Edition du 04-07-2022

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Celgene progresse dans le développement de l’ABRAXANE® dans les cancers difficiles à traiter

Publié le jeudi 7 juin 2012

Celgene a annoncé aujourd’hui une série de jalons historiques liés au développement de l’ABRAXANE (particules de paclitaxel liées aux protéines en suspension injectable) (liées à l’albumine) dans le traitement du cancer pancréatique métastatique, du cancer du poumon à grandes cellules, du cancer du sein métastatique et du mélanome métastatique.

L’entreprise a achevé le recrutement pour la plus vaste étude clinique de phase III du cancer du pancréas métastatique à ce jour (numéro de référence NCI de l’essai clinique : NCT00844649). Dans cette étude mondiale, 861 patients ont été sélectionnés au hasard pour recevoir soit du nab-paclitaxel plus du gemcitabine, soit du gemcitabine seul. Les résultats de cette étude, dotée d’un critère principal de survie générale, sont attendus au second semestre de 2012. La conception de cette étude est basée sur les résultats prometteurs d’une étude de phase I/II, réalisée sur 67 patients et publiée en décembre 2011 dans leJournal of Clinical Oncology (Von Hoff et al, 2011 JCO).

Dans le cancer du poumon avancé à grandes cellules, des soumissions statutaires supplémentaires ont été déposées au Japon, en Australie et en Nouvelle-Zélande ; elles étaient basées sur l’étude randomisée de phase III positive, publiée en ligne dans le Journal of Clinical Oncology (Socinski et al, 2012 JCO (epub)). Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) a fixé la date butoir aux termes de la PDUFA au 12 octobre 2012.

Lors de la réunion annuelle 2012 de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), les résultats de l’étude 40502 portant sur le groupe B – Cancer et Leucémie (CALGB) – ont été présentés, évaluant le bevacizumab associé au nab-paclitaxel administrés à raison de 150mg/m² par semaine, ce qui est considérablement plus élevé que l’intensité de la dose approuvée*(Extrait n°CRA1002). L’étude a indiqué que l’administration du bevacizumab en plus du nab-paclitaxel n’aboutissait pas à de meilleurs résultats que celle du bevacizumab en plus du paclitaxel et qu’elle était associée à une hausse de la toxicité et des interruptions plus précoces du traitement chez les patients bénéficiant d’un traitement de première intention dans le cadre du traitement du cancer du sein métastatique (MBC).

« Les données présentées lors de la réunion annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) n’ont aucun impact sur l’ensemble des données relatives au cancer du sein pour la monothérapie à base de nab-paclitaxel qui a démontré une efficacité considérablement supérieure et un profil de sécurité acceptable par rapport au paclitaxel dans le cadre d’une étude clinique randomisée de Phase III** qui constituait la base des approbations du nab-paclitaxel pour le traitement du MBC dans plus de 40 pays », souligne la société dans son communiqué.

Celgene utilisera les données relatives à l’efficacité et à la sécurité fournies par l’étude CALGB 40502 pour élaborer la prochaine étape du développement du nab-paclitaxel dans toutes les étapes du cancer du sein. L’entreprise continue d’explorer une méthode d’utilisation des caractéristiques moléculaires des tumeurs pour optimiser le traitement des patients.

Celgene inidque également qu’elle envisage de soutenir des études qui recruteront plus de 4 000 patients dans un environnement de traitement néo-adjuvant potentiellement curatif. Elle collaborera avec des investigateurs de l’étude en vue d’incorporer les récentes directives pour l’industrie émanant de la U.S. Food and Drug Administration sur la réponse pathologique complète (pCR) en tant que critère principal du traitement néo-adjuvant (préopératoire) du cancer du sein pour soutenir l’accélération de l’approbation. Ce processus vise à incorporer des thérapies dans le traitement standard du cancer du sein au stade précoce le plus rapidement possible afin d’apporter le plus grand bénéfice à la majorité des patients.

Suite aux récents changements dans le paysage du traitement du mélanome métastatique, Celgene incorpore des analyses corrélatives dans son étude randomisée de phase III en cours, qui porte sur l’agent unique nab-paclitaxel (150 mg/m2 en dose hebdomadaire) par rapport au dacarbazine, incluant l’état mutationnel de BRaF (numéro de référence NCI de l’essai clinique NCT00864253). Le recrutement pour cette étude a été achevé au second trimestre 2011.

*La dose hebdomadaire de 150 mg/m2 est ciblée pour présenter une intensité de dose hebdomadaire de 30 % supérieure à la dose approuvée de 260 mg/m2 toutes les 3 semaines.

**J Clin Oncol. 2005 ; 23(31): 7794-7803

Source : Celgene








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents