Edition du 08-04-2020

Cellectis : une étude sur les CAR T allogéniques publiée dans la revue Nature Reviews Drug Discovery

Publié le mardi 7 janvier 2020

Cellectis : une étude sur les CAR T allogéniques publiée dans la revue Nature Reviews Drug DiscoveryCellectis, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), a annoncé la publication d’une étude dans Nature Reviews Drug Discovery réalisée par les Pr Stéphane Depil, Dr Philippe Duchateau, Pr Stephan Grupp, Pr Ghulam Mufti et Dr Laurent Poirot. Cette étude examine les possibilités et les défis que présentent les traitements universels par cellules CAR T allogéniques.

Une des approches les plus prometteuses pour le traitement du cancer est la thérapie par des cellules T porteuses d’un récepteur antigénique chimérique (CAR), dans laquelle une partie des défenses immunologiques du corps, les cellules T, sont redirigées contre les cellules cancéreuses après avoir été génétiquement modifiées pour exprimer des CAR. Depuis leur développement initial au début des années 90, plusieurs générations de cellules CAR T ont vu le jour. L’utilisation de cellules CAR T autologues (fabriquées à partir des cellules T du patient) s’est avérée efficace pour lutter contre certains types de cancers hématologiques, tels que les tumeurs malignes à cellules B. Cependant, les thérapies fondées sur des cellules CAR T autologues ne sont pas adaptées à tous les patients et nécessitent souvent un processus de production long et onéreux, car chaque thérapie doit être élaborée individuellement pour chaque patient.

Cellectis fut la première société à développer et à tester une approche allogénique du traitement par cellules CAR T, dans laquelle les cellules T sont issues de donneurs sains. Cela donne lieu à des produits candidats prêts à l’emploi, qui peuvent être administrés à de nombreux patients plutôt qu’à une seule personne.

« Nous avons réalisé très tôt que des techniques élaborées d’édition du génome étaient nécessaires pour appliquer l’approche allogénique aux cellules CAR T, » a déclaré Laurent Poirot, Vice-président de la Division d’immunologie de Cellectis. « Malgré la complexité de cette approche, nous avons décidé de suivre cette voie car nous sommes convaincus qu’elle peut avoir un impact majeur pour un maximum de personnes atteintes de cancers graves. Cette étude exhaustive souligne l’évolution fulgurante de cette technologie en très peu de temps. Elle nous offre également des domaines passionnants à explorer dans notre volonté d’améliorer nos produits candidats. »

Un des principaux défis de l’approche allogénique consiste à réduire le risque de réaction du greffon contre l’hôte (GvHD) — une complication médicale qui peut intervenir chez des patients ayant reçu des tissus ou des cellules d’une autre personne. L’étude examine les différents aspects de ce défi et aide à peser les avantages et les inconvénients associés aux différentes méthodes utilisées pour créer des cellules CAR T allogéniques. Elle met également en avant certains travaux d’édition du génome effectués par Cellectis dans ce domaine, parallèlement aux approches complémentaires adoptées par d’autres acteurs du secteur, telles que l’utilisation d’autres cellules que les cellules T conventionnelles, également appelées cellules T alpha beta.

« Notre système immunitaire, y compris nos cellules T, est incroyablement sophistiqué. Nous savons que les lymphocytes T peuvent désormais être reprogrammés pour lutter avec succès contre le cancer. Des approches étonnantes de l’édition du génome conduisent à des produits allogéniques plus sûrs et plus efficaces. Il est passionnant de voir ces approches appliquées aux produits de cellules T prêts à l’emploi, » a déclaré le Dr. Stephan Grupp, Chef de la section de thérapie cellulaire et de transplantation à l’Hôpital pour enfants de Philadelphie, Professeur de pédiatrie à la Perelman School of Medicine et membre du conseil scientifique de Cellectis. « Je suis impatient de voir de nouvelles données cliniques ainsi que des approches encore plus innovantes, car l’expertise de Cellectis en matière d’édition du génome continue de transformer les CAR T. »

Off-the-shelf’ allogeneic CAR T cells: new development and current challenges
Stéphane Depil1*, Philippe Duchateau2, Stephan Grupp3, Ghulam Mufti4, Laurent Poirot2

__________________________

1 Précédemment chez Cellectis, maintenant au Centre Léon Bérard and Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon, 28 rue Laennec, 69008 Lyon, France
2 Cellectis, 8 rue de la Croix Jarry, 75013, Paris, France
3 Children’s Hospital of Philadelphia and Perelman School of Medicine, University of Pennsylvania, 3401 Civic Center Blvd Philadelphia, PA 10104, USA
4 King’s College London and King’s College Hospital, Denmark Hill, London, SE5 9RS, United Kingdom

Source :  Cellectis








MyPharma Editions

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents