Edition du 22-10-2020

Cellnovo : lancement d’une étude clinique utilisant l’intelligence artificielle pour gérer le diabète de type 1

Publié le jeudi 14 décembre 2017

Cellnovo : lancement d’une étude clinique utilisant l’intelligence artificielle pour gérer le diabète de type 1Cellnovo, société de technologie médicale qui distribue la première micro-pompe connectée pour mieux gérer son diabète, a annoncé le franchissement d’une étape importante dans le Projet PEPPER financé par l’UE, avec le lancement d’une première étude clinique pour évaluer une solution personnalisée d’aide à la décision, qui recourt à l’intelligence artificielle pour gérer le diabète de type 1.

Ce projet est le premier à utiliser le Système Cellnovo intégrant Bluetooth® et AndroidTM, qui a récemment obtenu le marquage CE, en tant que plateforme reliant plusieurs appareils connectés.

Le but du Projet PEPPER (Patient Empowerment through Predictive PERsonalised decision support) est de développer des outils innovants pour aider les personnes atteintes de diabète à déterminer la dose correcte d’insuline qu’elles doivent s’administrer. Ce calcul complexe est basé sur leur glycémie, la quantité de glucides consommée, ainsi que sur de multiples facteurs, tels que, entre autres, l’activité physique, le niveau de stress, et d’éventuelles maladies.

Le Projet PEPPER veut dépasser les outils actuels en proposant une solution personnalisée d’aide à la décision pour déterminer les doses d’insuline nécessaires. Ce nouvel outil est basé sur deux algorithmes analysant un grand nombre de données recueillies en temps réel par des dispositifs portables, tels que des traqueurs d’activité et des appareils de mesure en continu de la glycémie. Le premier algorithme fait appel à l’intelligence artificielle pour calculer la dose d’insuline adaptée à chaque patient, tandis que le deuxième algorithme améliore la sécurité du patient en effectuant une prévision de sa glycémie pour l’alerter en cas de risque d’hyper- ou d’hypoglycémie, et suspend automatiquement la diffusion d’insuline via la pompe, si nécessaire.

Cette étude clinique de 4 mois sera réalisée chez 15 patients dans des centres à Londres (GB) et Girona (Espagne). Le Système Cellnovo de nouvelle génération, première micro-pompe à insuline intégrant Bluetooth® et AndroidTM et ayant récemment reçu le marquage CE, servira de plateforme au cœur du Projet PEPPER. Le Système recueillera les données de plusieurs dispositifs connectés et les transmettra en temps réel à des serveurs sécurisés pour alimenter l’outil d’aide à la décision. Ce dernier analysera alors les données personnelles du patient et affichera sur la tablette du Système la dose d’insuline spécifiquement recommandée.

Le Projet PEPPER, dirigé par l’Université Oxford Brookes, regroupe six institutions partenaires situées dans trois États membres de l’UE : l’Université Oxford Brookes, Imperial College London, l’Université de Girona, Romsoft SRL, Cellnovo Group SA, et l’Institut d’Investigacioì BiomeÌdica de Girona (Hospital of Girona Dr. Josep Trueta and CIBERobn Pathophysiology of Obesity and Nutrition). Cellnovo est la seule société de technologie médicale participant au projet.

Sophie Baratte, Directrice Générale de Cellnovo commente : « Le Projet PEPPER peut potentiellement transformer la vie des patients en révolutionnant la gestion du diabète. Notre Système Cellnovo avec AndroidTM offre une plateforme facile à utiliser pour intégrer les données des divers dispositifs connectés qui alimentent la solution personnalisée d’aide à la décision. Le traitement personnalisé est un premier pas vers une meilleure gestion par les patients eux-mêmes de maladies chroniques telles que le diabète. C’est le type de projets qui permettra à nos systèmes de santé d’adopter une approche centrée sur les résultats et la valeur clinique apportée à chaque patient. Nous sommes fiers de faire partie de ce projet de recherche. »

Clare Martin, de l’Université Oxford Brookes commente : « Un grand nombre de patients souffrant de diabète et traités par insulinothérapie doivent recourir à leur seule mémoire pour effectuer plusieurs fois par jour des calculs complexes afin d’estimer la dose d’insuline dont ils ont besoin. Cet exercice compliqué peut s’avérer pénible et nuire à une prise en charge optimale de leur maladie, avec un risque accru de problèmes, voire de complications graves. Nous sommes heureux d’associer la technologie portable de pointe offerte par le Système Cellnovo à l’intelligence artificielle, afin de soulager les patients des problèmes quotidiens inhérents à la gestion du diabète type 1. Nous créons actuellement un outil capable de faire des prévisions fondées sur des données fournies en temps réel par des dispositifs portables et discrets, afin que les personnes puissent gérer leur maladie plus facilement. Cette application a le potentiel d’améliorer la santé des patients et de profiter aussi à l’ensemble de la société en réduisant les coûts de santé. »

Ce projet a bénéficié d’un financement du programme cadre de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne aux termes de l’accord de subvention N° 689810.

Source : Cellnovo








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents