Edition du 09-12-2022

Consommation et prix des médicaments : les pistes du Commissariat général à la stratégie et à la prospective

Publié le mercredi 5 mars 2014

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) vient de publier des pistes pour favoriser une utilisation optimale des médicaments. Il réaffirme notamment la nécessité de se baser sur leur valeur économique pour en déterminer leurs prix.

Aujourd’hui, la France se caractérise par une consommation importante, avec en 2012, 48 boîtes de médicaments par habitant et une dépense moyenne de 525 euros. En termes de volumes, la France demeure ainsi l’un des premiers consommateurs de médicaments de l’Union européenne.

Or, si le recours aux médicaments a permis, depuis les années 1950, et permet encore d’améliorer le niveau de santé global et l’espérance de vie des Français, ce haut niveau de consommation traduit également des usages parfois non pertinents qui ont des impacts néfastes sur la santé des populations, la biodiversité et sur les finances publiques. Ces usages parfois mal adaptés aux besoins sont repérables à chaque étape : prescription, dispensation, consommation finale, renvoyant aux comportements de différents acteurs (industries pharmaceutiques, professionnels de santé, usagers), mais aussi à des logiques relevant de l’organisation du système de santé français.

De la production à la distribution et de la prescription à la consommation des médicaments, c’est ainsi le comportement de l’ensemble des acteurs qui doit être reconsidéré afin de promouvoir un usage raisonné et pertinent des médicaments.

Au-delà de la question des volumes consommés, celle du prix des médicaments est également importante. Le niveau de prix recouvre de nombreux enjeux stratégiques, difficiles à concilier, à la fois pour les industriels, pour les professionnels de santé, pour les pouvoirs publics et les usagers. En France, les mécanismes de régulation de prix sont ainsi particulièrement complexes, avec une tradition d’administration des prix encore prégnante dans le secteur ambulatoire. Cependant des formes de convergence apparaissent avec d’autres pays européens qui s’appuient sur des formes de régulation plus indirecte des prix. En particulier, le recours plus formalisé à la valeur économique du médicament pour réguler son prix est une des tendances récentes communes.

Ces notes d’analyse proposent un double point de vue sur les médicaments, d’une part à partir d’une réflexion sur leurs usages et leur adaptation souhaitable (volet 1) et d’autre part, à partir de la question de la régulation de leurs prix, dans le secteur ambulatoire en France (volet 2).

La note d’analyse est disponible sur le site du Commissariat général à la stratégie et à la prospective à la rubrique publication :

Les médicaments (volet 1) et leurs usages : comment favoriser une consommation adaptée ?

Les médicaments (volet 2) et leurs prix : comment les prix sont-ils déterminés ?

Source : strategie.gouv.fr








MyPharma Editions

Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

Publié le 9 décembre 2022
Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

La filière de bioproduction française, regroupée au sein du Campus Biotech Digital, consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Sanofi et Servier, noue un partenariat avec Oteci (Organisation de la Transmission d’Expériences et de Compétences Intergénérationnelle), association d’experts seniors bénévoles. Ces derniers sont ainsi mobilisés afin de construire les modules de formation 100% digitaux de la plateforme immerscio.bio répondant aux critères de qualité et de conformité requis par l’industrie des biotechnologies.

PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l’ESMO-IO 2022

Publié le 9 décembre 2022
PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l'ESMO-IO 2022

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé les premiers résultats immunologiques de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, son candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents