Edition du 28-07-2021

France Biotech et MedTech in France se réjouissent d’un meilleur accès des patients aux dispositifs médicaux innovants

Publié le mercredi 10 mars 2021

Galapagos : résultats sur le critère principal des études de tolérance MANTA et MANTA-RAy en cours pour le FILGOTINIBMedTech in France et France Biotech ont salué dans un communiqué commun la récente publication du décret n°2021-204 du 23 février 2021 permettant la prise en charge précoce de certains produits ou prestations par l’Assurance Maladie. Après différents échanges de co-construction entre les acteurs privés et les pouvoirs publics, ce décret constitue un réel progrès pour les patients et pour la filière des entreprises Medtech.

Les dispositifs médicaux sont au cœur des soins prodigués au quotidien aux patients par les professionnels de santé (médecins, infirmiers…). La France est l’un des pays les plus innovants au monde et pourtant l’accès de ces innovations au marché est plus difficile que dans d’autres pays. Conscient de cet enjeu crucial, la Présidence de la République s’était engagée à les promouvoir [1]. Le Parlement avait entériné cette volonté politique dans la Loi de financement de la Sécurité sociale 2020.

« Ce décret constitue un progrès considérable pour la filière Medtech française. La France a une excellente recherche académique qui se traduit par une croissance forte des dépôts de brevets et la création de milliers d’entreprises innovantes. L’une des conditions de leur succès est l’accès au marché français. Je suis heureux que cette nouvelle disposition permette aux patients, en France, de bénéficier de l’excellence française beaucoup plus tôt. La qualité du dialogue avec les pouvoirs publics permet d’entrevoir d’excellentes perspectives pour la filière des technologies médicales. » explique Guirec Le Lous, Président de Medtech In France.

« Avec plus d’un millier d’entreprises sur le territoire qui conçoivent et développent des solutions de dispositifs médicaux innovants, l’avancée majeure que représente le mécanisme d’accès précoce prévu par ce texte va permettre aux patients de bénéficier de l’excellence de la recherche et de l’innovation française dans des délais beaucoup plus courts. A l’heure où les travaux du Conseil Stratégique des Industries de Santé débutent, c’est un signal encourageant pour renforcer l’attractivité et compétitivité des entreprises françaises » conclut Franck Mouthon, Président de France Biotech.

Le décret publié récemment propose trois évolutions notables :

. un dispositif plus large avec des critères d’éligibilité plus ouverts avec la compensation du handicap et pas seulement le risque vital ;
. un accès réellement anticipé[2] par rapport au calendrier de dépôt du dossier de droit commun auprès de la Haute Autorité de Santé (Cnedimts) ;
. un modèle économique plus simple que dans le précédent dispositif.

France Biotech et Medtech In France saluent ce dispositif. Il répond aux attentes des entreprises du secteur. Il permettra à terme aux patients de bénéficier des meilleurs dispositifs médicaux et participe à renforcer la souveraineté de la France en santé.

_____________________

[1] Ce nouveau décret (n° 2021-204 du 23 février 2021) constitue la traduction réglementaire des améliorations introduites par l’article 40 de la LFSS pour 2020 (loi n° 2019-1446 du 24 décembre 2019) au dispositif d’accès précoce issus des travaux du CSIS 2018.

[2] Réservé aux dispositifs marqués CE médical

Source : MedTech In France / France Biotech

 








MyPharma Editions

Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Publié le 28 juillet 2021
Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Ipsen renforce son portefeuille en Oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX TherapeuticsLe groupe Ipsen et et la société américaine BAKX Therapeutics Inc. ont annoncé la signature d’un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du BKX-001 dans le traitement potentiel de la leucémie, des lymphomes et des tumeurs solides.

Abionyx Pharma : avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Publié le 28 juillet 2021
Abionyx Pharma :  avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Abionyx Pharma a annoncé que le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif sur la demande de désignation de médicament orphelin de la société pour son candidat-médicament CER-001, comme traitement potentiel de la déficience en lécithine-cholestérol acyltransférase (LCAT) caractérisée cliniquement par, d’une part, une anémie hémolytique et une insuffisance rénale, menant la plupart du temps à une transplantation rénale, et d’autre part, par des opacités cornéennes.

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents