Edition du 24-09-2020

Genfit : des données précliniques montrent qu’elafibranor empêche le développement de cancers liés à la NAFLD/NASH

Publié le jeudi 28 juin 2018

Genfit : de nouvelles données précliniques montrent qu’elafibranor empêche le développement de cancers liés à la NAFLD/NASHGenfit, société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé de nouveaux résultats précliniques qui indiquent qu’elafibranor possède une activité anti-tumorale dans le contexte du carcinome hépatocellulaire (CHC) induit par la NAFLD/NASH.

Il est généralement admis que les patients atteints de NAFLD/NASH sont particulièrement à risque de développer un CHC, le cancer primitif du foie le plus courant, qui est associé à un taux de mortalité élevé. La prévalence du CHC induit par la NAFLD/NASH est en hausse à l’échelle mondiale et deviendra à terme, selon les estimations, le type de CHC le plus fréquent, surpassant ceux causés par les hépatites virales et la cirrhose alcoolique. De plus, de nombreux rapports indiquent que le CHC induit par la NASH peut se développer dès les stades pré-cirrhotiques de la maladie, ce qui souligne l’importance de traiter la NASH aux stades précoces. Au regard de la complexité de la maladie, il serait particulièrement bénéfique qu’une nouvelle thérapie contre la NASH cible plusieurs caractéristiques pathologiques de la maladie, incluant la résolution de la NASH sans aggravation de la fibrose, la protection cardiovasculaire, et la réduction du risque de développement d’un CHC.

L’action d’elafibranor sur le développement tumoral a été analysée dans des études de preuves de concept dans différents modèles de NASH. Le nombre de nodules néoplasiques qui se sont développés chez les souris exposées à un régime alimentaire induisant la NASH a été réduit de manière significative chez les souris ayant reçu elafibranor. De plus, l’administration d’elafibranor chez les souris chez qui l’on induit le développement d’une NASH et de tumeurs hépatiques – y compris le CHC – a permis de prévenir l’apparition de tumeurs du foie se caractérisant par la destruction totale de l’architecture naturelle du foie.

En sus de ces études in vivo, elafibranor a démontré une action cytostatique dans 22 lignées cellulaires tumorales humaines avec un effet d’inhibition maximal compris entre 41% et 90%.

Le Professeur Sven Francque, Chef du département de gastroentérologie et d’hépatologie de l’Hôpital Universitaire d’Anvers, Belgique, a commenté : « Le CHC est une réelle préoccupation pour les patients NASH parce qu’il peut se développer dès les stades pré-cirrhotiques de la maladie. On estime que les taux de carcinome hépatocellulaire aux États-Unis augmenteront de manière exponentielle, ce qui est – dans certains cas – attribuable à un nombre croissant de cirrhoses NASH, mais les observations tendent également à montrer que la NAFLD peut aboutir à la carcinogenèse hépatique via un mécanisme indépendant. Le taux d’incidence annuel de développement du CHC chez des patients atteints de cirrhose induite par la NASH n’est pas clairement établi, avec un taux moyen estimé à 2.6%, mais des taux allant jusqu’à 12.8% ont été rapportés. Il est donc réellement crucial de trouver des médicaments qui répondent à ce besoin essentiel et non satisfait. »

Dean Hum, Directeur Général Adjoint, et Directeur Scientifique de GENFIT, a ajouté : « Ces résultats ouvrent de nouvelles perspectives pour évaluer elafibranor dans le contexte de la réduction du risque de développer un CHC, tout en traitant la NASH. Bien que la cirrhose NAFLD/NASH soit un facteur de risque indépendant dans le développement du CHC, les patients atteints de NASH pré-cirrhotique ont également un risque plus important de développer un CHC que les patients NAFL atteints de stéatose simple. »

Source : GENFIT








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents