Edition du 29-11-2020

Cancer du pancréas : résultats de Phase 2 du simtuzumab de Gilead

Publié le jeudi 18 septembre 2014

L’américain Gilead a annoncé aujourd’hui les résultats d’une étude de Phase 2 évaluant le simtuzumab, un inhibiteur expérimental du lysyl oxydase-like-2 (LOXL2), en combinaison avec la gemcitabine pour des patients atteints d’un cancer du pancréas avancé non précédemment traité. Les données seront présentées à l’occasion du congrès de la Société européenne d’Oncologie médicale à Madrid.

Dans cette étude, l’ajout du simtuzumab (200 mg ou 700 mg) à la gemcitabine n’a pas augmenté de manière significative la survie sans progression (SSP) comparé au placebo plus gemcitabine. La SSP était le critère d’évaluation primaire de l’étude. Les résultats détaillés seront présentés au cours d’une session d’affichage à l’occasion du congrès de la Société européenne d’Oncologie médicale (ESMO 2014) qui se déroulera à Madrid, en Espagne, du 26 au 30 septembre (Résumé numéro 5072).

Dans cet essai randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo de Phase 2, 236 patients atteints d’un cancer du pancréas avancé ont reçu la gemcitabine par intraveineuse plus le simtuzumab par intraveineuse (200 mg, n=76 ; 700 mg, n=79) ou un placebo (n=81) en cycles de 28 jours. La survie médiane sans progression des groupes simtuzumab 200 mg, simtuzumab 700 mg et placebo a été de 3,5 mois, 3,7 mois et 3,7 mois, respectivement. La différence au niveau de la SSP entre les bras simtuzumab et placebo n’a pas été statistiquement significative. Les toxicités liées à la gemcitabine anticipées ont été l’anémie, la thrombocytopénie, la neutropénie et la nausée. Il n’y a eu aucune différence au niveau des évènements indésirables entre les patients recevant le simtuzumab et ceux prenant le placebo.

« Bien que le simtuzumab n’ait pas fourni un avantage clinique dans cette étude chez les patients atteints de cancer d’un pancréas avancé difficile à traiter, nous continuons d’explorer le simtuzumab dans d’autres domaines de besoins médicaux non satisfaits, avec des essais cliniques en cours sur le cancer colorectal, la myélofibrose et les maladies du poumon et du foie fibrotiques graves », a déclaré Norbert Bischofberger, PhD, vice-président exécutif de la recherche et du développement et directeur scientifique de Gilead.

Le simtuzumab est un anticorps monoclonal expérimental qui est hautement sélectif pour le LOXL2, un enzyme qui modifie la matrice extracellulaire en promouvant la réticulation des fibres de collagène. On pense que le LOXL2 joue un rôle important dans la progression et la métastase de la tumeur et dans le développement des maladies fibrotiques. Le simtuzumab fait actuellement l’objet d’une évaluation dans plusieurs essais de Phase 2 en cours, notamment en combinaison avec le FOLFIRI pour le cancer colorectal avancé, en combinaison avec le ruxolitinib pour la myélofibrose, en tant que monothérapie pour la fibrose pulmonaire idiopathique, une maladie rare du poumon, et pour la fibrose du foie causée par la stéatohépatite non alcoolique (SHNA) et la cholangite sclérosante primitive (CSP).

D’autres agents de la gamme de produits oncologiques de Gilead, y compris le momélotinib et le GS-5745, sont en cours d’évaluation dans des essais cliniques visant au traitement du cancer du pancréas.

Source : Gilead Sciences








MyPharma Editions

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Publié le 27 novembre 2020
Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Le CHRU de Brest et Hemarina, entreprise de biotechnologie bretonne, ont annoncé avoir franchi la barre des 100 participants à l’étude OxyOp2 qui contribue au développement clinique du transporteur universel d’oxygène HEMO2life®.

Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Publié le 27 novembre 2020

Vous souhaitez garder le contact avec votre patientèle en dehors de l’officine et améliorer le retour en pharmacie de vos patients ? Utilisez le digital afin d’améliorer votre visibilité et mettez en avant votre officine pour rester en tête.

COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Publié le 27 novembre 2020
COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l'essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Celltrion Group a annoncé la clôture du recrutement de 327 patients atteints de symptômes légers à modérés d’infection au SARS-CoV-2 dans le cadre de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonaux. Celltrion prévoit de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès du ministère coréen de la Sécurité des produits alimentaires et médicamenteux (MFDS), sous réserve des résultats obtenus dans le cadre de l’essai pivot de Phase II.

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents