Edition du 20-10-2020

DBV Technologies : résultats de phase I sur un nouveau vaccin épicutané de rappel contre la coqueluche

Publié le vendredi 31 mars 2017

DBV Technologies : résultats de phase I sur un nouveau vaccin épicutané de rappel contre la coquelucheDBV Technologies, les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) et BioNet-Asia ont annoncé aujourd’hui les résultats d’une étude de phase I évaluant la capacité de Viaskin rPT à augmenter l’immunité contre la coqueluche en délivrant par voie épicutanée deux doses de la toxine pertussique recombinante de BioNet.

L’étude a évalué l’innocuité et l’immunogénicité de Viaskin rPT 25 mcg (n=25) et 50 mcg (n=25) chez 60 adultes en bonne santé, randomisés selon une répartition 5:1 pour chaque cohorte de doses par rapport à un placebo (n=10). Le critère principal de l’étude était l’incidence d’événements indésirables (EI) susceptibles de survenir en cours de traitement suite à l’application de Viaskin rPT ; les critères secondaires étaient d’évaluer les réponses humorales par rapport à un placebo. Après une analyse des données, certaines limitations dans le protocole et le design de l’étude ont été relevées. DBV, HUG et BioNet continuent d’examiner les données et évaluent certaines pistes de développement, notamment d’optimisation de Viaskin rPT.

De légères réactions ont été observées sur la zone d’application dans toutes les cohortes, mais aucun événement indésirable grave (EIG) attribué au médicament à l’étude n’a été signalé. Après la seconde application du Viaskin rPT 25 mcg et 50 mcg, la formation d’anticorps spécifiques à la toxine pertussique (PT) mesurée par épreuves d’immunoabsorption enzymatique (ELISA) ne s’est pas révélée être statistiquement significative. Cependant, les échantillons de sérum ont démontré une large distribution d’anticorps IgG anti-PT. Dans les cohortes placebo, Viaskin rPT 25 mcg et 50 mcg, respectivement 30% (n=3), 36% (n=9) et 40% (n=10) des sujets étaient séropositifs à l’inclusion (définis comme ayant des anticorps IgG anti-PT de 5 UL/mL ou plus) et n’ont donc pas pu être pris en compte à la fin de l’étude pour évaluer la séroconversion. Dans la population évaluable, c’est-à-dire séronégative au départ de l’étude, deux sujets recevant Viaskin rPT 50 mcg (13,3 %), un sujet recevant Viaskin rPT 25 mcg (6,3 %) et aucun des sujets recevant le placebo (0,0 %) n’étaient séropositifs après la seconde application de Viaskin rPT. DBV, HUG et BioNet continuent d’évaluer les résultats observés en matière d’immunogénicité dans ce petit sous-ensemble de sujets afin de mieux comprendre ce que cela signifie pour l’ensemble de la population et pour le potentiel futur développement de Viaskin rPT.

« Nous avons obtenu des données précliniques prometteuses qui indiquent une immunogénicité importante avec Viaskin rPT. Nous pouvons maintenant tirer des leçons de cette première tentative d’essai clinique et apporter les améliorations nécessaires pour potentiellement effectuer à l’avenir d’autres études et augmenter l’immunogénicité de Viaskin rPT », explique la Professeure Claire-Anne Siegrist, Directrice du Centre de Vaccinologie des HUG. « Cette application de la nouvelle plateforme technologique Viaskin en immunisation nous permet d’explorer des aires potentielles de développement pour les patients dont les besoins ne sont pas entièrement comblés par les vaccins actuellement homologués. »

Cette étude de preuve de concept de phase I était conduite sous la supervision de la Professeure Claire-Anne Siegrist du Centre de Recherche Clinique des HUG. DBV en était le promoteur.

Source : DBV Technologies








MyPharma Editions

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 19 octobre 2020
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à la demande d’extension des indications de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation, dans l’Union européenne, pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans candidat à un traitement systémique.

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Publié le 19 octobre 2020
Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Unicancer et Pfizer ont annoncé la signature d’un partenariat d’une durée de trois ans visant à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Cancer du sein métastatique ».

Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 16 octobre 2020
Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir reçu le statut “PRIority Medicines” (PRIME) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour son candidat vaccin de Phase 3 à injection unique contre le chikungunya. Ce nouveau statut obtenu auprès de l’EMA vient compléter le statut « Fast Track » obtenu auprès de l’agence de santé américaine Food and Drug Administration (FDA) en décembre 2018.

Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Publié le 15 octobre 2020
Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Sanofi Pasteur, l’Entité commerciale globale Vaccins de Sanofi, et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), ont annoncé jeudi les résultats précliniques du MRT5500, un candidat-vaccin à ARNm contre le SARS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19.

Noxxon : recrutement finalisé pour la cohorte de 2ème dose de l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 associé à la radiothérapie

Publié le 15 octobre 2020
Noxxon : recrutement finalisé pour la cohorte de 2ème dose de l'étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 associé à la radiothérapie

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des trois patients de la cohorte de deuxième dose dans l’essai clinique évaluant son inhibiteur de CXCL12, NOX-A12, pour le traitement du cancer du cerveau. Les patients ont déjà reçu le traitement initial prévu. L’étude clinique de phase 1/2 porte sur trois schémas posologiques de NOX-A12 (à 200, 400 et 600 mg/semaine), chacun combiné à une radiothérapie par faisceau externe chez des patients atteints d’un cancer du cerveau récemment diagnostiqué.

GenSight Biologics : Elsy Boglioli nommée à son Conseil d’administration

Publié le 15 octobre 2020
GenSight Biologics : Elsy Boglioli nommée à son Conseil d’administration

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée au développement et à la commercialisation de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la nomination d’Elsy Boglioli à son Conseil d’administration, en remplacement de Bpifrance Participations. Mme Boglioli rejoint le Conseil en qualité d’administrateur indépendant.

AstraZeneca annonce un partenariat avec l’INCa pour soutenir la recherche précoce et l’accès à l’innovation

Publié le 14 octobre 2020
AstraZeneca annonce un partenariat avec l’INCa pour soutenir la recherche précoce et l’accès à l’innovation

Dans le cadre de l’appel à projets lancé par l’INCa le 15 septembre dernier, à destination des 16 Centres labellisés de phase précoce CLIP2, AstraZeneca signe une convention de collaboration avec l’INCa, pour mettre à disposition de ces centres, 9 molécules de son pipeline en oncologie. Le but de cette initiative est de conduire des essais cliniques précoces académiques sur des molécules en cours de développement, dans des indications non encore explorées à ce jour.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents