Edition du 03-07-2022

CiToxLAB et KaLy-Cell s’associent pour offrir des tests d’hépatotoxicité et de métabolisme in vitro et ex vivo

Publié le vendredi 16 juin 2017

CiToxLAB et KaLy-Cell s’associent pour offrir des tests d’hépatotoxicité et de métabolisme in vitro et ex vivoCiToxLAB vient d’annoncer son partenariat avec la société KaLy-Cell. Ce partenariat doit lui permettre de répondre à la demande croissante de clients issus des industries pharmaceutiques, biotech et chimiques, en matière de tests prédictifs pour l’évaluation de la toxicité hépatique et l’étude du métabolisme lors du développement de leurs produits.

La société KaLy-Cell a été créée en 2003 par le Professeur Lysiane Richert et propose des études in vitro et ex vivo pour l’évaluation de l’hépatotoxicité et la détection des interactions médicamenteuses potentielles. Il s’agit d’un savoir-faire unique matérialisé par de nombreuses publications scientifiques et déjà reconnu par plusieurs firmes pharmaceutiques internationales. Partenaire de plusieurs projets européens (EuroTransBio, IMI) qui associent des hôpitaux, de grands groupes pharmaceutiques et des laboratoires universitaires de renom, KaLy-Cell participe également à la validation de tests réglementaires en partenariat avec le laboratoire européen référent pour le développement de méthodes alternatives à l’expérimentation animale (European Union Reference Laboratory for alternatives to animal testing : EURL-ECVAM).

Avec ce partenariat, les tests in vitro et ex vivo permettront d’évaluer l’hépatotoxicité ainsi que les effets toxiques liés aux perturbations du métabolisme hépatique à des stades de développement précoces et au cours des phases de développement précliniques et cliniques. L’utilisation de modèles hépatocytes multi-espèces en culture permettra en outre : -d’évaluer la clairance hépatique in vitro (stabilité métabolique), – d’identifier la structure des métabolites formés (Qtrap Orbitrap – Q exactiveTM), – d’identifier les interactions médicamenteuses potentielles (cytochrome P450 et transporteurs), – de déterminer les perturbations endocriniennes potentielles (i.e. hormones thyroïdiennes, stéroïdiennes), -d’investiguer des mécanismes par transcriptomique (AffymetrixTM  technology ou RT-PCR).

« Nous avons identifié KaLy-Cell comme un partenaire stratégique à l’heure où l’hépatotoxicité constitue encore une cause fréquente d’arrêt du développement d’un candidat médicament et une raison importante pour ne pas en autoriser la mise sur le marché ou d’en restreindre l’usage. La prédiction de la toxicité potentielle au cours du développement est donc un enjeu majeur pour nos clients. De plus, la connaissance précoce du métabolisme grâce à des modèles cellulaires d’hépatocytes animaux et humains en culture constitue un acquis important et contribue à des choix rationnels, notamment de l’espèce non-rongeur lors du développement préclinique des produits. » a déclaré Le Dr. Jean-François Le Bigot, PDG du Groupe CiToxLAB.

Le Pr. Lysiane Richert, Directeur Scientifique de KaLy-Cell a ajouté : « Nous sommes particulièrement fiers et enthousiastes de ce partenariat avec le Groupe CiToxLAB. CiToxLAB présente l’intérêt d’offrir des capacités d’études dans de très nombreux modèles précliniques et des plateformes d’excellence en bioanalyse et la détermination de métabolites d’une part, et de proposer une approche transcriptomique d’autre part. Ce partenariat permettra d’offrir aux clients l’ensemble des tests d’hépatotoxicité et de métabolisme in vitro et ex vivo d’une manière complète et intégrée. Les corrélations in vitro/in vivo permettront l’extrapolation au risque toxicologique chez l’Homme à partir des données in vitro sur hépatocytes humains. Le large panel d’hépatocytes humains de KaLy-Cell permettra en outre d’intégrer la notion de polymorphisme génétique dans l’évaluation du risque toxicologique d’un composé. »

Source : CiToxLAB

 








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents