Edition du 25-01-2022

Cancer du sein: résultats positifs de phase III pour le trastuzumab emtansine de Roche

Publié le vendredi 30 mars 2012

Le trastuzumab emtansine (T-DM1) de Roche a donné des résultats positifs de phase III dans le traitement du cancer du sein métastatique HER2-positif. Selon l’étude EMILIA, le T-DM1 prolonge significativement la période pendant laquelle des femmes atteintes vivent sans que leur maladie ne s’aggrave. Roche prévoit de déposer cette année auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) une demande d’AMM.

Roche a communiqué aujourd’hui les principaux résultats d’EMILIA, première étude randomisée de phase III sur le trastuzumab emtansine (T-DM1). L’étude a été menée chez des femmes souffrant de cancer du sein métastatique (CSm) HER2-positif ayant déjà reçu un traitement par Herceptin et un taxane (chimiothérapie). Elle a montré que les femmes traitées par le trastuzumab emtansine ont vécu significativement plus longtemps sans aggravation de la maladie (survie sans progression, PFS) que les femmes traitées par lapatinib plus Xeloda (capécitabine). Les résultats finaux concernant la survie globale (OS), cocritère primaire d’efficacité de l’étude EMILIA, ne sont pas encore matures. Le profil d’innocuité du trastuzumab emtansine s’est avéré correspondre à ceux observés lors de précédentes études. Ces données seront communiquées aux organisateurs d’un prochain congrès médical pour y être présentées.

Le trastuzumab emtansine est un produit expérimental connu sous le nom de conjugué anticorpsmédicament (antibody-drug conjugate = ADC). Il se compose du trastuzumab (anticorps) et du DM1 (agent chimiothérapique) unis l’un à l’autre par un ligand stable. Il est conçu pour cibler et inhiber la voie de signalisation de HER2 et délivrer l’agent chimiothérapique DM1 directement à l’intérieur des cellules cancéreuses HER2-positives. Le trastuzumab emtansine renforce l’approche des soins personnalisés de Roche consistant à développer des médicaments ciblés pour lutter contre le cancer.

“Fruit de plusieurs décennies de recherche sur la voie de signalisation HER, le trastuzumab emtansine représente une nouvelle approche dans le traitement des patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif. 1Les résultats de l’étude EMILIA sont pour nous une source de grande motivation car le trastuzumab emtansine est notre premier conjugué anticorps-médicament et il pourrait venir en aide aux personnes en attente de nouvelles options thérapeutiques contre cette maladie agressive. Nous allons tout mettre en oeuvre pour que ces résultats soient présentés aux autorités réglementaires le plus vite possible.”, commente Hal Barron, M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development.

Sur la base de ces données, Roche prévoit de déposer cette année auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) une demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) du trastuzumab emtansine dans le traitement du CSm HER2-positif. De plus, Genentech prévoit de soumettre cette année à la U.S. Food and Drug Administration (FDA) une demande de licence biologique pour le trastuzumab emtansine dans la même indication.

Source : Roche








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents