Edition du 22-10-2020

Erytech : point sur l’étude de Phase 3 avec eryaspase dans le traitement de seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le jeudi 23 avril 2020

Erytech : point sur l’étude de Phase 3 avec eryaspase dans le traitement de seconde ligne du cancer du pancréasErytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a fait le point sur l’étude pivot de phase 3 dans le cancer du pancréas métastatique (TRYbeCA-1), qui évalue l’efficacité et la sécurité du produit phare d’Erytech, eryaspase, en combinaison avec la chimiothérapie comme traitement de seconde ligne.

« Nous sommes heureux de constater que l’étude TRYbeCA-1 a poursuivi sa bonne progression au cours du mois dernier malgré les difficultés liées au contexte de la pandémie COVID-19 », déclare Gil Beyen, Directeur Général d’Erytech. « La récente évaluation indépendante de sécurité, conduite pour la troisième fois, a de nouveau confirmé le profil de sécurité favorable d’eryaspase, notre produit candidat phare. Par ailleurs, la progression de l’étude s’est poursuivie comme prévu et le recrutement des patients a dépassé à ce jour les 75% du nombre total de patients prévu. Tout en assurant en priorité le maintien de la sécurité des patients, des cliniciens et des employés, nous avons déployé des mesures avec succès pour préserver l’intégrité de nos études en veillant à la continuité des traitements pour nos patients et du suivi clinique. Le recrutement des patients se poursuit maintenant à un rythme moins important qu’au cours des semaines passées et nous prévoyons désormais un retard limité de 3 à 4 mois. Par ailleurs, et sans rapport avec COVID-19, le délai moyen avant les événements de survie semble plus long que ce que nous avions initialement anticipé, et nous prévoyons à présent l’analyse intermédiaire de supériorité vers la fin de cette année et les résultats finaux pour le second semestre 2021. »

Le Comité Indépendant de Surveillance des Données (IDMC) a examiné les données de sécurité des 320 premiers patients recrutés et traités dans le cadre de l’étude TRYbeCA-1. Conformément aux deux précédents examens, aucun problème de sécurité n’a été identifié et le Comité a recommandé la poursuite de l’étude comme prévu.

À ce jour, plus de 75% des environ 500 patients prévus ont été inclus dans l’étude. Plusieurs mesures ont été mises en place afin de tenir le calendrier et préserver l’intégrité des données de l’étude.
Jusqu’à fin mars 2020, le recrutement de patients s’est poursuivi comme prévu, malgré les difficultés croissantes rencontrées par les hôpitaux pour assurer le traitement et le suivi des patients. Au cours des deux dernières semaines, Erytech a observé une réduction du rythme de recrutement de patients en raison de la crise du COVID-19 et la Société pense aujourd’hui que les recrutements de nouveaux patients seront inférieurs au plan dans les prochains mois. La Société prévoit actuellement un retard de 3 à 4 mois dans le recrutement des patients, décalant le recrutement du dernier patient au quatrième trimestre de cette année.

Étant donné que plus de 75% des patients ont été recrutés dans l’étude à ce jour, la Société estime que l’analyse intermédiaire de supériorité, qui doit être menée par un IDMC lorsque les deux tiers du nombre total de décès seront survenus, ne sera pas affectée de manière significative par le retard prévu dans le recrutement. Toutefois, sur la base d’un suivi récent des décès observés dans le cadre de l’étude à ce jour, le délai moyen avant les événements semble être plus long que prévu initialement. En conséquence, la Société prévoit maintenant de présenter l’analyse intermédiaire vers la fin de l’année 2020 et l’analyse finale au cours du second semestre 2021.

Source et visuel : Erytech








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents