Edition du 20-01-2021

Cardio3 BioSciences fait son entrée dans le domaine de l’immuno-oncologie

Publié le mardi 6 janvier 2015

La société belge Cardio3 BioSciences (C3BS) a annoncé aujourd’hui l’acquisition d’OnCyte, la division oncologie de Celdara Medical, société américaine de biotechnologie. Le portefeuille d’OnCyte contient trois produits de thérapie cellulaire CAR T-Cell autologue ainsi qu’une plateforme allogénique, ciblant le traitement d’un large éventail de cancers.

« Cette acquisition marque l’entrée de Cardio3 BioSciences dans le domaine très prometteur de l’immuno-oncologie et positionne la société à l’avant-garde des thérapies cellulaires CAR (Chimeric Antigen Receptor ou Récepteur Antigénique Chimérique). Enfin, cette opération représente une étape importante pour la Société dans la réalisation de son objectif stratégique : devenir un leader mondial en thérapie cellulaire. », indique Cardio3 BioSciences dans un communiqué.

Cardio3 BioSciences acquiert Oncyte pour un paiement initial de 10 millions USD, dont  4 millions USD seront payés en actions C3BS. Si le développement du produit le plus avancé,  CM-CS1, s’avère fructueux, Celdara pourra recevoir jusqu’à 50 millions USD en fonction des échéances en matière de développement clinique et réglementaire, jusqu’à l’autorisation de mise sur le marché. Sur les autres produits en développement, Celdara pourra recevoir des paiements additionnels en fonction de la réalisation d’étapes cliniques et réglementaires. Ces montants s’élèveront jusqu’à 21 millions USD par produit. En outre, Celdara recevra jusqu’à 80 millions USD dès lors que les ventes franchiront le seuil du milliard de dollars, ainsi que des royalties comprises entre 5 et 8% sur les ventes.

La technologie relative au Récepteur Antigénique Chimérique développée par OnCyte utilise des récepteurs de cellules tueuses naturelles humaines (Natural Killer cell, NK Cell) qui, contrairement à la technologie CAR traditionnelle, ont le potentiel de cibler un grand nombre de cancers liquides et solides grâce à un récepteur humain naturel qui cible les ligands présents dans la plupart des tumeurs. La recherche qui sous-tend cette technologie a été réalisée par le Professeur Charles Sentman du Dartmouth College et a été publiée dans plusieurs revues scientifiques de premier plan telles que Cancer Research, Journal of Immunology et Blood.

La thérapie cellulaire autologue CAR T-Cell la plus avancée d’OnCyte, le CM-CS1, utilise un récepteur spécifique de cellules tueuses naturelles humaines, NKG2D, qui cible des antigènes tumoraux exprimés dans la plupart des cancers liquides et solides. Le CM-CS1 a obtenu l’accord de l’agence américaine du médicament (Food and Drug Administration, FDA) pour l’initiation aux Etats-Unis de l’étude clinique de Phase I sur les cancers hématologiques. Cardio3 BioSciences a l’intention de commencer à recruter les patients au cours du premier trimestre 2015. Ensuite, les données intérimaires de cet essai clinique seront communiquées tout au long du recrutement et il est prévu que la Phase I du CM-CS1 soit achevée au deuxième trimestre 2016. Outre le CM-CS1, OnCyte possède deux programmes CAR T-Cell actuellement en développement préclinique, qui ciblent d’autres ligands de cellules tumorales, ainsi qu’une plateforme T-Cell allogénique qui permet de faire de toute thérapie CAR T-Cell un produit « prêt à l’emploi ».

« (…) Fort des bases solides que représente notre produit-phare en régénération cardiaque, C-Cure®, cette acquisition nous positionne dans un deuxième domaine thérapeutique caractérisé par d’importants besoins médicaux insatisfaits. Elle nous permet également d’exploiter nos capacités de pointe en matière de thérapie cellulaire afin de stimuler le développement de cette technologie d’immuno-oncologie qui a le potentiel de changer les règles du jeu. Nous avons hâte de débuter l’essai clinique de Phase I du  CM-CS1 et de faire progresser les autres produits OnCyte afin de créer de la valeur pour les patients, la communauté médicale et les autres interlocuteurs clés de Cardio3 BioSciences », a notamment commenté le Dr. Christian Homsy, Directeur Général de Cardio3 BioSciences.

Source :  Cardio3 BioSciences








MyPharma Editions

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents