Edition du 13-04-2021

COVID-19 : Sanofi et Luminostics vont développer une solution d’autotest de dépistage sur smartphone

Publié le vendredi 17 avril 2020

COVID-19 : Sanofi et Luminostics vont développer une solution d’autotest de dépistage sur smartphoneSanofi et la startup californienne Luminostics ont signé un accord en vue d’évaluer la possibilité de collaborer au développement d’une solution unique d’autotest de dépistage du COVID-19, faisant appel à la technologie innovante de Luminostics et s’inscrivant dans le cadre des efforts que Sanofi engage sur plusieurs fronts pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

La contribution de Luminostics à ce projet de développement porterait sur sa technologie exclusive, qui permettra aux consommateurs de réaliser eux-mêmes le test de dépistage du COVID-19, tandis que Sanofi apporterait son savoir-faire en matière de recherche clinique avec, pour objectif, de fournir une solution basée sur smartphone ne nécessitant pas l’intervention d’un professionnel de santé ou d’un laboratoire d’analyses biologiques.

« Ce projet de collaboration pourrait représenter une étape importante dans la lutte que nous avons engagée contre le COVID-19. Nous pensons que ce test pourra permettre à chacun de savoir en l’espace de quelques minutes s’il est ou non infecté », explique Alan Main, Vice-Président Exécutif, Santé Grand Public de Sanofi. « Ce nouveau projet fait suite à l’annonce cette semaine de notre partenariat inédit avec GSK pour le développement d’un vaccin et témoigne de notre volonté de continuer de rechercher d’autres moyens de contribuer à résoudre cette situation de pandémie, en confiant notamment à notre division Santé Grand Public le soin de piloter ce projet de développement d’une solution d’autotest. »

L’objectif de ce projet de collaboration est de développer un test grand public pouvant détecter le virus du COVID-19 avec une sensibilité et une spécificité élevées à partir d’échantillons respiratoires. La durée totale du test, entre le prélèvement et les résultats, ne devrait pas dépasser 30 minutes. Il repose sur la technologie unique de Luminostics qui utilise l’optique du smartphone – contrôlée par une application iOS/Android et couplée à un adaptateur peu coûteux – en association avec un dispositif intelligent de détection de signal chimioluminescent.

La plateforme de diagnostic se compose :

. d’une application expliquant comment utiliser le test, saisir et traiter les données pour l’affichage des résultats du test et, en fonction de ces résultats, connecter les utilisateurs avec un service de télémédecine ;

. d’un adaptateur réutilisable compatible avec plusieurs modèles de smartphone ;
de consommables pour le prélèvement de l’échantillon, la préparation et l’analyse.

L’actuelle crise du COVID-19 a mis en lumière l’importance stratégique d’un dépistage massif, rapide et fiable pour parvenir à endiguer la pandémie. Bien que des tests aient déjà été mis à disposition relativement rapidement – bien qu’en quantités insuffisantes – aucune solution d’autotest en accès libre n’est actuellement disponible sur le marché. Un autotest de dépistage rapide pourrait présenter plusieurs avantages :

. facilité d’accès pour les patients grâce à une mise à disposition dans des milliers de points de vente, y compris sur Internet;

. aucun contact humain nécessaire pour faire le test, ce qui réduit le risque d’infection pour les patients, les professionnels de santé et le personnel des laboratoires d’analyses ;

. disponibilité immédiate des résultats permettant une prise rapide de décision avec, pour les consommateurs, des bénéfices en termes de santé publique et de dépenses de santé.

Acteur de premier plan de la lutte contre l’épidémie de COVID-19, Sanofi est déjà engagé dans la conduite de plusieurs essais cliniques évaluant certains de ses médicaments  (Kevzara® et Plaquenil®) chez des patients présentant une infection COVID-19, ainsi que dans deux programmes de développement d’un vaccin.

Les deux entreprises envisagent de démarrer leurs activités de développement dans les prochaines semaines et prendront appui sur la technologie de Luminostics et ses prototypes. Parallèlement, elles prévoient la conclusion d’un accord de collaboration définitif et l’élaboration d’un plan visant à augmenter les  capacités de fabrication nécessaires. Si les activités de développement peuvent être menées à terme avec succès, l’objectif est de mettre sur le marché une solution d’autotest en accès libre d’ici à la fin de 2020, sous réserve de l’obtention des autorisations réglementaires applicables.

Source : Sanofi / Luminostics








MyPharma Editions

AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Publié le 12 avril 2021
AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Fondée en 2018 pour inventer les traitements topiques de douleurs complexes, AlgoTherapeutix développe ATX01 dans les Neuropathies Périphériques Induites par la Chimiothérapie. Après la récente levée de fonds de Série A, et au moment où ATX01 entre en phase clinique de développement, AlgoTherapeutix renforce son Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux éminents spécialistes du secteur.

Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Publié le 12 avril 2021
Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé la nomination du Dr Amina Zinaï en tant que directrice du développement clinique. Le Dr Nasser Azli conserve son poste de directeur médical.

Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l’ARNm

Publié le 12 avril 2021
Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l'ARNm

Sanofi vient d’annoncer l’acquisition de Tidal Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement préclinique d’agents thérapeutiques qui font appel à une technologie ARNm unique de reprogrammation in vivo des cellules immunitaires. Cette nouvelle plateforme technologique va accroître les capacités de recherche de Sanofi dans les domaines de l’immuno-oncologie et des maladies inflammatoires, et présente un fort potentiel d’application à d’autres maladies.

Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Publié le 12 avril 2021
Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Calixar, société de biotechnologie spécialisée depuis plus de 10 ans dans l’isolement de protéines membranaires natives et fonctionnelles, a annoncé investir un million d’euros dans la création d’un pipeline de cibles et d’antigènes à fort potentiel thérapeutique. Cet investissement stratégique, soutenu par Bpifrance, permettra à la société de devenir le partenaire incontournable et exclusif en cibles thérapeutiques natives et fonctionnelles (RCPGs, canaux ioniques, transporteurs, récepteurs, antigènes viraux, …) pour les industries pharmaceutiques et biotechnologiques.

Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Publié le 9 avril 2021
Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Sanofi a annoncé que les données intermédiaires d’un premier essai chez l’homme évaluant l’innocuité, l’activité thérapeutique et la dose maximale tolérable de THOR-707 (SAR444245), une interleukine-2 (IL-2) non-alpha hautement différenciée expérimentale, en monothérapie et en association avec un anti-PD-1, seront présentés dans le cadre d’une séance de posters de dernière minute au Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui comprendra des données supplémentaires mises à jour.

Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Publié le 9 avril 2021
Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Le groupe de sciences et technologies allemand Merck dispose de 11 sites d’activités en France, dont 7 de production. Son site de Molsheim en Alsace est le plus important en termes d’effectif et de chiffre d’affaires (le groupe a d’ailleurs annoncé en mars un nouvel investissement dédié de 25 millions d’euros). Il appartient à la branche Life Science, division dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de produits et services pour l’industrie des sciences de la vie. Pour sensibiliser à ses métiers et valoriser son expertise, Merck France lance la campagne Microbiotiful.

Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Publié le 8 avril 2021
Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Teva Pharmaceuticals Europe a annoncé avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour Seffalair Spiromax et son homologue BroPair Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone, en doses de 12,75/100 et 12,75/202 microgrammes) comme traitement d’entretien de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Les premiers lancements sont prévus au Portugal, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents