimension particulièrement innovante, face à l’enjeu de santé publique que représente le sepsis », souligne enfin Bioaster.

Source : BIOASTER








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents