Edition du 29-05-2020

Nosopharm obtient un brevet aux Etats-Unis pour l’antibiotique first-in-class NOSO-502

Publié le jeudi 23 avril 2020

Nosopharm obtient un brevet aux Etats-Unis pour l’antibiotique first-in-class NOSO-502Nosopharm vient d’annoncer l’obtention d’un brevet aux Etats-Unis pour le NOSO-502. Il s’agit du premier candidat clinique de Nosopharm dans une nouvelle classe d’antibiotiques, les Odilhorhabdines, qui cible les bactéries résistantes. Le brevet assure à Nosopharm des droits exclusifs sur le marché américain, le principal marché pharmaceutique. Il couvre également de nombreux analogues chimiques – l’espace chimique du NOSO-502 – renforçant ainsi sa protection face à ses concurrents.

Outre le brevet américain (n° 10,626,144), Nosopharm a obtenu un brevet en Russie, et un avis d’acceptation a récemment été délivré en Australie. En outre, la société a déposé des demandes de brevet au Canada, en Chine, en Europe (OEB), au Japon, à Hong Kong, au Brésil, en Corée du Sud, en Inde, en Israël et au Mexique. À l’exception du Canada et de la Corée du Sud, qui commenceront à examiner les demandes de brevets plus tard que les autres pays, des décisions sont en cours dans tous ces territoires et devraient être annoncées dans le courant de l’année.

« L’obtention d’un brevet aux Etats-Unis pour notre candidat clinique NOSO-502 est une étape majeure dans le développement de Nosopharm », déclare Philippe Villain-Guillot, co-fondateur et président du Directoire de Nosopharm. « Le marché américain est le numéro un mondial pour les produits pharmaceutiques et nous y avons désormais des droits de commercialisation exclusifs. Cette propriété intellectuelle nous permet aussi d’attirer plus de partenaires industriels potentiellement intéressés par une licence pour le programme NOSO-502 et pour les développements futurs contre les bactéries résistantes. »

La résistance croissante aux bactéries pathogènes est une menace pour l’efficacité des antibiotiques. On estime que les bactéries résistantes aux antibiotiques ont été responsables de 670 000 infections et de 33 110 décès dans l’Union Européenne et l’Espace économique européen (EEE) en 2015. D’un point de vue mondial, la résistance aux antibiotiques pourrait coûter la vie à près de dix millions de personnes chaque année d’ici 2050, ce qui pourrait représenter jusqu’à 94 000 milliards d’euros (100 000 milliards de dollars) de dépenses pour les systèmes de santé.

Nosopharm développe une nouvelle classe d’antibiotiques, les Odilhorhabdines, qui inhibent le ribosome bactérien avec un nouveau mécanisme d’action. Elle est destinée à traiter les infections nosocomiales causées par les entérobactéries, y compris les entérobactéries résistantes aux polymyxines et aux carbapénèmes (CRE). En 2017, l’OMS a publié une liste de pathogènes prioritaires pour le développement de nouveaux antibiotiques. Les bactéries Gram-négatives résistantes au carbapénèmes (Enterobacteriaceae, Pseudomonas aeruginosa, Acinetobacter baumannii) étaient en tête de cette liste, avec une priorité critique.

La molécule NOSO-502 s’est révélée efficace in vivo dans des modèles d’infection à Enterobacteriaceae et a démontré une activité antibactérienne in vitro contre des isolats cliniques multirésistants aux médicaments (KPC, NDM et OXA entre autres).

Source : Nosopharm








MyPharma Editions

Norgine fait l’acquisition du laboratoire Azanta

Publié le 28 mai 2020
Norgine fait l’acquisition du laboratoire Azanta

Norgine vient d’annoncer l’acquisition d’Azanta, une société biopharmaceutique spécialisée en gynécologie, addictologie et oncologie. Azanta devient une filiale à part entière de Norgine. Une acquisition qui permettra d’assurer un plus large accès pour les patients européens aux produits d’Azanta, à l’instar d’Angusta®.

France Biotech : création d’un nouveau groupe de travail dédié au « Market Access » des sociétés innovantes en santé

Publié le 28 mai 2020
France Biotech : création d'un nouveau groupe de travail dédié au « Market Access » des sociétés innovantes en santé

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé en France, a annoncé  la création d’un nouveau groupe de travail « Market Access » pour soutenir les entreprises Healthtech dans la mise à disposition rapide de leurs innovations auprès des patients et des professionnels de santé en France et sur les principaux marchés étrangers. Partager […]

Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Publié le 27 mai 2020
Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer un tour de financement de série A de 2,3 millions d’euros. Cette levée de fonds porte à 6,4 millions d’euros le montant total obtenu par la société depuis sa création en 2015.

4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

Publié le 27 mai 2020
4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

4P-Pharma, une société de biotechnologie spécialisée dans la sélection et le développement de molécules thérapeutiques, vient d’annoncer le recrutement de Patrice Denèfle, PhD, HDR, Pr. Adjoint, en tant que Directeur Scientifique.

Signia Therapeutics obtient un financement européen pour accélérer le développement de sa plateforme Signatura

Publié le 27 mai 2020
Signia Therapeutics obtient un financement européen pour accélérer le développement de sa plateforme Signatura

Signia Therapeutics a annoncé aujourd’hui l’obtention d’une subvention d’un montant de 2,38M€ de la Commission Européenne dans le cadre de l’appel à projets « EIC Accelerator Phase 2 » (Instrument SME), pour le développement de sa plateforme SIGNATURA® dédiée au repositionnement de médicaments.

Candidat vaccin MV-SARS-CoV-2 : un nouveau partenariat entre l’Institut Pasteur, la CEPI, Thémis et MSD

Publié le 26 mai 2020
Candidat vaccin MV-SARS-CoV-2 : un nouveau partenariat entre l’Institut Pasteur, la CEPI, Thémis et MSD

L’Institut Pasteur annonce des avancées récentes en matière de développement d’un de ses candidats vaccin, le MV-SARS-CoV-2, utilisant le vecteur rougeole, dans le cadre d’un partenariat renouvelé avec la CEPI et les entreprises Thémis et MSD.

Accure Therapeutics réalise une série A de 7,6 M€ pour son lancement

Publié le 26 mai 2020
Accure Therapeutics réalise une série A de 7,6 M€ pour son lancement

Accure Therapeutics, un nouvel acteur de la R&D pharmaceutique dans le domaine du système nerveux central (SNC), a annoncé  sa création ainsi qu’un tour de table de série A de 7,6 millions d’euros. Le tour de financement a été piloté par Alta Life Sciences et soutenu par le Centre pour le développement technologique et industriel […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents